Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:46
3742512550 200c914b91 m La définition de la médisance se trouve dans le hadith rapporté par Muslim (2589, 4/2001) [...] d'après Abu Hurayrah : le Prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam a dit : 
"Savez-vous ce qu'est la médisance?"
Les compagnons dirent : " Allah et Son prophète en savent plus que nous."
Il dit: "C'est le fait de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas." C
ertains demandèrent: " Qu'en penses-tu, si ce que tu dis de mon frère est vrai? "
Le prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam répondit: "Si ce que tu dis sur lui est vrai, tu te seras rendu coupable de médisance. Mais si ce que tu dis sur lui est faux, tu l'auras alors calomnié( bahattahu)."

Concernant le passage " Tu l'auras alors alors calomnié ( bahattahu)" , An Nawawi a dit dans Sharh Muslim (16/ 142) : [...] Ce verbe est de la même famille que le mot "Buthan" qui signifie " le faux". "

Médire peu ou médire beaucoup est tout aussi interdit. On trouve dans les Sunnans d'Abu Dawud que 3aishah dit un jour :
" O Messager d'Allah! La petite taille de Safiyah n'est pas le moindre de ses défauts..."
Le prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam répondit: " Tu viens de prononcer une parole qui, si on la mélangeait à l'eau de mer, l'aurait polluée."

At Tirmidhi rapporte dans ses Sunans d'après Ibn 3umar : le prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam gravit les marches du minbar et [nous] interpella d'une voix retentissante :
" Ce message est adressé à tous ceux qui ont prononcé l'attestation de foi par la langue, mais sans que la foi n'atteigne encore leur cœur : ne causez pas de tort aux musulmans, ne vous moquez pas d'eux, et n'épiez pas leurs erreurs.
Quiconque épie les erreurs de son frère, verra Allah épier ses erreurs en retour.
Or quand Allah épie les erreurs de quelqu'un , Il dévoile alors ses péchés aux yeux des gens, même si celui-ci les a commis chez lui."

Abu Dawud rapporte dans ses Sunans Id'après Anas Ibn Malik que le prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam a dit :
" Lors de mon ascension nocturne , je vis des gens aux ongles de cuivre avec lesquels ils se déchiraient le visage et la poitrine. Je demandai: "Qui sont ces gens, O Jibril?"
Il me répondit : " Ce sont ceux qui mangent la chair des gens et portent atteinte à leur honneur." " 
 
Abu Dawud dans ses Sunans d'après Sa3id ibn Zayd que le prophète salla Llahou 3aleyhi wa salam a dit : 
" La pire des transactions usuraires est de porter atteinte à l'honneur d'un musulman injustement."

"Et ne médisez pas les uns sur les autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux." ( Sourate Al Hujurat ; verset 12) 

Le sens apparent du hadith: " C'est le fait de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas." englobe aussi bien le fait de médire de lui en son absence qu'en sa présence.

Cependant , Al Hafidh Ibn Hajar a dit :
" L'avis le plus pertinent est que la médisance n'est considérée comme telle qu'en l'absence de la personne décrite, pour être en conformité avec le sens littéral du mot.
C'est ce qu'affirment les linguistes de manière catégorique."
Plus loin , il dit :
"Bien entendu , le fait de parler en mal d'une personne en sa présence est tout autant interdit, car cela fait partie de 'insulte et de l'injure."

La médisance de nos jours est devenu un loisir pour beaucoup de femmes, sauf celles qu'Allah a préservées par miséricorde. Notre devoir est de se soumettre à la législation de notre Seigneur.

Sache que certaines personnes pensent qu'il est permis de porter atteinte à l'honneur d'autrui si l'on ne dit que la vérité. Lorsqu'on leur interdit de le faire, ils répondent : " Nous ne disons que la vérité, nous n'avons pas menti à son sujet." 
Or cela n'est rien d'autre que de la pure médisance, car la médisance est le fait de parler de son frère d'une manière qui ne lui plairait pas.
Al-Qahtani à dit dans sa Nuniyyah à propos de la médisance :

Ne t'occupe pas des défauts d'autrui en oubliant les tiens
Car tu auras alors commis deux erreurs.


