Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:04

cours_de_bases_Islam-copyright_box.jpgLe site dourouss.abdelmalik.com propose la traduction d`un livre qui a pour but d`apporter une première initiation a la religion de l`islam.

Cette traduction sera également un support précieux pour toute personne soucieuse de faire découvrir ce que l`islam regorge comme riches enseignements a toute personne non musulmane.

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger

 

TABLE DES MATIERES

 Le bienfait de l`islam P.5

 Le mérite de l`apprentissage de l`islam P.8

 Les deux témoignages P.10

 La prière P.12 La purification P.15

 Comment accomplir la prière? P.18

 Ce qui annule la prière P.24

 Illustration des ablutions et de la prière P.25

 Les piliers de l`islam P.29

 Les piliers de la foi P.31

 L`unicité (tawhid) P.35

 Suivre et se conformer au prophète P.37

 Les interdits P.38

 Le bon comportement P.43

 L`éthique P.44

 Le rappel et les invocations P.49

 La femme P.52

 Recommandations importantes P.55

 Révise tes connaissances P.60

 Sourates extraites du saint coran P.66

Cheikh Ibrahim 'Ali Sultan

Repost 0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:03

arabic_text_by_islam_k-d2y9int.jpgSoubhâna LLâhil 'adhîm l'importance de la langue arabe !

 

Faisons très attention a ce que nous disons et apprenons la langue arabe car elle fait parti de la religion et elle est obligatoire soubhâna LLâh! Allâhi sahal lanâl loughatoul 'arabiyya! 

 

J'ajoute bi idhni LLâh qu'on ne dit pas machAllâh ni macha Allah mais maa chaa a LLaah qui s'écrit en arabe ما شا ء الله il y'a un allongement de voyelle ba'dal mim, wa ba'dach chin ensuite il y'a un ء puis الله ou il y'a aussi un allongement donc maa chaa a LLaah idem pour in chaa a LLaah qui s'écrit en arabe إن شا ء الله , aussi سبحا ن لله qui se prononce soubhaana LLaah...ect 

 

Une très grosse erreur faite par énormément de personnes : il ne faut pas dire (machAllah) tout d'un coup avec la liaison [wassl] mais bien (macha Allah) comme c'est écrit en faisant une pause/coupure [qat'] entre (macha) et (Allah). 

 

Pourquoi ?

 

Car si l'on ne fait pas la pause ...et on lie l'ensemble, (machAllah) : Allah a marché !!!

 

Voyez ce que l'on est venu à dire par méconnaissance de l'arabe.

 

Qu'Allah nous vienne en aide et nous facilite le savoir utile.

 

Il faut donc dire (macha Allah) : ce qu'Allah a voulu, en appliquant une coupure. 

 

Souvenez-vous de cette distinction, appliquez-la incha Allah et enseignez-la à vos proches, sinon ce rappel n'aura été qu'un rappel parmi tant d'autres. 

 

Or il n'est pas du tout à négliger. 

 

Je nous conseille de sérieusement nous mettre a l'apprentissage d'al loughatoul 'arabiyya qui est très importante et obligatoire car pour apprendre notre dîn correctement bi idhni LLâh, et bien nous avons besoin de cette langue mâ châ a LLâh avec laquel Allâhou Ta"âlâ a fait descendre al Qourânou wa tabâraka wa Ta"âlâ !

 

Wa qâla LLâhou Ta"âlâ : 

"Ce Coran ci, c'est le Seigneur de l'univers qui l'a fait descendre - Et l'Esprit fidèle est descendu avec cela - Sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs - En une langue arabe très claire. " Les poètes, 192 à 195 

 

"Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez." L’Ornement, verset 3 

 

"Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran arabe pour des gens qui savent." Les versets détaillés, verset 3 

 

"Un Coran [en langue] arabe, dénué de tortuosité, afin qu'ils soient pieux." Les groupes, verset 28 

 

Allâhi sahal lanâl loughatoul "arabiyya, qu'Allâhour Rahamânir Rahîm nous accorde al ikhlâs, qu'Il nous accorde la motivation, la constance et l'endurance dans les bonnes oeuvres et qu'Il nous préserve de l'ostentation et de tout maux ! 

