Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:51

Le frère Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti est intervenu au cours d'un audio pour faire une clarification sur les mensonges et la désinformation au sujet des
Salafis.


 


Suite aux meurtres de Toulouse, on assiste à une propagande mensongère, injuste et malhonnête envers les salafis.


 


Ils sont accusés faussement de véhiculer des idées "extrémistes", d'encourager ou de cautionner les attentats et la
violence etc etc j'en passe et des meilleurs ...


 


N'importe quel salafi rejette tout celà.


 


On assiste au carnaval du verbe "mentir" ... à la parade de celui qui déformera le plus la vérité ... Comme ici par exemple
, le fait de diviser les "Salafis" en 3 catégories (les unes contredisant les autres ....), comme l'a fait le "sociologue" tunisien Samir Amghar, soit-disant "spécialiste" (de rien du tout)
...


 


Il confond et mélange volontairement (ou par ignorance) les khawarijs, les Ikhwans (Frère Musulmans) influencés par les idées de Sayid Qutb , les Takfiris,
ainsi que d'autres groupes égarés dans la Aquida.


 


Cette amalgame réducteur vise à stigmatiser et accuser les salafis des maux commis par ces gens-là.


 


C'est du grand n'importe quoi qui n'étonne plus personne.


 


La Salafya est une seul voie, dont les limites sont clairement établies, réfutant extrémismes, politique, violences,
ignorance etc ...


 


Il ne suffit pas de se dire "Je suis Salafi" pour l'etre ....


 


Si ce que tu revendiques est en contradiction avec tes oeuvres, alors cette appellation n'a aucun fondement ni aucun sens
car tu contredis les fondements meme de la Salafya.


 


Quelle malhonnêteté intellectuelle venant de ces gens là.


 


Quelle ignorance de la réalité ...


 


La Science précède la parole , pourtant ... 





















Audio à
télécharger


 


Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 17:47

2n1_30.jpg

Question :

 

Quel est l'avis religieux concernant la mendicité ?

 

Réponse :

 

La mendicité n'est pas autorisée sauf dans trois cas que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a détaillé dans le Hadith authentique rapporté par Mouslim dans son Sahîh, d'après Qabîsa ibn Moukhâriq Al-Hilâlî Il (Qu'Allah soit satisfait de lui), lorsqu'il dit (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

 

"Certes la mendicité n'est autorisée que pour trois types de personnes :

 

 Une personne s'étant chargé de verser une somme afin de mettre fin à une querelle.

La mendicité lui est alors autorisée jusqu'à ce qu'il obtienne la somme désirée.

 

 Une personne ayant subi une catastrophe qui détruisit ses biens.

La mendicité lui est alors autorisée jusqu'à ce qu'il puisse satisfaire ses besoins primordiaux.

 

 Une personne étant victime d'une extrême pauvreté, dont peuvent témoigner trois personnes raisonnables parmi ses proches.

La mendicité lui est alors autorisée jusqu'à ce qu'il puisse satisfaire ses besoins primordiaux.

 

Puis le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit :

En dehors de ces cas là, ô Qabîssa, tout bien acquis par mendicité est illicite, et son propriétaire en fait alors usage illicitement."

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) y a expliqué les différentes sortes de mendicités autorisées, et que ce qui est en dehors de cela, est illicite.

 

Donc, celui qui possède, ce qui lui permet de subvenir à ses besoins comme revenus tirés d'un emploi, d'un commerce, de récoltes, de biens immobilier ou d'un travail manuel comme la menuiserie, le métier de forgeron, l'agriculture ou autre, il lui sera interdit de mendier (ou de demander l'aumône).

 

En revanche celui qui est dans la nécessité, il n'y a pas de mal à ce qu'il demande en fonction de ses besoins.

 

Tout comme celui qui a dépensé pour réconcilier deux parties ou pour subvenir aux besoins de sa famille et de ses enfants, il n'y a aucun mal à ce qu'il demande.

 

Et c'est Allah qui est le garant de la réussite.

 

Fatâwa Cheikh Ibn Bâz Volume 14 annexe livre de la zaka

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 22:42
tunisie-revolution-monde-arabe.1295531101.png

 

 

                                                                                                                                                           Cheikh Sa'ad Ibn Nacer Chathry 

 

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 22:59

icone_audio.gif Audio à télécharger

 

divider_new.png

 
 



 

divider_new.png  

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

 
 

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 15:40

Retour_au_pays_VI_by_bwiti.jpgFrères et soeurs pour Allah, voici une question posée il y a quelques jours à son Eminence Sheykh Sâlih Al Fawzân (Hafidhahoullah) sur les fitan que subit actuellement la Oummah (Manifestations, troubles, meurtres, pillages...)

 

Question : 

 

Honorable Sheykh, waffaqakoumoullah!

Quelle doit-être notre position et celle des étudiants en science concernant les grands troubles qui se déroulent actuellement dans de nombreux pays musulmans ?

 

Réponse de Sheykh Sâlih Al Fawzân (Hafidhahoullah) :

 

Il est obligatoire à celui qui possède de la science qu'il clarifie et explique aux gens.