[Tiré de Conseils aux femmes musulmanes (Nasi7ati linnisa) de Umm 3abdillah al wadi3iya]
copié de la-ilaha-illallah.over-blog.com

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:44
Question :

Quel est le regard de la religion sur celui qui propage les rumeurs ?


Réponse : 

Les rumeurs peuvent être bonnes ou mauvaises.

Il est recommandé, de propager les bonnes rumeurs, comme par exemple, d'informer les gens des innovations d'une personne ou de la parole d'un mécréant, dans le but de prévenir les gens contre ce mal.

Par contre, il est interdit de propager les mauvaises rumeurs, dans le but de susciter la corruption entre les croyants, étant données les conséquences néfastes qui peuvent en résulter.

L'homme doit se comporter avec les gens, comme il aimerait que l'on se comporte avec lui et il doit aimer pour les gens ce qu'il aime pour lui-même.

Par conséquent, s'il n'aime pas que l'on divulgue ses défauts, il serait injuste de sa part de divulguer ceux des autres.

Fatwa de cheikh Otheimine, signée de sa main.
copié de 
fatawaislam.com
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:42

Question :

Ma sœur a acheté un appartement en utilisant un crédit avec intérêts.
Elle m'a demandé de l'aide pour rénover cet appartement. Est ce que j'ai le droit de l'aider ou pas ?
Hafidakoum Allah - Barak Allah ou fikoum.

 

Réponse :

Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah ; c'est Lui que nous louons et dont nous implorons l'aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d'Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.

deux cas de figure se présentent :


 si votre sœur est nouvelle dans la religion et qu'elle a fait cela par ignorance (prêt) et qu'elle accepte le conseil (nassiha) de son frère et ne se détourne pas de la religion, alors, auquel cas il vous est permis de l'aider afin d'unir vos cœurs (par la foi - ta_lif al quouloub).

 
si votre sœur n'accepte pas le conseil (nassiha), se montre indifférente envers la religion et s'en détourne, alors il ne vous est pas permis de l'aider pour rénover cet appartement.

wa Allahou al mouwafiq.
[Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 14/05/1429 - 18/06/2008 Joubail - Arabie Saoudite]

copié de alghourabaa.free.fr
Abdelmalik Abou Adam al-firansi
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:33

Question :


Le cadeau de quelqu'un qui travaille dans le Haram (l'illicite), ou ses aumônes pour la construction de mosquées et autre que cela parmi les actes charitables, doivent-ils être acceptés ?
 

Réponse :


L'abstinence pieuse (Al-War') serait de ne pas l'accepter.

Cependant, si on l'accepte alors le péché est sur celui qui traite directement avec le 
Haram comme nous l'avons dit précédemment.

Et nous avons dit qu'en vérité le péché est sur celui qui traite directement avec le 
Haram parce que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) traitaient avec les Juifs et ils pratiquaient Riba (l'usure et l'intérêt).

Et il est probable, qu'ils invitaient le prophète (
sallallahu 'alayhi wa sallam) (à manger) et il acceptait leurs invitations bien qu'ils pratiquaient Riba (l'usure et l'intérêt).
 