 

Qâlal imâmouch Châfi"i (رحمه الله ) :

"Les gens ne sont devenus ignorants et n'ont divergés entre eux, qu'en abandonnant la langue Arabe en s’orientant vers la langue d’Aristote "

Cité par as-Suyūṭī in “Ṣawn al-Manṭiq” p. 15 

 

 

A titre d'exemple :  La profusion des fautes dans les invocations 

 

Al khatabî a dit :

« Parmi les choses que l’on doit respecter lors de l’invocation, citons les règles de la grammaire qui sont les piliers de l’éloquence, car ce sont des règles qui lui donnent un sens.

Sans elle, la parole perd toute cohérence et signification.

Pire encore, les fautes et les lapsus transforment souvent le sens de la phrase au point de lui donner une connotation mécréante. 

A titre d’exemple : « Iyyâka na’budu wa iyyâka nasta’îne » qui veut dire « C’est Toi (Allah) que nous adorons et c’est Toi dont nous implorons le secours », change complètement de sens si on lit « iyâka na’budu wa iyâka nasta’îne ». 

En effet, iyyâka qui comporte une double consonne (yy) est le pronom complément de la deuxième personne du singulier. Par contre Iyâk qui comporte une seule consonne (y) veut dire "Ton soleil" vu que iyâ veut dire la lumière du soleil en arabe. Lu donc de cette manière, la phrase devient : « C’est ton soleil que nous adorons et c’est de ton soleil dont nous implorons secours ». 

Cette lecture exprime sans conteste une idée mécréante. » 

 

Allahou mousta"ane 


Source : L’invocation : Concept, règles et erreurs à éviter, écrit par Muhammad ibn Ibrahim Al-hamad préfacé par Cheikh Abdulaziz ibn Abdullah ibn Baz, Collection Al ‘Aquida, Editions Assia (P143-145) 

 

 Mouhammad bnou Mâlik bnou Dayghem a dit : Mawlânâ Abû Ayyûb a dit :

« Abû Mâlik me dit un jour : « Prend garde à ta propre âme, car les soucis des croyants dans ce bas-monde n’ont jamais de fin. Et je jure par Allah que si le Jour Dernier n’est pas une cause de bonheur pour le croyant, deux malheurs se seront alors abattus sur lui : les soucis de ce bas-monde et l’affliction de l’au-delà ». 

Je m’écriais alors : « Je donnerais mon père [en rançon] pour toi [Ô Abû Mâlik] ! Comment le Jour Dernier ne serait-il pas une cause de bonheur pour le croyant alors qu’il peine et se fatigue pour Allah dans ce bas-monde ? ! » 

[Abû Mâlik] répondit : « Ô Abû Ayyûb, comment [être sûr de] l’acceptation de nos actes [par Allah] ? Comment [être sûr d’]être sauf ? » 

Il dit ensuite : « Il se peut qu’un homme pense avoir amélioré son état, bien accompli ses sacrifices, purifié son intention, parfait ses actes... pourtant tout ceci risque d’être rassemblé le Jour de la Résurrection pour lui être jeté au visage ! »

 

Ibnou l-Djawzî Sifatou s-Safwah v.3 p.360 

 

 Ibnou ‘Abbâs a dit :

« Tous les savants mourront et les traces de la vérité disparaîtront progressivement, jusqu’à ce que le nombre des ignorants augmente. Certes, une fois les savants partis, ils œuvreront par ignorance, pratiqueront leur religion sans vérité et s’égareront du droit chemin. »

 

 

Je rajouterai à cela in chaa'a Llaah une autre erreur courante qui est celle de dire baraka Llaahou feek au lieu de baaraka Laahou feek avec l'allongement de la voyelle apres le baa 

(برك الله فيك : erreur) 
(بارك الله فيك : bonne prononciation) 

En effet utiliser ce verbe sans marquer l'allongement de la voyelle donne tout un autre sens au verbe.