 

Quant à celui qui ne possède pas de science, il lui est obligatoire de se taire, d'invoquer Allah et qu'il multiplie les invocations! Na'am...

 

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh


Traduction sounnah-publication.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 05:21
terre_soleil.jpg D'après 'Abû Dharr (ra), Le Prophète (saw) a dit un jour :
 
"Savez-vous où va le soleil (au moment du couchant)?".
- "Allah et Son Envoyé le savent mieux", nous répliquâmes.
- "Eh bien!, reprit-il, il poursuit sa course jusqu'à atteindre son gîte sous le Trône divin; puis se prosterna et demeura ainsi jusqu'à ce qu'on lui dise: "Retourne au lieu d'où tu t'es levé". Le soleil obéit et, le jour suivant, il se leva de l'Est (comme d'habitude). Et ainsi de suite. Les hommes ne verront rien d'étrange, jusqu'au jour où on lui dira:
"Lève-toi du couchant".
Et lui d'obéir.
Savez-vous quand cela arrivera-t-il?
(puis il cite le verset suivant) :
C'est lorsque la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n'avait pas cru auparavant ou qui n'avait acquis aucun mérite de sa croyance...
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement] : 228

575223a9ilnxkldj.gif

Voici la réponse de cheikh al-'Outheimin lorsqu'on lui demande :

Est-ce le soleil qui tourne autour de la terre ?

س16: هل الشمس تدور حول الأرض؟
فأجاب بقوله: ظاهر الأدلة الشرعية تثبت أن الشمس هي التي تدور على الأرض، وبدورتها يحصل تعاقب الليل والنهار على سطح الأرض، وليس لنا أن نتجاوز ظاهر هذه الأدلة إلا بدليل أقوى من ذلك يسوغ لنا تأويلها عن ظاهرها . ومن الأدلة على أن الشمس تدور على الأرض دوراناً يحصل به تعاقب الليل والنهار ما يلي:
1- قال الله - تعالى- عن إبراهيم في محاجته لمن حاجه في ربه: (فَإِنَّ اللَّهَ يَأْتِي بِالشَّمْسِ مِنَ الْمَشْرِقِ فَأْتِ بِهَا مِنَ الْمَغْرِبِ)(البقرة: الآية258) فكون الشمس يؤتى بها من المشرق دليل ظاهر على أنها التي تدور على الأرض .
2- وقال - أيضاً- عن إبراهيم: (فَلَمَّا رَأى الشَّمْسَ بَازِغَةً قَالَ هَذَا رَبِّي هَذَا أَكْبَرُ فَلَمَّا أَفَلَتْ قَالَ يَا قَوْمِ إِنِّي بَرِيءٌ مِمَّا تُشْرِكُونَ) (الأنعام:78) فجعل الأفول من الشمس لا عنها ولو كانت الأرض التي تدور لقال ((فلما أفل عنها)) .
3- قال - تعالى- (وَتَرَى الشَّمْسَ إِذَا طَلَعَتْ تَزَاوَرُ عَنْ كَهْفِهِمْ ذَاتَ الْيَمِينِ وَإِذَا غَرَبَتْ تَقْرِضُهُمْ ذَاتَ الشِّمَالِ)(الكهف: الآية17) فجعل الإزورار والقرض من الشمس وهو دليل على أن الحركة منها، ولو كانت من الأرض لقال يزاور كهفهم عنها، كما أن إضافة الطلوع والغروب إلى الشمس يدل على أنها هي التي تدور وإن كانت دلالتها أقل من دلالة قوله (تزاور)، (تقرضهم) .
4- وقال - تعالى-: (وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ) (الأنبياء:33) قال ابن عباس –رضي الله عنهما-: يدورون في فلكة كفلكة المغزل . اشتهر ذلك عنه .
5- وقال - تعالى-: ( يُغْشِي اللَّيْلَ النَّهَارَ يَطْلُبُهُ حَثِيثاً )(الأعراف:الآية54) فجعل الليل طالباً للنهار، والطالب مندفع لاحق، ومن المعلوم أن الليل والنهار تابعان للشمس .
6- وقال –تعالى-: (خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ بِالْحَقِّ يُكَوِّرُ اللَّيْلَ عَلَى النَّهَارِ وَيُكَوِّرُ النَّهَارَ عَلَى اللَّيْلِ وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي لأَجَلٍ مُسَمّىً أَلا هُوَ الْعَزِيزُ الْغَفَّارُ) (الزمر:5) فقوله: (يُكَوِّرُ اللَّيْلَ عَلَى النَّهَارِ) أي يديره عليه ككور العمامة دليل على أن الدوران من الليل والنهار على الأرض ولو كانت الأرض التي تدور عليهما لقال ((يكور الأرض على الليل والنهار)) . وفي قوله :(الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي )(الرعد: من الآية2) المبين لما سبقه دليل على أن الشمس والقمر يجريان جرياً حسياً مكانياً، لأن تسخير المتحرك بحركته أظهر من تسخير الثابت الذي لا يتحرك .
7- وقال - تعالى-: (وَالشَّمْسِ وَضُحَاهَا) (1) (وَالْقَمَرِ إِذَا تَلاهَا) (سورة الشمس الآيتان:1، 2) ومعنى (تلاها) أتى بعدها وهو دليل على سيرهما ودورانهما على الأرض ولو كانت الأرض التي تدور عليهما لم يكن القمر تالياً للشمس بل كان تالياً لها أحياناً وتالية له أحياناً؛ لأن الشمس أرفع منه، والاستدلال بهذه الآية يحتاج إلى تأمل .
8- وقال - تعالى-: (وَالشَّمْسُ تَجْرِي لِمُسْتَقَرٍّ لَهَا ذَلِكَ تَقْدِيرُ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ) (38) (وَالْقَمَرَ قَدَّرْنَاهُ مَنَازِلَ حَتَّى عَادَ كَالْعُرْجُونِ الْقَدِيمِ) (يّـس:39) (لا الشَّمْسُ يَنْبَغِي لَهَا أَنْ تُدْرِكَ الْقَمَرَ وَلا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ) (يّـس الآيات:38، 40) .فإضافة الجريان إلى الشمس وجعله تقديراً من ذي عزة وعلم يدل على أنه جريان حقيقي بتقدير بالغ، بحيث يترتب عليه اختلاف الليل والنهار والفصول . وتقدير القمر منازل يدل على تنقله فيها ولو كانت الأرض التي تدور لكان تقدير المنازل لها من القمر لا للقمر . ونفي إدراك الشمس للقمر وسبق الليل للنهار يدل على حركة اندفاع من الشمس والقمر والليل والنهار .
9- وقال النبي صلى الله عليه وسلم لأبي ذر –رضي الله عنه- وقد غربت الشمس: ((أتدري أين تذهب؟)) قال: الله ورسوله أعلم . قال: ((فإنها تذهب فتسجد تحت العرش فتستأذن فيؤذن لها، فيوشك أن تستأذن فلا يؤذن لها فيقال لها: ارجعي من حيث جئت فتطلع من مغربها)) . أو كما قال صلى الله عليه وسلم . متفق عليه16 . فقوله: ((ارجعي من حيث جئت، فتطلع من مغربها)) ظاهر جداً في أنها تدور على الأرض وبدورانها يحصل الطلوع والغروب .
10- الأحاديث الكثيرة في إضافة الطلوع والغروب والزوال إلى الشمس فإنها ظاهرة في وقوع ذلك منها لا من الأرض عليها .
ولعل هناك أدلة أخرى لم تحضرني الآن ولكن فيما ذكرت فتح باب وهو كاف فيما أقصد . والله الموفق . 

