Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 20:12

yugu.gif La futilité de la fréquentation, c'est le mal incurable qui attire tous les maux.

 

En effet, bien des fois la fréquentation a privé de beaucoup de bienfaits, semé autant d'hostilités et implanté dans les cœurs des ressentiments qui ébranlent les montagnes mais qui ne s'extirpent pas des cœurs.

 

C'est dire que dans la fréquentation frivole réside la perte du bas monde et de la vie future.

 

C'est pourquoi le serviteur se doit de ne prendre de la fréquentation que le nécessaire et de répartir les gens à fréquenter en quatre groupes, en sachent que si il mêle un groupe à l'autre et n'arrive plus à les distinguer nettement, il s'expose au mal. 

 

Pour finir l'indiscrétion ou la futilité des propos, elle ouvre pour le serviteur toutes les portes du mal qui sont les entrées du démon.

 

Voilà pourquoi le fait de se retenir en ce domaine et de ne pas verser dans les propos futiles ferme pour toi toutes ces portes.

 

Bien des guerres ont été provoquées par un seul mot.

 

Surtout que rassoul صلى الله عليه وسلم a dit:

 

"Qu'est ce qui envoie les hommes en enfer si ce n'est la moisson de leurs langues?"

 

De même il est rapporté chez tirmidhi qu'à la mort d'un homme des Ansârs, l'un des compagnons a dit : 

 

"qu'il soit heureux"

Le prophète صلى الله عليه وسلم lui dit : 

"qu'en sais-tu ?

Peut-être qu'il a parlé de ce qui ne le concerne pas !" 

 

Il faut dire que la plupart des péchés sont générés par l'indiscrétion et la futilité des propos et des regards qui constituent les plus grandes entrées pour les démons.

 

C'est que leurs organes ne se lassent et ne s'ennuient jamais, contrairement à l'appétit du ventre qui, une fois rempli, ne veut plus de nourriture.

 

En revanche, si on les laisse, l'œil et la langue ne se lassent pas du regard et du bavardage.

 

Leur méfait possède des horizons vastes, des ramifications innombrables et des fléaux très grands. 

 

D'ailleurs, les anciens pieux mettaient en garde contre l'indiscrétion et la futilité des propos et des regards et disaient:

 

"si il y a quelque chose qui a le plus besoins d'un long enfermement c'est bien la langue".

 

Ibn Qayyim el jawziya dans un livre intitulé les 10 moyens de protections aux éditions la ruche page 80

copié de almutaqiyate.free.fr

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya 

Partager cet article

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article

commentaires