Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 20:28

euyeuzee.gif Bénéfice : mise en garde contre l'utilisation erronée de la particule «ك» en arabe comme dans l'exemple (erroné) suivant : "أنا كمسلم..."

 

Expression par laquelle les gens qui l'utilisent veulent dire : "moi en tant que musulman..."

 

Or cette utilisation avec ce sens n’est pas connue dans la langue Arabe et ne fait pas partie de la langue arabe comme l'a prouvé Cheikh Taqiyyou Ad-dîn Al-Hilâlî qu'Allah lui fasse miséricorde dans son livre Taqwîmou Al-Lisânayn p.10 et suivantes.

 

(Ce livre est consacré à corriger ce qu'en arabe on appelle les deux langues c'est-à-dire la langue et la plume !)

 

Et le cheikh appelle d'ailleurs ce ك par :

 

Le kâf intrus (dans la langue arabe) colonial - الكاف الدخيلة الإستعمارية

 

Et il prouve que cette utilisation de la particule kâf n'existait pas avant cette époque et il l'a appelée coloniale car cette utilisation est entrée dans la langue arabe lorsque le colonialisme est entré dans les pays arabes.

 

Et sa base vient du français "comme" et de l'anglais "as" et de l'allemand "als"

 

Exemple : I work as a teacher - أعمل كمدرّس

 

Cela est faux dans la langue arabe.

 

(D'ailleurs en arabe ce qui est correct de dire c'est : أعمل مدرّسًا)

 

Et les arabes ne connaissent pas cette utilisation du kâf.

 

Et il a prouvé avec des vers de la poésie de Al-Alfiyyah d'Ibn Mâlik que le kâf dans la langue arabe est utilisée pour quatre choses :

 

puce_noire.gif  التشبيه

puce_noire.gif  التعليل 

puce_noire.gif  أن تكون زائدة إذا دخلت على كلمة بمعناها

puce_noire.gif  أن تكون اسمًا بمعنى مثل

 

Or aucune ne correspond au kâf intrus colonial !

 

D'ailleurs j'en ai parlé à Cheikh Falâh Ismâ'îl qu'Allah le préserve qui m'a dit que Cheikh Hammâd Al-Ansârî qu'Allah lui fasse miséricorde l'appelait :

 

كاف الكفر - le kâf de la mécréance, par rapport à ceux qui disent : "أنا كمسلم...", car c'est comme s'ils disaient qu'ils n'étaient pas musulmans par ignorance de leur part !

 

Pour plus de détails sur ce kâf colonial et intrus voir :

 

تقويم اللسانين للشيخ العلامة تقيّ الدين الهلالي المغربي رحمه الله ص10 و ما بعدها

مكتبة المعارف بالرباط

 

traduit par Mehdi Abou Abderrahman

copié de twitter.com/mehdimaghribi

Mehdi Abou Abderrahman

Partager cet article

Repost 0

commentaires