Article tiré du site assalafi.com
Source : Tuhfat ul-Mujib 'an As'ilatil-Hadhir wal-Gharib, question n°24.
Traduit par Abu Sumayyah
Traduit en français par les salafis de l'Est
Cheikh Abu Abdir-Rahman Mouqbil Ibn Hâdi Al Wâdi'i
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:28
La louange appartient à Allah et que la prière et le salut d'Allah soient sur son Prophète, ainsi que sur ses compagnons et tous ceux qui lui seront alliés.
En outre :

On trouve dans le hadith d'après le Prophète que la prière et le salut d'Allah soient sur lui qui dit :

« Allah fera miséricorde à ceux qui sont miséricordieux » (rapporté par Boukhâry)

Y a t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien ? Celui qui sera miséricordieux avec les créatures, alors le Créateur le sera avec lui. Le Prophète que la prière et le salut d'Allah soient sur lui, a dit :

« Le Miséricordieux fait miséricorde à celui qui fait preuve de miséricorde. Donc, faites miséricorde à toutes créatures sur terre pour que Celui qui est au ciel vous fasse miséricorde» (rapporté par boukhâry)

La rétribution correspond à l'action, Allah se comportera avec son serviteur comme lui se comportera avec Ses serviteurs. Donc, comporte-toi avec autrui comme tu voudrais qu'Allah se comporte envers toi Allah dit :

« ...Mais si vous (les) excusez, passez sur (leurs) fautes et (leur) pardonnez, sachez qu'Allah est Celui qui pardonne et Très Miséricordieux » (Sourate 'La grande perte' verset 14)

Et Il dit :

« ...Qu'ils pardonnent et excusent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne ? » (Sourate 'La lumière' verset 22)

Désire ardemment apaiser les difficultés des gens pour qu'Allah apaise les tiennes.

Le Prophète que la prière et le salut d'Allah soient sur lui a dit :

« Celui qui apaise la peine d'un musulman, Allah lui apaisera une peine parmi les peines du Jour de la résurrection » (rapporté par Boukhâry).

Il dit encore que la prière et le salut d'Allah soient sur lui :

« Celui qui vient au secours d'un homme en détresse, Allah lui retirera une peine parmi les peines du Jour de la résurrection» (rapporté par Ahmad).

Aide les gens dans leurs besoins, Allah te viendra en aide. Le Prophète que la prière et le salut d'Allah soient sur lui, a dit :

« Allah vient en aide au serviteur tant que ce dernier vient en aide à son frère », « celui qui est s'occupe des besoins de son frère alors Allah sera s'occupera de ses besoins » (rapporté par moslim).

Sois un soulagement pour les nécessiteux, Allah te soulagera. Le Prophète que la prière et le salut d'Allah soient sur lui a dit :

« Celui qui soulage un nécessiteux, alors Allah le soulagera dans cette vie et dans l'au-delà » (rapporté par Moslim),

et il dit encore :

« avant vous, vivait un marchand qui accordait des prêts aux gens et lorsqu'il voyait parmi eux un nécessiteux, il disait à ses employés : pardonnez-lui, peut-être qu'Allah nous pardonnera, et Allah lui pardonna » (rapporté par Boukhâry).

Sois doux avec les serviteurs d'Allah, alors tu seras inclus dans l'invocation du Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) qui dit :

« Ô Allah ! Celui qui est doux avec ma communauté, sois doux avec lui, et celui qui blesse ma communauté blesse-le » (rapporté par Ahmad).

Il dit encore (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Allah est doux, et Il aime la douceur, et Il donne par la douceur ce qu'Il ne donne par la rudesse » (rapporté par Moslim)

et il dit aussi (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Celui qui est privé de douceur est privé de tout bien » (rapporté par Moslim).

Dissimule les défauts des gens, Allah dissimulera les tiens. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« celui qui dissimule les défauts d'un musulman, Allah dissimulera les siens dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà » (rapporté par Moslim),

et il dit encore (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« celui qui dissimule les secrets de son frère musulman, Allah dissimulera les siens le Jour de la résurrection » (rapporté par Ibnû Mâjah)

Ne tiens pas compte des erreurs de ton frère, Allah ne tiendra pas compte des tiennes. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« celui qui ne tient pas compte (des erreurs) d'un musulman, Allah ne tiendra pas compte de ses erreurs » (rapporté par Abû dawûd).