 

Le verbe baraka sans l'allongement de la voyelle signifie baraquer 'saccroupir et il est utiliser pour parler de l'accroupissement du chameau... voyez donc l'énormité de l'erreur !

 

برك الله فيك : qu'ALLah s'accroupisse sur toi... wa l "iadhou bi Llaah !


qu'ALlah preserve nos langues des erreurs et nous facilite l'apprentissage de la langue arabe 

 

par oumabdarrahman pour fourqane.fr

Repost 0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 20:22

aze

مختار الصحاح
محمد بن أبي بكر بن عبدالقادر الرازي
(1989) مكتبة لبنان

 

Voici un dictionnaire uniquement en arabe (pour la signification des racines des mots en arabe).

 

C'est un dictionnaire très bien pour le début...et même pour après...

 

Ce n'est pas lisan al-'arab mais cela peut s'avérer utile néanmoins.

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger


Par exemple la racine dha-la-ma (ظلم) vient de dhoulm ظلم

وضع الشيء في غير موضعه

Traduction approximative :

 

"mettre une chose (le placement d'une chose) dans un endroit qui n'est pas sa place"

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 23:47
Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 22:59

Book_Story1_by_Azram.jpg

 تعلم العلم الشرعي في بلاد الكفار

 

  فضيلة الشيخ ، هل يدخل في الحالات التي ذكرتم ، يقصد ( الذهاب إلى بلاد الكفر) طلب العلم الدنيوي كما في حديث جرير رضي الله عنه ؟

 

icone_audio.gif Audio à télécharger

 

Question :

 

Votre Eminence [Sheikh] :

" fait-il partie des situations que vous avez évoqué, [c’est-à-dire les cas permettant d’aller dans un pays de mécréants], le fait d’aller étudier une science (de ce bas monde) comme ceci est évoqué dans le Hadith de Djarir (qu’Allah soit satisfait de lui) ? ".

 

Réponse :

 

Le sens visé [par ce hadith] est l’apprentissage de la science de ce bas monde, quant à l’apprentissage de la religion [‘Im Shar’i] on ne peut pas l’apprendre dans un pays de mécréants !

 

On ne va pas demander cette science dans un pays de mécréants, ceci n’est pas permis.

 

On ne peut qu’y étudier une science de ce bas monde, telle que l’architecture, la médecine, les techniques d'armement, l’apprentissage des armes…etc.

 

Ce ne sont que les sciences de ce bas monde qui peuvent être sollicitées chez les mécréants s’il s’avère qu’elles sont éventuellement manquantes chez les pays des musulmans. 

 

Par contre, il  n’est pas permis d’apprendre la religion dans un pays de mécréants, et encore moins de prendre cette science auprès d’eux.

 

Il n’y a pas de pire choix causant la perdition des musulmans, que celui d’avoir confié aux moustashirquines (occidentaux qui ont bien appris l'arabe) l’apprentissage des sciences de la religion pour leurs enfants.

 

Ces gens-là sont même parvenus à les faire douter dans leur propre religion et dans leurs propres croyances.

 

Ceci n’est pas permis.

 

[Fin de la parole du Sheikh]

 

Traduction rapprochée : par AbuKhadidja Al Djazairy

 

clipart_fleches_0198.pngLien vers l'original

 

copié de nur.al.quran.online.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:01


Voici un Excellent rappel sur Dammaj 

Dar-ul-Hadith, Dammaj, la Maison des Sciences

Cet exposé a été puisé à partir d'extraits du livre du frère abu Hatim Yusuf ibn al-Id al Jazaaíri 

Nasb al-Manhjaniq Liqutta'at-Tariiq ilaa Dammaj daar al-Ílm wa at-Tahqiq 

Préface par Cheikh Yahya al-Hajouri (hafidhahoullah)

« Je ne connais pas un endroit pour la science tel que Dammâj, car l'étudiant y voyage, y reste peu de temps et en revient avec beaucoup de sciences » (Cheikh Rabî' ibn Hâdî al-Madkhalî)