La rotation est une activité du soleil et non de la terre

fatwa de cheikh al-'Outhaimin  
http://www.ibnothaimeen.com/all/books/a ... 7973.shtml

575223a9ilnxkldj.gif

question n°16
Voici une fatwa de cheikh ibn Baz  

la terre est ronde et elle tourne autour du soleil

Réponse n°18 sur les mensonges et les parole inventées à l’encontre du cheikh bin baz, démenti et critique d’une partie de ce qu’a publié la revue « almoussawwir »
 
Louange à Allah et la prière sur le Messager d’Allah, sur sa famille, sur ses compagnons et sur celui qui a été guidé par sa guidance.

Ce qui suit, la revue « Al-Moussawwir » a publié dans son n° 2166 parue le vendredi 24 – 1385 qui correspond au 15 Avril 1966 le paragraphe suivant : (« les idées inventées » de Ahmed Baha’ouddine dit : une information de l’Arabie Saoudite : le vice-président de l’université islamique il y’a deux mois a publié un article dans tous les journaux où il rend licite le sang de celui qui dit que la terre est ronde et qu’elle tourne autour du soleil et pas le contraire. Et même s’il parait étrange de diffuser de telle opinion en 1966 et dans l’époque de la conquête de l’espace, celui qui a cette opinion a une vertu claire c’est qu’il est logique avec ce que propage de nos jours le Royaume de l’Arabie Saoudite comme idées et opinions, les gouverneurs du Royaume de l’Arabie Saoudite ne parlent aujourd’hui que des idées et des théories importées et n’appellent pas à l’alliance islamique avec comme prétexte faire face au danger aux idée importées contre les muslims, ils visent par cela le socialisme bien sûr, mais ils débattent pas sur le socialisme ou sur l’idée de la justice sociale, et ils se contentent par refuser ces idées par prétexte qu’elle viennent de l’étranger etc…

Ma réponse est :

Gloire à toi Ô Allah cela est un grand mensonge, l’article dont il parle l’écrivain a été publié dans tout les journaux locaux en mois de Ramadan 1385, et a été lu par les lecteurs dans le pays et à l’étranger, et on y trouve pas que la terre est ronde que ce soit avec affirmation ou dénégation, en plus de rendre le sang licite de celui qui le dit, il a été rapporté dans l’article des paroles du grand savant Ibn Alqayyim rahimahou Allah qui prouvent que la terre est ronde.