Nourris les musulmans, Allah te nourriras. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Tout croyant qui nourris un croyant affamé, Allah le nourrira des fruits du paradis » (rapporté par Tirmidhî).

Abreuve les musulmans, Allah t'abreuvera. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Tout croyant qui abreuve un croyant assoiffé, Allah l'abreuvera du nectar cacheté le Jour de la résurrection » (rapporté par Tirmidhî).

Vêtis les musulmans, Allah te vêtira. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Tout croyant qui vêtit une personne nue, Allah le vêtira d'habits verts du paradis » (rapporté Tirmidhî).

Donc, Allah se comportera envers toi comme tu te comporteras avec autrui. Choisis, donc, pour toi-même la manière avec laquelle tu aimerais qu'Allah se comporte avec toi. Agis de cette manière tu en récolteras la récompense.

Prend garde de ne pas brutaliser les gens car Allah te châtiera.

Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Allah châtie ceux qui châtient les gens dans la vie d'ici-bas » (rapporté par Moslim).

Allah dit :

« Et rappelez-vous, lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment » ( Sourate 'la vache' verset 49)

« Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit) : faites entrer les gens de Pharaon au plus dur des châtiments » (Sourate 'Celui qui pardonne' verset 46)

Prends garde d'être dur avec les serviteurs d'Allah sinon te sera atteint l'invocation du Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Ô Allah ! Celui qui reçoit autorité sur ma communauté puis est dur avec elle, sois dur avec lui, et celui qui reçoit autorité sur ma communauté puis est doux avec elle, sois doux avec lui » (rapporté par Moslim).

Ne fais pas de mal aux musulmans en espionnant sans cesse leurs intimités. Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« celui qui guette sans cesse l'intimité de son frère musulman, Allah guettera la sienne. Celui dont Allah guette son intimité au point de l'humilier au plein cœur de sa demeure » (rapporté par Tirmidhî),

« celui qui dévoile l'intimité de son frère musulman, Allah dévoilera la sienne au point de l'humilier au plein cœur de sa maison » (rapporté par Ibnû Mâjah).

Ne prive pas les musulmans de ta miséricorde car le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Celui qui ne fait pas miséricorde envers les gens, Allah Tout-Puissant ne lui fera pas miséricorde » (rapporté par Moslim).

Il dit encore (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Nul n'est privé de miséricorde sauf le misérable » (rapporté par Tirmidhî).

En conclusion, quel que soit ton comportement envers les gens, tu trouveras chez Allah une rétribution équitable.

Ibnû Qayim a dit :

« Allah est généreux, et Il aime celui qui est généreux parmi ses créatures.
Il est savant, et Il aime les savants. Il est capable et il aime le courageux et Il est beau et il aime la beauté.
Il est (qu'Il soit exalté et glorifié) miséricordieux et Il l'aime ceux qui le sont, et Il fait miséricorde à ceux qui sont miséricordieux parmi ses créatures.
Il est celui qui cache (les défauts), et Il aime celui qui ne dévoile pas les défauts de ses serviteurs.
Il est clément, et Il aime celui qui l'est avec ses serviteurs.
Il est celui qui pardonne, et Il aime celui qui pardonne ses serviteurs. Il est infiniment bon, et Il aime celui qui l'est envers ses serviteurs.
Par contre, Il déteste le rude et le brutal au cœur dur et au très mauvais comportement.
Il est doux, et Il aime la douceur.
Il est indulgent, et Il aime l'indulgence.
Il est bienfaisant, et il aime la bienfaisance et les bienfaisants.
Il est juste, et Il aime la justice, et Il accepte les excuses, et Il aime ceux qui acceptent les excuses de ses serviteurs»
.

Ainsi, Il rétribue ses serviteurs suivant qu'il ait ou pas ces comportements cités plus haut.