Cheikh Abou Abderrahman Yahya Al Hajouri Al Yamani

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:05

farida123292491276_gros.gif

Le shaykh, le grand savant, le muhaddith Muqbil Al Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit:


Parmi les causes aidant pour l''étude de la science :

 La piété (taqwâ): 
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنْ تَتَّقُوا اللَّهَ يَجْعَلْ لَكُمْ فُرْقَانًا
Ô vous qui croyez, si vous craignez Allah, Il vous donnera le discernement... [8:29]

C'est à dire ce par quoi vous différencirez entre la vérité et le faux, entre l'innovation et la Sunnah, entre la science utile et celle qui ne l'est pas, etc...

Il dit (تعالى): 
                                                                                             وَاتَّقُوا اللَّهَ وَيُعَلِّمُكُمُ اللَّهُ
Craignez Allah et Il vous enseigne [2:282]

 Placer sa confiance en Allah (tawakkul) au sujet de la subsistance afin que ça ne te détourne pas de l'étude de la science.

 Avoir une grande ambition.

 S'assoir avec ceux qui désirent (la science) et ceux qui ont profité (de la science et dont on profite).

 S'éloigner des problèmes.

 Lire la vie des prédécesseurs.

 Préserver ta santé t'aidera à préserver (garder) le Coran. Quant à la maladie, elle te fait oublier certaines sciences apprises...

copié
Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i
Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 22:48

copyright-jail-transparentQuestion :


Certains livres portent la mention "copyright (reproduction interdite)" ;

Est-ce qu'il est tout de même permis de faire une photocopie ou de scanner ce livre pour une sœur qui ne peut pas se procurer ce livre (par manque de moyens financiers ou elle vit dans un pays qui ne vend pas ce livre) et qui en a besoin pour étudier sa religion ?

 

Réponse :

 

La plupart des savants disent que si quelqu'un écrit sur son livre que il a les droits d'auteur, dans ce cas c'est interdit à toute autre personne d'en faire une photocopie, surtout si il a l'intention de la vendre ; Cà c'est clair.

 

Mais certains seulement ont permis de faire une photocopie si c'est pour usage personnel quand çà à rapport avec le din.

 

Ils ont cité le dalil que personne dans le din n'a le droit d'écrire quelque chose et dire "çà doit être seulement en mon nom et c'est pour moi".

 

Le din est le din d'Allah soubhanahou wa ta'ala, personne n'a le droit de le restreindre sur lui.

 

Tu écris quoi que ce soit, c'est pour Allah, c'est pour les gens, c'est pour que les gens apprennent, c'est pour ouvrir les yeux des gens.

 

Tu as le droit de vendre ce que tu as écrit et de ne pas le donner à tout le monde.

 

Mais si quelqu'un veut le lire seulement pour lui, faire une photocopie pour le lire, juste lui, ce n'est pas pour le vendre ou le donner aux gens ; Dans ce cas, ils ont dit que Allah ta'ala 'alam, c'est permis.

 

Ils ont donc mis 2 conditions :

  • La première est que c'est seulement pour usage personnel, pour apprendre.
  • La deuxième, pour le din si c'est autre chose, une autre science, ils ont dit que ce n'est pas permis.

 

Allahou 'alam

 

icone_audio.gif Audio à télécharger

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 22:46

1061881qxsw5f827r.gif Question :

Quel est votre conseil pour la femme qui veut commencer a apprendre le savoir de la religion ?

 

Réponse :

La femme qui veut apprendre les sciences de sa religion doit tout d'abord : 

 

redrose.png Demander à Allah l'aide, comme elle doit demander à Allah ce qui l'aide à suivre la sunnah.


redrose.png Elle doit prendre la science en demandant les savants qui sont sur le manhaj car si elle réussi à trouver les savants salafis il vont certainement l'aider ; ainsi pour les livres : 

 

Elle doit commencer par le savoir de al i3tikkad (al 3akidda) et doit commencer par : 


  1. livre des 3 oussouls (mohamed ibn abd al wahhab) 
  2. livre de kachf achoubouhates (mohamed ibn abd al wahhab) 
  3. livre de kittab attawhid (mohamed ibn abd al wahhab) 
  4. al 3akidda al wassitya d'ibn taymya.
  5. explication al hamawya de cheikh al outaymine. 
  6. explication al 3akidda attahawya ainsi si elle arrive a ce niveau elle pourra lire ce qu'elle veut de al 3akidda.