Comment il se permet Ahmad Baha’ouddine ou celui qui lui a rapporté cette information d’associer ce grand mensonge à l’article en question qui a été publié et lu dans le monde entier, Gloire à Allah quelle audace il a ce calomniateur, mais il n’est pas étrange que cela vient des partisans de l’athéisme et des doctrines destructives Allah a dit « traductions approximatives »

"Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah; et tels sont les menteurs." S16 V105

Le Prophète que la paix et la bénédiction soit sur lui a dit :

"Trois défauts caractérisent l'hypocrite: Tenir des propos mensongers; manquer à ses promesses et tromper les confiances d'autrui".

Par contre j’ai rendu licite le sang de celui qui dit que le soleil est immobile et pas qu’il tourne après qu’on lui a demandé de se repentir, et ceci parce qu’il s’agit de démentir la parole d’Allah, son livre saint et son prophète que la paix et la bénédiction soit sur lui, et on sait de l’islam avec des preuves déterminantes et avec l’unanimité des gens de la science que celui qui démenti Allah ou son prophète ou son livre est un mécréant, ses biens et son sang sont licites, et on lui demande de se repentir, s’il se repent pas il doit être tué, il n’y a pas de divergence à ce sujet entre les gens de la science.
fatwa de cheikh ibn Baz :rhm: : copié de alminhadj.fr

575223a9ilnxkldj.gif

Le repère utilisé par les savants dans leurs fatawas est celui qu'Allah a utilisé dans le Coran, à savoir : le géocentrisme (prendre la terre pour point de repère). de ce fait c'est le soleil qui tourne autour de la terre (il se lève à l'est, à midi il est au dessus de nous et il fini sa course à l'ouest).
Les astromes (une partie d'entre eux seulement) utilisent le repère héliocentrique (prendre le soleil pour point de repère) et c'est ainsi que l'on dit que la terre tourne autour du soleil.


Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 01:10

Sans-titre-1-copie-9.gif

قال العلامة صالح بن فوزان الفوزان ، عضو هيئة كبار العلماء : 

 

"وقناة الجزيرة فيها شر كثير فيها شر كثير وفيها تحريش وفيها يؤتى بأناس يتخبطون في امور الدين وفي مسائل الفقه ويحرمون ما أحل الله أو يحلون ما حرم الله في فتاواهم وهذا خطر شديد الاستماع للخبر فيها في قناة الجزيرة شرها مستطير الآن .. وكل ينسب إليها الشر ولا يمدحها أحد " 

 

clipart_fleches_0198.pngLien vers le texte original en arabe


Cheikh Salih ibn Fawzan AlFawzan, membre du comité des grands savants : 

 

"Et il y a beaucoup de mal, beaucoup de mal dans la chaine Al-Jazeera et il y a de la provocation, et il y vient des gens qui pataugent dans des affaires de la religion et dans des questions de jurisprudence et ils interdisent ce qu'Allah a autorisé et autorisent ce qu'Allah a interdit dans leurs fatawa et c'est un grand danger d'y écouter les informations et le mal d'Al-Jazeera est répandu maintenant...

Et tout ce qui y est apparenté est le mal et personne ne fait son éloge"

 

copié de fourqane.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 00:48

Danger_by_Pharamousse.jpg

بسم الله الرحمن الرحيم

سُئل شيخنا عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر عن مقتل الخارجي أسامة بن لادن
الموافق لـيوم الأثنين 28/5/1432هـ بعد صلاة العشاء
السؤال: ما هو القول الوسط في مقتل أسامة بن لادن فهناك من فرح بمقتله,
وهناك من قال إنه كان مجاهداً وحكم له بالشهادة؟

أجاب شيخنا: كيف مجاهد؟! نعم هو مجاهد في سبيل الشيطان.
أسامة بن لادن جلب شراً عظيماً على المسلمين
ولا شك أن ذهابه فيه راحة لهم, يرتاح الناس بذهابه.

 

Question :

 

Quelle est la parole médiane vis à vis de l'assassinat d'Oussama Ben Laden car certains se réjouissent de son assassinat et d'autres disent que c'était un moujâhid et qu'il est mort martyr ?

 

Réponse de Sheykh 'Abd Al Muhsin Al 'Abbad (Hafidhahoullah):

 

Comment ça, un moujâhid ? 

 

Oui c'est un moujâhid dans le sentier du diable !

 

Oussama Ben Laden a apporté un mal énorme aux musulmans et il n'y a aucun doute que son départ est un repos pour eux! 

 

Les gens vont pouvoir se reposer par son départ !

 

clipart_fleches_0198.pngLien vers l'original en arabe

 

Traduction : sounnah-publication.com

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 22:25

Rebellion by idlemickeyLouange à Allah et salut et paix sur le messager d’Allah, sur sa famille, ses compagnons et tous ceux qui suivent sa guidance.

 

Ensuite :

 

L’Islam, par la perfection de sa guidance et de sa sagesse, interdit la révolte contre les dirigeants et tout ce qui amène à la révolte.

Et l’Islam ordonne la Nasihah (le bon conseil basé sur la sincérité), la bonne exhortation bénéfique par les moyens sages qui sont loin de tout désordre et de tout méfait.

 

Mais les Khawaarijs voient la révolte contre les dirigeants comme étant obligatoire  (Baarakallahou fiikoum).

