Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 02:27

k2570451

 

 

Question : Beaucoup de musulmans aujourd’hui négligent la prière en groupe, et cela concerne même certains étudiants en sciences islamiques, prétextant que certains savants ont déclaré que la prière en groupe n’était pas obligatoire.

Quelle est donc la position de l’islam vis-à-vis de la prière en groupe, et quels conseils prodigueriez-vous aux personnes qui la négligent ?

 

Réponse : La prière en groupe avec les musulmans dans la mosquée est sans aucun doute obligatoire, conformément à l’avis le plus juste des savants. Cela concerne tout homme capable (de s’y rendre) et qui entend l’appel, en raison de la parole du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

« Quiconque entend l’appel à la prière et ne vient pas à la mosquée, alors sa prière n’est pas valable, sauf s’il a une excuse. »1

 

Ibn ‘Abbâs, qu’Allah l’agrée ainsi que son père, a été questionné au sujet de l’excuse. Il a répondu : « C’est le danger ou la maladie. »

Dans le Sahîh de Muslim, d’après Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée, un homme aveugle vint au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et lui dit : « Ô Prophète d’Allah ! Je n’ai pas de guide pour m’accompagner à la mosquée. Pourrais-je avoir l’autorisation exceptionnelle de prier chez moi ? » Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, lui demanda :

« Entends-tu l’appel à la prière ? »

Il répondit : « Oui. » Le Prophète dit alors :

« Alors réponds-y. »2

Il a été rapporté également dans les deux Sahîh d’après Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« J’étais sur le point d’ordonner qu’on commence la prière en groupe, en désignant un homme pour la diriger, puis de m’en aller avec des hommes portant des fagots de bois afin de brûler les demeures de ceux qui n’assistent pas à la prière en groupe. »3

Ainsi, tous ces hadiths – et d’autres dont le sens est similaire – indiquent que la prière en groupe à la mosquée est obligatoire pour les hommes, et que quiconque n’y assiste pas mérite une punition dissuasive. Or, si la prière en groupe à la mosquée n’était pas obligatoire, celui qui la délaisse ne mériterait pas de punition. En outre, la prière en groupe est une des plus grandes manifestations du culte d’Allah. Elle permet aussi aux musulmans de faire connaissance, de partager amour et amitié et d’effacer l’inimitié qui pourrait exister entre eux. De plus, le délaissement de la prière en groupe ressemble aux agissements des hypocrites. Il faut donc prendre garde à cela. La divergence à ce sujet n’est pas prise en compte, car toute opinion qui contredit les preuves religieuses doit être rejetée et on ne doit pas se baser dessus. Car Allah, exalté soit-Il, dit :

« Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). »4

Il dit aussi :

« Sur toutes vos divergences, le jugement appartient à Allah. »5

 

Dans le Sahîh de Muslim, d’après ‘Abdullah ibn Mass’ûd, qu’Allah l’agrée : « Je me rappelle encore du temps du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, où pas un seul d’entre nous ne manquait la prière en groupe si ce n’est l’hypocrite dont l’hypocrisie était connue, ou la personne malade. Il arrivait même que le malade vienne malgré tout assister à la prière en groupe, supporté par deux autres personnes. »6

Sans aucun doute, cela montre le souci et l’intérêt que portaient les Compagnons à la prière en groupe dans la mosquée, au point où ils aidaient le malade parfois à venir à la mosquée en le supportant jusqu’à atteindre le rang. C’est une preuve de l’extrême importance qu’ils accordaient à la prière en groupe, qu’Allah les agrée tous.

Et c’est Allah Qui se charge d’octroyer l’aide.

 

  • Fatwa de Cheikh Ben Baz,

  • Fatâwa Muhimma Tat’allaqu bis-Salât, pages 56-58

_________________________________

1Rapporté par Ibn Mâjah, n°793 ; Ad-Dâraqutni (1/420-421) ; Ibn Hibbân, n°2064 ; Al-Hâkim (1/246) selon une chaîne de rapporteurs authentique.

2 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°653.

3Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre des disputes, n°2420 et Muslim, chapitre des mosquées, n°651.

4 Les Femmes, v. 59.

5 La concertation, v. 10.

6 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°654.

Partager cet article

Repost 0

commentaires