C'est ainsi comment elle doit faire. 

 

Pour les livres de hadiths :

 

  1. les 40 nawawya ainsi que sa fin de hafid ibn rajab qui l'a terminé en 2 phases : les 40 nawawya traite l'islam ses fondements ainsi que les lois generales. oumdate al ahkame lihafed ibn rajab al makdissi et dieu merci y a trop d'explications. 
  2. al montakka et son explication de (majd addine barakate ibn taymya) le grand père d'ibn taymya rahimahou allah.


Par contre pour le fiq :

 

Elle peut prendre zadde al moustakna3e ainsi que pour les oussoules al fikh

  1. al warakates de imam al haramayne addichi 
  2. pour la langue arabe elle aura besoin de al ajroumya et son explication d'ibn abd al hamidde
  3. apres touhfate al a3rabe de al hadithy.


Le plus important c'est que ces livres doivent être certifiées par des savants de sunnah.

 

redrose.png Ainsi elle aura besoin d'une troisième chose : Elle ne doit pas négliger son foyer et son mari car elle doit obéir a son mari si elle est mariée sinon a ses parents si elle n'est pas mariée.

Ainsi si elle arrive a faire les deux elle aura accompli son devoir.

Elle aura besoin aussi de al hikma (la sagesse) ainsi elle n'a pas à être dans la foule surtout quand il y a al ikhtilate (hommes et femmes), si àa se trouve elle écoute c'est mieux.

Ainsi si elle a des livres et ne connaît pas les savants qui ont écrit ces livres, elle demande aux gens de science. 

 

copié de sahab.net

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 22:46

 

0020.gif  Zirr Ibn Hubaysh rapporte :

 

« Je suis allé voir Safwan Bin ‘Assâl al-Muradî (Radi Allahou anh) qui me dit :

« Qu’est-ce qui t’amène ? ». 

Je dis : « Je viens puiser du savoir ».

 Il dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah (sal Allahou ‘Aleyhi wa asalam) dire : 

« Chaque fois qu’une personne sort de chez elle en quête de savoir, les anges lui déploient leurs ailes, par signes d’agréments pour ce qu’il fait. »

[At-Tirmidhi, Ibn Maja, Ibn Hibban et Al-Hakim]

0020.gif  Abû Umâma (Radi Allahou anh) rapporte que le Prophète (sal Allahou ‘Aleyhi wa asalam) a dit :

 

« Toute personne qui se rend à la mosquée uniquement dans le but d’apprendre le bien ou de l’enseigner aura la récompense d’un pèlerin (hajj) dont le pèlerinage est parfait. » 

[At-Tabarani]

0020.gif  Abû Hurayra (Radi Allahou anh) rapporte : « J’ai entendu le Messager d’Allah (sal Allahu ‘aleyhi wa asalam) dire :

 

« Toute personne se rendant à ma mosquée-ci, dans le seul but d’apprendre le bien ou de l’enseigner, aura le même rang que le Mujâhid [personne combattant pour la cause d’Allah] ; Quant à celui qui s’y rend dans un autre but, il est au rang de celui qui regarde les biens d’autrui. »

[Ibn Maja, Al-Bayhaqy]

0020.gif  Anas (Radi Allahou anh) rapporte que le Messager d’Allah (sal Allahou ‘aleyhi wa asalam) a dit :

« Toute personne qui sort de chez elle en quête de savoir, est dans le sentier d’Allah (fî sabil-Ilah) jusqu’à ce qu’il revienne. »

[At-Tirmidhi]

 

Sources : « Le Savoir : son Statut et ses Mérites » Cheikh Al Albany, Editions Al-Sunna, p.28-30 »

copié de rappel01.fr

Repost 0