C'est-à-dire que s’ils déclarent les Mouslims Kouffars pour des grands péchés qu’ils commettent, alors ils déclarent l’Imam ou le dirigeant mécréant (Kaafir) lorsqu’il contredit et commet un péché.

Ils rendent Halal la révolte contre lui et ils sortent et font couler le sang, portent atteinte à l’honneur, se permettent de prendre les biens des Mouslims, prennent leurs enfants en esclavage, jusqu’à la dernière des choses honteuses dans lesquelles ils sont tombés à cause de leurs passions et à cause de leur contradiction du Manhaj d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala).

Et parce qu’ils opposent ce qui a été décidé par le Messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam), ce qui a été décidé par le Qor’an, ainsi que ce qui a été suivis par les savants et les successeurs bien-guidés.

Ils ont contredit dans ce principe en suivant leurs passions et ils ont donc fait des massacres dans la Oummah et l’ont déchiqueté en pièces.

Puis les Bid’ahs se sont suivies les unes après les autres par la suite.

Et ce sont eux qui ont ouvert cette porte – ou plutôt ces portes – du mal et des épreuves (Fitnahs).

Voilà pourquoi le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) à ordonner de tuer les Khawaarijs.

Il (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a dit :

« Ils sont la pire des créations et des créatures »

« Là où vous les rencontrez, tuez-les! »

« Ils sortent de la religion comme la flèche sort de la proie après l’avoir transpercer. »

Voilà donc la voie des Khawaarijs partout et à toute époque.

 

Ils appellent toujours à faire couler le sang et à la révolte contre les dirigeants Mouslims (Baarakallahou fiikoum).

Tandis que dans la Shari’ah, il y a la sagesse, il y a la prise en compte des bienfaits et il y a rejet de tout méfait.

Car la révolte contre les dirigeants à comme conséquence des méfaits très grands.

 

Allah a fait connaître à son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam) ce qui allait se produire dans l’avenir comme déviation chez les dirigeants et chez autre que les dirigeants.

 

Il (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a donc dit au sujet des dirigeants :

« Il y aura après moi des dirigeants qui se donneront des privilèges à votre détriment par rapport aux affaires de la Dounya et des choses que vous allez condamner. »

Ils dirent : Ô messager d'Allah ! Qu'ordonnes-tu à celui qui témoigne de ces choses ?

Il dit : « Vous donnez le droit qu'il vous est commandé de donner et vous demandez à Allah pour votre droit. »

(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

 

Le prophète n’a pas ordonné la révolte, ni le combat, ni les manifestations, ni autre chose parmi les différentes formes de désordre.

 

Et selon Abou Hourairah (Radiyallahou ‘Anhou), que le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a dit :

 

« Les fils d’Israël étaient dirigés par les prophètes. Chaque fois qu’un prophète mourrait, il était succédé par un autre prophète. Et après moi il n’y aura pas d’autres prophètes. Il y aura néanmoins des successeurs (Khoulafaas), et ils seront nombreux. »

Ils dirent : Que nous ordonnes-tu ?

Il répondit : « Respectez votre serment d’allégeance (Bay’ah) pour le premier, et donnez-leur leur droit. Car Allah les questionnera à propos de ceux envers qui ils avaient une responsabilité. »

(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

 

Regardez cette consigne prophétique sage !

Si les Mouslims faisaient preuve d’endurance vis-à-vis de leurs dirigeants en se basant sur ces consignes prophétiques sages, Allah leur donnerait une délivrance et une issue :

(Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas.) At-Talaaq : 2-3.

 

Et de la même manière que le messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a parlé de la réalité des dirigeants, il a également parlé des sectes et a il clarifié que cette Oummah allait se diviser en soixante-treize sectes et qu’elles seraient toutes en enfer sauf une.

Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) lui à donner la connaissance de ces choses et cela fait partie de ses miracles.

Allah lui a faire voir ce qui allait se produire dans la Oummah, comme Bid’ahs et comme politique déviante, ainsi que toutes autres choses de ce genre.

Mais le messager d’Allah (Sallallahou ‘Alahi wa Sallam) tient compte du plus grand bienfait et repousse la grande tribulation (Fitnah) très loin des Mouslims, de leur sang, de leur honneur et de leur bien.

 

Allah a ordonné de changer le mal :

(Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah.) Aalou ‘Imraan : 110

Et Il dit : (Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront.) Aalou ‘Imraan : 104

 

Malgré cela le dirigeant a un traitement autre : c'est-à-dire qu’on doit (seulement) lui donner la Nasihah et la bonne exhortation.

Car de changer son mal – s’il est moindre que le Koufr clair et apparent – aurait comme conséquence des méfaits plusieurs fois plus grands que le mal que fait ce dirigeant et duquel on cherche à se débarrasser et qu’on cherche à enlever.

Il se produit des méfaits doublement plus grand, comme : le chaos, l’effusion du sang, l’atteinte à l’honneur (par des viols et actes semblables), le vol de biens, ainsi de suite. Le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) nous a donc ordonné de faire preuve de patience.

 

‘Oubaadah Ibnous-Saamit  a dit : 

 «Nous avons donné l'allégeance au messager d'Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam).