Celui, donc, qui est clément, Il sera clément avec lui, et celui qui pardonne, Il lui pardonnera, et celui qui fait grâce, Il lui fera grâce, et celui qui est honnête, Il se comportera avec lui avec honnêteté, et celui qui est doux avec ses serviteurs, Il le sera envers lui, et celui qui fait miséricorde envers Ses créatures, Il le sera envers lui, et celui qui est bon avec eux, Il le sera avec lui, et celui qui est généreux avec ses créatures, Il le sera avec lui, et celui qui leur est utile, Il le sera pour lui, et celui qui cache (leurs péchés), Il cachera les siens, et celui qui leur pardonne, Il le pardonnera, et celui qui guette l'intimité de ses créatures, Il guettera la sienne, et celui qui divulgue (leurs péchés), Il divulguera les siens et l'humiliera, et celui qui prive Ses créatures de ses biens, Il le privera de Ses biens, et celui qui se dresse contre Allah, Allah se dressera contre lui, et celui qui dupe, Il le dupera, et celui qui berne, Il le bernera.

Ainsi, celui qui appliquera un comportement sur Ses créatures, Allah appliquera sur lui exactement le même comportement dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà. Allah sera envers Sa créature comme elle sera envers autrui.

Ce que tu as fait pour les autres on le fera donc pour toi, et sois comme tu souhaites, Allah sera avec toi tel que tu l'es envers Lui et ses créatures.

Désire ardemment rendre service aux serviteurs d'Allah, et ceci conformément à la parole du Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Celui qui peut d'entre-vous rendre service à son frère, qu'il le fasse donc » (rapporté par Moslim),

et désire être bon envers eux car Allah aime les bienfaisants.

Sois paisible, doux et calme envers eux car le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Sera privé du feu à toute personne paisible, douce, calme et proche des gens » (rapporté par Ahmad).

Fais grâce envers les créatures, oublie (leurs méchancetés), excuse leurs et pardonne leurs. Ainsi, il se peut qu'Allah te fasse grâce et te pardonne, Allah ne laisse pas perdre la récompense de celui qui fait le bien.

Notre dernière invocation est la louange appartient à Allah et que la prière et le salut d'Allah soient sur notre prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

Écrit par Abdelquayoum As-souhaïbâny
copié de sourceislam.com

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:21
ما الرأي الشرعي في التبوُّل (للرجل) واقفا ً؟ لدينا مناظرة ساخِنة في هذا الموضوع . البعض يقول إنه مسموح والآخر يقول إنّه حرام مستدلين بحديث أم المؤمنين عائشة (رضي الله عنها) في قولها: "من قال لكم إنَّ النبي (صلى الله عليه وسلم ) بال واقِفاً لا تُصدقوه". لُطفاً وضِّح هذا الموضوع . 

الجواب: 

الحمد لله
لا يَحْرُم تَبَوُّل الإنسان قائِماً ، لكِنْ يُسَنّ له أن يَتَبَوّل قاعداً ، لقول عائشة رضي الله عنها : " مَن حدّثكم أن النبي صلى الله عليه وسلم كان يَبُول قائما فلا تصَدِّقوه ، ما كان يبول إلا قاعداً ) رواه الترمذي ( الطهارة/12) وقال هو أصح شيء في هذا الباب وصححه الألباني في صحيح سنن الترمذي برقم 11 

ولأنه استر له وأحفظ له من أن يصيبه شيء من رِشَاشِ بَوْلِه . 

وقد رُوْيَتْ الرّخصة في البول قائماً بشرط أن يأمن تطاير رشاش البول على بدنه وثوبه ، ويأمن انكشاف عورته ، عن عمر وابن عمر وزيد بن ثابت رضي الله عنهم ، لما رواه البخاري ومسلم عن حذيفة رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم ( أنه أَتى سُبَاطَةَ قومٍ فبالَ قائِماً ) ، ولا منافاة بينه وبين حديث عائشة رضي الله عنها ، لاحتمال أن يكون النبي صلى الله عليه وسلم فعل ذلك لكَوْنِه في موضِعٍ لا يتمكَّن فيه من الجلوس ، أو فعَلَه ليُبَيِّن للناس أن البول قائماً ليس بِحَرَام ، وذلك لا ينافي أن الأصل ما ذكَرَتْهُ عائشة رضي الله عنها ، من بَوْلِه صلى الله عليه وسلم قاعداً ، وأنه سُنّة لا واجب يحرم خلافه . والله أعلم . 
فتاوى اللجنة الدائمة 5/88