Il a pris notre serment, qui mentionnait qu'on devait écouter et obéir, dans ce que nous aimons comme dans ce qui nous déplaît; dans la difficulté comme dans l'aisance et même si on se donne des privilèges dans la Dounya à notre détriment et de ne pas disputer le commandement à celui qui le détient.

Jusqu’à ce que vous voyez un Koufr clair, au sujet duquel vous possédez une preuve venant d'Allah. »

 

Le Koufr clair c’est celui qui ne peut sous-entendre aucune autre interprétation et qui n’accepte aucune autre explication.

C’est un Koufr clair comme le soleil.

Alors dans ce cas les Mouslims doivent sortir contre ce dirigeant qui est tombé dans ce Koufr clair.

À condition qu’il n’y ait pas de conséquences négatives plus grandes à leur révolte, que le mal qui existe dans le fait que ce dirigeant reste au pouvoir (Baarakallahou fiikoum).

Car il se peut certains gens faibles se révoltent et qu’il se fasse massacré par ce dirigeant.

Il s’en suit donc comme grand méfait, la perte de la religion et de la Dounya !

Le Mouslim ne doit donc pas se révolter contre le dirigeant qui est Kafir, excepté si cette révolte rapporte plus de bien et plus de succès pour les Mouslims et qu’ils arrivent à le faire tomber sans faire couler le sang et sans porter atteinte à l’honneur, ainsi de suite.

 

Par contre si ce dirigeant est toujours à l’intérieur du cercle de l’Islam, « tant qu’ils font la Salat »…

 

Comme cela est rapporté selon Oum Salamah (Radiyallahou ‘Anha) que le messager d'Allah (paix et salut sur lui) a dit :

« Il y aura après moi des dirigeants dont vous allez approuvez et condamnez les œuvres. Celui qui approuve du bien est innocent. Celui qui condamne le mal est sauf. Mais malheur à celui qui est satisfait et suit dans le mal. »

Ils dirent : Ô messager d’Allah, ne devons-nous pas les combattre? Il dit : « NON. Tant qu’ils font la Salat! »

 

Donc tant qu’il fait la Salat, il n’est pas permis de sortir contre lui. Le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) n’a pas dit : Tant qu’ils établissent la Salat.

Il a dit : « Tant qu’ils font la Salat. »

C'est-à-dire que tant qu’il fait la Salat et qu’il applique l’islam dans ce qui est  apparent et qu’il est à l’intérieur du cercle de l’Islam, il n’est pas permis de se révolter contre lui.

Car la révolte a comme conséquence l’effusion du sang et l’atteinte à l’honneur.

 

Et les gens n’ont jamais rien gagné des rébellions contre les dirigeants !

Ils n’ont jamais profité en quoique ce soit d’avoir fait des révoltes contre les dirigeants.

La révolte des gens d’Al-Madinah contre Yazid a eu comme répercussion des méfaits énormes.

Leur révolte contre Bani Oumayyah et contre Banil-‘Abbaas n’a eu comme répercussion que le désordre, la perdition et la destruction.

Les Mouslims n’ont jamais tirés aucun profit de ses révoltes.

Et elles sont toujours venues avec des méfaits deux fois plus grand et plus sévères que les bienfaits escomptés.   

 

Saddam Houssain, le pervers du parti Ba’thi, regardez ce qui arrive à l’Iraq depuis sa chute jusqu’à ce jour!

Et regardez ce qui va se passer maintenant à ceux qui font les manifestations dans les pays arabes !

Quel seront les répercussions de leurs actions !

 

Par Allah !

Je trouve triste et très, très malheureux qu’il n’y ait aucune mention de l’Islam dans toutes ses manifestations !

Et certains écrivains racontent qu’il y a un consensus autour de cette démocratie et qu’ils se basent sur la démocratie.

Les requêtes du peuple sont toutes basées sur la démocratie !

Il n’y a absolument aucune requête qui se base sur l’Islam (Wal-‘Iyaadhou billah!)

Et les solutions présentées de la part de certains dirigeants sont démocratiques.

Ô comme l’Islam est devenu chose étrange !

 

Voilà le dirigeant de la Tunisie qui a quitté la Tunisie.

Tandis que le chaos perdure et Allah seul sait comment les choses vont se terminées.

Et je ne pense pas quelle termineront par le gouvernement basé sur l’Islam !

 

Et le dirigeant de l’Égypte (Misr) a demandé un petit délai pour se retirer du pouvoir, mais les manifestants ont persisté avec une forte insistance pour qu’il se retire sur le champ.

Il s’est donc retiré.

Quel est donc l’alternative à la démocratie et au pouvoir militaire ?

Si l’alternative n’est pas l’Islam, avec sa ‘Aqidah et son Manhaj authentique dans tous les domaines et entre autre dans le domaine de la politique…

Si l’Islam n’est pas l’alternative, alors ils n’auront rien accompli !

Si l’alternative est la démocratie occidentale qui s’oppose par sa nature à l’Islam, alors quelle mauvaise alternative !

 Et maintenant je suis triste de ce qui se produit dans le monde Islamique : ces manifestations d’ignorance, sauvages et chaotiques, qui ne montrent dans leurs requêtes, ainsi que chez les manifestants aucune présence de l’Islam.

Ce qui te donne comme indication qu’ils sont des gens ignorants de l’Islam et qu’ils n’ont pas d’espoir ou pas de désir, par exemple, d’établir un état Islamique.

Ils n’ont rien de cela.

Ils n’ont que la démocratie !

Démocratie ! Démocratie ! Démocratie !

C'est-à-dire que ce sont des étudiants universitaires, des docteurs, des professeurs et que leur raison est deux fois plus faibles que la raison des petits enfants !

Et ils courent derrière des idéologies, les législations et les lois de l’occident.

Leurs requêtes ne se tiennent que sur ces choses qui viennent de l’Europe.

 

« Vous suivrez les actions des peuples qui vous ont précédés pas à pas. Vous irez même jusqu’à les suivre dans un trou de lézard! »

 

Et c’est ce qu’ont fait les gens de Bid’ah et c’est ce qu’ont fait les politiciens malheureusement.

 

On demande à Allah (Tabaaraka wa Ta’aala) de préparer pour la Oummah des ‘Oulamaas sincères qui guideront selon le Livre d’Allah et selon la Sounnah du messager d’Allah.

Et on demande qu’Il prépare pour la Oummah des dirigeants vertueux, sincères, qui jugent selon la Shari’ah d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala), selon le Livre d’Allah et la Sounnah du messager d’Allah (‘Alaihis-Salaatou was-salaam).

Certes le jugement appartient à Allah Seul (Subhaanahou wa Ta’aala), donc personne ne juge avec Lui et Il n’a aucun partenaire dans son jugement :

(Le jugement n'appartient qu'à Allah. Il vous a commandé de n'adorer que Lui.) Youssouf : 40.

Le jugement est à Allah Seul.

Il est votre Seigneur qui vous a créé et qui a créé la terre et qui a créé les cieux et qui vous a donné les rivières et les jardins et qui vous a donné  toute chose, puis ensuite vous l’oubliez et vous oubliez ses lois et vous vous accrochez aux lois qui viennent des juifs et des chrétiens !

 

Personne n’a mentionné l’Islam parmi ces manifestations malheureusement !

Même la voix des Khawaarijs ne s’est pas retrouvée chez eux.

Nous blâmons les Khawaarijs et nous blâmons leurs révoltes et nous les combattons !

Mais ceux-là ont des requêtes qui sont à des degrés et des degrés plus bas et en dessous des requêtes des Khawaarijs malheureusement.

 

Nous donnons donc aux Mouslims le conseil de retourner à Allah (en repentance), et de revenir au Livre d’Allah (‘Azza wa Jall) et qu’ils n’aient d’autres aspirations que l’ordonnance de cette Shari’ah et que l’application de cette Shari’ah honorable, l’application des textes de ce Livre, que le faux ne peut approcher, ni par devant, ni par derrière et qui contient en lui-même, ainsi que dans son explication – la Sounnah – le bonheur toute entier !

Et la perdition, la destruction, les maux, les tribulations et les épreuves sont pour tous ceux ont décidé de sortir de l’application du Livre et de la Sounnah.

 

Nous demandons à Allah de préparer pour les Mouslims des dirigeants sincères.

Car si le dirigeant n’est pas sincère envers la Oummah, Allah lui interdit le Paradis.

Il est rapporté selon Ma’qil Ibnou Yasaar (Radiyallahou ‘Anhou) qu’il a dit : J’ai entendu dire le messager d’Allah : « Nul serviteur à qui Allah a donné une responsabilité sur des gens ne meurt alors qu’il est un trompeur vis-à-vis de ceux qui sont sous sa responsabilité – le jour où il meurt – excepté qu’Allah lui interdira le Paradis. »

(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

 

Et dans une autre narration : « Et qui ne s’en est pas déchargé avec sincérité ne sentira pas l’odeur du Paradis. »

Et dans une narration de l’Imam Mouslim : « Nul dirigeant ne prend le commandement des affaires des Mouslims sans faire d’effort pour eux et sans être sincère envers eux excepté qu’il n’entrera pas avec eux au Paradis. »

 

Le dirigeant doit donc obligatoirement être sincère.

Et parmi ce qui entre dans cette sincérité envers la Oummah, il y a le fait d’appliquer sur celle-ci les règles d’Allah.

Et qu’il exécute sur eux la Shari’ah d’Allah.

Et qu’il éduque les fils et les générations, ainsi que les armées, sur le Livre d’Allah et sur la Sounnah du messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam).

Voilà ce qui est obligatoire pour les Mouslims et pour leurs dirigeants.

 

Allah est celui qui vous a créé et vous a fait habité cette terre.

Cette terre fut conquise par l’Islam. L’égypte (Misr) fut conquise par l’Islam.

La Lybie, la Tunisie et autres. L’Algérie, le Maroc, l’est et l’ouest.

L’Iraq, Khourasaan… Tous ces pays ont étés conquis par le Livre d’Allah et la Sounnah du messager d’Allah (‘Alaihis-Salaatou was-Salaam).

Comment le Livre d’Allah et la Sounnah du messager peuvent-ils être oubliés !

Comment Allah peut-Il être oublié! Comment ses règles peuvent-elles être oubliées !