Question : 

Comment la loi religieuse juge-t-elle le fait d'uriner debout ?
Nous avons engagé un débat passionné sur cette question.
Les uns disent que c'est permis alors que les autres soutiennent qu'il est prohibé sur la base du hadith d'Aïcha (qu'Allah l'agrée), la mère des croyants, dans lequel elle dit : « Si quelqu'un vous dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a uriné debout, ne le croyez pas. »
Veuillez daigner éclaircir ce sujet.


Réponse : 

Louange à Allah.

Il n'est pas interdit d'uriner debout, mais il est recommandé de le faire assis compte tenu de la parole de 'Aïcha (qu'Allah l'agrée) :

« Si quelqu'un vous dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a uriné debout, ne le croyez pas. Il n'urinait qu'assis »
[rapporté par At-Tirmidhi, chapitre at-Tahara, 12 qui l'a déclaré le plus authentique hadith relatif à ce chapitre, et al-Albani l'a déclaré authentique dans Sahihi Sunani At-Tirmidhi sous le n° 11].

La posture assise est plus à même d'empêcher l'intéressé d'être éclaboussé par l'urine.

La permission d'uriner debout, sous réserve qu'on soit à l'abri d'être éclaboussé par l'urine et qu'on ne laisse pas se découvrir les parties honteuses, a été rapportée d'après 'Omar, Ibn 'Omar et Zaïd Ibn Thabit (qu'Allah les agréé) .

Cette permission est fondée sur ce hadith rapporté par Houdhaïfa (qu'Allah l'agrée) selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a uriné debout sur un dépôt d'ordures.

Il n'y a pas de contradiction entre ce hadith et celui de 'Aïcha, car il est possible que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) se soit comporté ainsi puisqu'il n'avait pas trouvé un endroit où il pouvait s'asseoir ou qu'il l'a fait pour montrer aux gens que ce n'était pas interdit.

Ceci ne contredit pas le principe indiqué par 'Aïcha (qu'Allah l'agrée), à savoir que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n'urinait qu'assis, mais indique que son application est recommandée et ne constitue pas une obligation qu'il serait interdit de ne pas observer.

Allah le sait mieux.

Avis de la Commission permanente, 5/88


السؤال: 

السؤال : هل هناك بأس من الوضوء قائماً والشرب قائماً والبول قائماً ؟

الجواب
:
الحمد لله
يتوضأ المسلم حسبما يتيسر له قاعداً أو قائماً وله أن يشرب قائماً وقاعداً والأفضل أن يشرب قاعداً وهكذا له البول قائماً إذا دعت الحاجة إليه ولم ير عورته أحد ولم يخش من عود رشاش البول عليه ، والبول جالساً أفضل ؛ لأنه الغالب من فعل النبي صلى الله عليه وسلم . 

فتاوى اللجنة الدائمة 5/202

Question :

Y a -t- il un inconvénient à faire des ablutions ou boire ou uriner debout?

Réponse :

Louange à Allah.

Le musulman fait ses ablutions comme il peut, en restant assis ou debout.

Il lui est permis aussi de boire debout ou assis, mais il est préférable de le faire assis.

De même, il lui est permis d'uriner debout en cas de nécessité, à condition que ses organes génitaux ne soient pas visibles par les autres et que l'urine ne risque pas de l'éclabousser.

Il est préférable cependant d'uriner assis car c'était la pratique la plus courante du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).

Avis de la Commission Permanente, 5/202
copié de al-bayan.fr

Comité permanent [des savants] de l'Ifta

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:19
Question : 

Je suis malade et parfois je pleure en raison de ce qui m'arrive après ma maladie.

Est-ce que ce type de comportement est considéré comme un acte d'opposition à Allah et un sentiment de ne pas être satisfait avec ce qu'Allah a décrété ?

Je ne fais pas cela délibérément.

De même, ce point de vue inclut-il le fait que je parle de ma maladie à mes parents ? 



Réponse :

Il n'y a aucun mal à pleurer si seulement le chagrin vient des yeux, sans gémir ,sans hurler.

Ceci est basé sur la parole du prophète quand son fils Ibrahim mourut:

"L'oeil est en larmes, le coeur s'afflige mais nous ne disons rien excepté ce qui est agréable au Seigneur. Nous sommes, par ton départ, certainement affligés."

Des hadiths avec cette signification sont nombreux.

Il y a aussi aucun mal à parler de votre maladie à vos amies et parents aussi longtemps que vous louez Allah, le remerciez et lui demandez la santé avec les moyens permis.

Nous vous conseillons d'avoir la patience dans la récompense d'Allah.

Je vous donne une bonne nouvelle.

Allah dit : 
"Et les endurants auront leurs pleines récompenses sans compter." (Al-Zumar)

Le prophète a aussi dit :

"Il n'est pas une fatigue ou maladie, ou un soucis, ou une peine, ou mal, ou une angoisse qui touche le musulman, jusqu'à l'épine qui le pique, sans qu' Allah ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés."

Le prophète a dit aussi :

"Si Allah veut du bien à une personne, il l'afflige d'épreuves."

Nous demandons à Allah de vous accorder un bon traitement et une bonne santé aussi bien que la qualité du coeur et des actions. Il est l'Audient , le Répondant.

copié de darwa.com
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz 
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:13
Sans titre 1-copie-2Question :

Est-ce que les soupçons sont, dans tous les cas, illicites ?
Je souhaite entendre [la réponse à cette question], qu'Allah vous récompense.  


Réponse : 

Allah le Très-Haut dit :


« Ô vous qui avez cru, évitez beaucoup de conjectures [sur autrui]. Certes, une partie des conjectures est péché. »(1)


Mais toutes les conjectures ne sont pas des péchés.

 
Ainsi il n'y pas de mal à avoir des soupçons basés sur des indications proches de la certitude.
Quant aux conjectures basées sur des illusions, elles ne sont pas permises.


Si nous supposons qu'un homme en voit un autre accompagné d'une femme, et que ce dernier soit en apparence un homme droit, alors il n'est pas licite de l'accuser du fait que cette femme soit une étrangère pour lui, car ceci fait partie des soupçons qui sont comptés comme péchés.


En revanche, si ce soupçon a une cause légitime, alors il n'y a pas de mal, et il n'y a pas de gêne à l'éprouver.


Les savants disent : « Il est illicite d'avoir des soupçons à l'égard d'un musulman qui, en apparence, est droit ».


Et Allah est Plus Savant.


Fatwa de cheikh Otheimine

 Fatâwâ Islâmiyya, tome 4 page 537

 (1) Les Appartements, v. 12.

 copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:09
"Des epreuves et des tourments seront presentés aux coeurs, comme une natte de roseau entrelacant le baton par le baton. 
N'importe quel coeur qui observe ces epreuves aura une marque noire en lui. 
Cependant, n'importe quel coeur qui les rejette aura une marque blanche mise en lui.
Le resultat est que les coeurs seront de deux sortes : un blanc semblable à une pierre blanche, qui sera nuie par des epreuves aussi longtemps que les cieux et la terre supporterons, et l'autre sombre et rouillé comme un navire retourné incapable d identifier le bon, ni rejeter le mal, mais plutot étant absorbé par ses passions." 
rapporté par muslim

D'apres ibnoul qayyim,
 
Les épreuves qui sont presentées aux coeurs et qui sont la cause de la faiblesse sont :
 
-les épreuves concernant le faux desir
-les épreuves concernant le doute
 
Ainsi, les epreuves concernant le faux desir causent l'intention et le desir d etre corrompu, tandis que les epreuves concernant le doute provoquent la corruption de la connaissance et de la croyance.