 

Le jugement n’appartient qu’à Lui (Subhaanahou wa Ta’aala).

Personne n’a le droit de juger ou de légiférer avec Allah (Tabaaraka wa ta’aala).

Nous demandons donc à Allah ne nous épargner.

 

En tous les cas, la révolte n’est pas permise, car il en découle des méfaits incessants.

Et l’histoire est la preuve de cela, de même que la réalité de ce que nous vivons actuellement prouve cela également.

Les choses ne sont réglées que par la sagesse.

 

Ces gens auraient plutôt mieux fait d’envoyer des personnes raisonnables au dirigeant pour lui rappeler d’Allah et pour qu’ils lui faire peur d’Allah et qu’il lui dise : « Par Allah nous voulons l’Islam ! »

Comment pouvons-nous dire : démocratie ! Lui-même (ce dirigeant) dit démocratie !

La démocratie possède de nombreux méfaits !

Certains ont même énumérés environs une centaine de méfaits ou je ne sais pas… quelques cent cinquante méfaits !

J’ai moi-même réfuter ‘Abdur-Rahman ‘Abdul-Khaaliq et je lui ai expliqué les méfaits de la démocratie.

Il a dit : « Je rajoute que la démocratie atteint même cent cinquante méfaits! »

Je lui ai dit : « Si elle dépasse cent cinquante méfaits, alors elle est plus grave que le Shirk! C’est même la base du Shirk! C’est la base de toutes les choses mauvaises aujourd’hui et elle ne contient pas du tout de justice. A partir du moment que l’ont fait tombé le droit d’Allah, alors où est donc la justice! » (Baarakallahou fiik).

Ils croient qu’elle renferme la liberté !

Mais qu’elle est cette liberté ?

Tu adoptes ce que tu veux comme religion !

Sois juifs, chrétien, sois communiste, sois Ba’thi, sois adorateur de tombe… sois ce que tu veux ! (Baarakallahou fiikoum)

Portes ce que tu veux ! Dénudes-toi ! Marches nu ! Fais le Zina ! Vole !

Ne crains pas les applications des punitions de la Shari’ah (Baarakallahou fiikoum) ! Mange le Riba !

Fais des transactions avec Riba ! Impose des impôts ! Où est la justice ?

Toute cette démocratie n’est qu’injustice et des couches de ténèbres superposées les unes sur les autres !

 

Donc la liberté vraie et réelle est dans l’Islam.

C’est ce qui libère l’homme de toutes les choses faussement adorées que permet la démocratie ainsi que les autres législations d’ignorance.

Alors comment les Mouslims peuvent-ils demander la démocratie, démocratie, démocratie !

 

Nous demandons à Allah ne donner aux Mouslims le succès de revenir au Livre d’Allah et à la Sounnah su messager d’Allah (Sallallahou ‘Alahi wa sallam).

 

Et perfection à toi ! Ô Allah et par ta louange, je témoigne que rien ne mérite d’être adoré excepté Toi, je te demande pardon et je retourne vers Toi repentant !

 

Parole transcrite du Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali.

 17/03/1430 après la Hijrah.


clipart_fleches_0198.pngRéférence du texte en arabe

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger


 

Traduction de Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Mardi le 22 février 2011, Montréal, Québec, Canada.

copié de salafidemontreal.com

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 23:32


Arab-World-T-Lrg.JPEG

L’éminent savant SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) a expliqué que le combat pour le nationalisme arabe est un combat comparable au combat de l’époque de l’ignorance (païenne).

 

Celui qui s’y fait tuer n’est pas considéré comme un martyr.

 

Il a gâché sa vie d’ici-bas et perdu la vie dernière, car il n’a pas combattu pour la cause d’Allâh.

 

C’est pour cela que malgré la grande publicité sur le nationalisme arabe, nous n’en avons tiré aucun profit.

 

Si nous combattons pour la patrie, il n’y a aucune différence entre nous et les non-musulmans, car eux aussi combattent pour la patrie.

 

Celui qui combat dans le seul but de défendre sa patrie, et meurt ainsi, ne sera pas considéré comme un martyr.

 

En résumé, il y a deux types de combat : le combat offensif et le combat défensif.

 

Le combat offensif consiste à ce rendre chez l’ennemi et le combattre dans son pays.

 

Ce combat n’est permis que sous des conditions extrêmement strictes.

 

Il existe en effet une différence entre le combat défensif et le combat offensif.

 

Ce dernier n’est légiféré que contre ceux pour qui le Législateur a autorisé de combattre.

 

Alors que pour le premier cas, le musulman se doit de se défendre contre toute personne qui vient s’attaquer à lui.

 

L’essentiel dans tout cela, est de corriger son intention. [1]

 

Celui qui fréquente les tenants du faux et les gens qui commettent des injustices et des agressions sera parmi eux lorsque le châtiment s’abattra sur eux, car quand le châtiment tombe, il réunit tout le monde, et chacun le Jour de la Résurrection, sera jugé selon son intention. [2]

 

Notes

[1] Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kallâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.26-27

[2] Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kallâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.15-16

copié de manhajulhaqq.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Actualités - أخبار
commenter cet article