Les coeurs une fois exposés à de telles epreuves sont de deux sortes :
 
 un coeur une fois exposé a de telles epreuves les absorbe, comme uen eponge qui imbibe l'eau vers le haut, laissant en elle une tache noire. Un tel coeur continuera a imbiber vers le haut les diverses epreuves qui lui sont presentées,jusqu'a ce qu'il devienne foncé et corrompu; c'est ce qui est signifié par "un navire retourné", ainsi quand ceci se produit, deux dangers s'emparent de lui et le plonge dans la destruction. 

1erement: confondre le bien avec le mal, ainsi ni il ne reconnait le bien ni il ne rejette le mal. Cette maladie peut s'emparer de lui, a tel point qu'il croit le bon etre le mal et le mal etre le bon, la sunna etre la bid'a et la bid'a etre la sunna, le vrai etre le faux et le faux etre la vrai.

2emement: Juger par ses caprices et ses passions, au dessus et contre ce avec quoi le messager d'Allah est venu, etant asservi par ses caprices et desirs et etant mené par euxegalement.

 Un coeur blanc dans lequel la lumiere de l'i est eclatante et son eclat illuminé, ainsi quand des epreuves sont presentées a un tel coeur , elles sont rejetées et tournent loin de lui. Cela fera augmenter sa lumiere, son illumination et la force.

qu'Allah nous comptent parmi les personnes au coeur blanc, et que le bouclier qui soit entre nos actions et nous soit fortifié par la crainte d'Allah autrement dit la peur de son chatiment! amine que ce rappel nous soient profitable
copié de darwa.com
Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:05

Question : 

Le cheikh a été interrogé sur la position de l'islam sur le fait de vanter ses propres mérites ?


Réponse :


Il a répondu : si à travers la vantardise, la personne souhaite évoquer les bienfaits qu'Allah le Tout-Puissant lui a accordés, ou réconforter ses amis ou ses proches, ceci est permis. Par contre, si la personne veut par ceci faire sa propre éloge, et rappeler à son Seigneur qu'il pratique sa religion, alors cela ressemble au fait de rappeler une faveur, et ce n'est pas permis, car Allah l'Exalté dit : 

« Ils te rappellent leur conversion à l'islam comme si c'était une faveur de leur part. Dis : « Ne me rappelez pas votre conversion à l'islam comme une faveur. C'est tout au contraire une faveur dont Allah vous a comblé en vous dirigeant vers la foi, si toutefois vous êtes véridiques. ».  » (1)

Enfin, si l'intention de la personne est seulement d'informer les autres sur son état, cela est permis, mais il est préférable de s'en abstenir.


En résumé, le fait de vanter ses mérites se retrouve sous quatre formes

 La première : lorsque la personne veut énumérer les bienfaits qu'Allah lui a octroyés tels que la piété et la foi ;

 La deuxième : lorsque la personne veut encourager ses frères à faire comme elle. Ces deux cas sont recommandés car l'intention est bonne.

 La troisième : lorsque la personne vante ses mérites, s'enorgueillit et rappelle avec insistance son degré de croyance et de piété. Ceci n'est pas permis selon le verset cité plus haut. 

 La quatrième : lorsque la personne veut simplement informer les gens sur son degré de foi. Ceci est autorisé, mais il est aussi recommandé de s'en abstenir.

Fatwa du Cheikh Otheimine
Recueil de Fatwas du Cheikh Otheimine, vol. 3, pages 97 et 98.

(1) Les Appartements, v. 17.
http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1382&Itemid=52

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Comportement - أخلاق
commenter cet article