Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:40

Celui qui pose la question :

On entend beaucoup de frères et soeurs quand on leur dit allez-y, faites al Hijra du pays de mécréance.

Ils répondent "jusqu'à ce que nous ramassions de l'argent ou que nous construisions une maison et puis, nous avons des enfants nous ne pouvons pas faire al Hijra comme ça".

Réponse de Cheikh Al Johani hafizahu Allah :

La Hijra est obligatoire du pays de mécréance vers le pays Musulman.

Il est établi dans la législation que :

"pas d'obligation dans l'incapacité et pas d'interdit dans l'impératif"


Celui qui peut faire al Hijra il est obligatoire qu'il le fasse.

Et celui qui est dans l'incapacité, il est excusé jusqu'à ce qu'il réunisse les conditions qui le rende capable (de faire al Hijra).

Et le fait de ramasser l'argent n'est pas considéré comme une excuse pour rester dans le pays de mécréance à partir du moment où il est capable de vivre dans un pays musulman.

Et d'ailleurs Allah le Trés Haut dit :

"Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. "
Sourat Talaq fin verset2 puis verset 3

 

clipart_fleches_0198.pngLien de l'original en arabe


Question traduite en Arabe et réponse en Français

copié

 

Cheikh Abû Mâlik ‘Abd-lHamîd bn Khalîwî Al-Djuhanî
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:38

L'émigration est une chose qui perdurera.

Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

« L'émigration ne cessera que quand cessera le repentir, et le repentir ne cessera que quand se lèvera le soleil du côté de son couchant. » [1]

L'émigration ainsi perdurera.

Lorsqu'une personne ne peut pratiquer sa religion dans un endroit, elle se doit de partir dans un endroit autre qui lui permette de pratiquer sa religion avec les musulmans.

Et lorsqu'elle n'a pas la capacité d'aller dans un pays musulman, qu'elle se rende dans un pays où elle pourra pratiquer sa religion, même si cela se fait dans un pays non musulman.

Car certains endroits sont moins mauvais que d'autres.

Les compagnons ont émigré chez le Négus et son peuple, alors qu'ils étaient Chrétiens.

Ils ont pu pratiquer ainsi près d'eux leur religion, et cessé le mal que leur causaient les polythéistes.

Allâh - Djalla wa 'Ala - dit :

« Craignez Allâh, donc autant que vous le pouvez » [2]

Lorsque l'Islâm est minoritaire et que les musulmans sont nombreux en un endroit, la personne doit se rendre et s'installer là où elle pourra pratiquer avec eux, quand même cela est dans un pays non musulman.

Lorsqu'elle n'a pas la capacité d'appliquer cela dans un pays musulman, elle diminuera le mal dans la mesure de ses capacités (en se rendant ailleurs). 
[3]

Notes
[1] Rapporté par Ahmad
[2] Coran, 64/16
[3] Kitâb « Silsilatou Charh ir-Rassâ-îl » du SHeikh Sâlih al-Fawzân
copié de manhajulhaqq.com
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:34
Cheikh Al-Al 'Alama Abdel'Aziz Ibn Baz affirme :

" Il est une obligation pour le musulman de prendre garde au fait de vivre dans un pays qui appel à ce qu' Allah à déclaré illicite :

Tel que le delaissement de la prière, le rasage de la barbe, l'accomplissement d'actes honteux comme la fornication ainsi que la consommation d'alcool.

Il lui est obligatoire d'abandonner ce pays et de le quitter, car il s'agit d'un pays mauvais, dans lequel il lui est interdit d'y resider à tout jamais.

Il lui est obligatoire de quitter ce pays même s'il doit pour cela désobeir à ses parents, l'obeissance à Allah passe en premier, 

Et l'obéissance aux parents n'a lieu que dans le bien, conformément à la parole du prophète : 

" Quant à l'obeissance elle n'a lieu que dans le bien " 

Et sa parole : 

" Nul obeissance à une créature dans la désobeissance au créateur "

Il est obligatoire de quitter tout pays dans lequel on ne peut pratiquer sa religion ou bien dans lequel on oblige la désobeissance." 

Source :
[ Majmou Fatawa Cheikh Ibn Baz p 278 vol 8 ]
copié de al-bayan.fr
Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:33

Le ministre SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu'Allâh le préserve) a expliqué que l'émigration dans la langue arabe fait référence au fait de délaisser une chose.

Et dans la Législation (islamique), cela fait référence au fait de délaisser ce qu'Allâh n'aime pas et n'agrée pas, pour ce qu'Il aime et agrée.

Et entrent dans ce sens le fait de délaisser le polythéisme, ainsi que l'amour pour autre qu'Allâh et Son Messager (sallallahu 'alayhi wa sallam).

Comme il entre dans ce sens le fait de délaisser les pays non musulmans.

La raison de la légifération de l'émigration (en Islâm) est qu'il est obligatoire pour le musulman de laisser apparaître sa religion, qui prend le sens d'un témoignage de la vérité devant les gens.

Et ce témoignage se manifeste par les paroles et les actes.

Ainsi, l'émigration est de deux sortes : il y a l'émigration générale, qui est celle qui perdurera jusqu'à l'heure dernière, et l'émigration particulière, qui est celle qui fût de la Mecque à Médine, comme en référence au hadîth : 


« Il n'y a plus d'émigration après la victoire, mais seulement le Djihâd et l'intention. »

L'émigration - nous dit SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh - est parfois obligatoire, et parfois recommandée.

Elle devient obligatoire quand la personne n'a plus la capacité de pratiquer sa religion, de laisser apparaitre sa pratique, ses rites et le suivi de la Sounnah.

Il devient obligatoire pour elle d'émigrer comme cela est mentionné dans le verset :

« « Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : Où en étiez-vous ? [À propos de votre religion] » [1]

Et l'émigration devient recommandée quand la personne vit dans un pays polythéiste et qu'elle peut pratiquer sa religion, mais le but premier de l'émigration est que la religion soit manifeste.

Il y a encore une autre émigration, qui est l'émigration d'un pays où s'y trouvent beaucoup d'innovations et de péchés pour un autre pays où cela n'y apparaît pas.

Et c'est cela que les savants Hanbalites ont considéré comme une émigration recommandée.

Comme un groupe de savant qui avaient émigré de Baghdad où s'y trouvaient beaucoup d'innovations, de désobéissances et de grands péchés, alors que d'autres y sont restés afin de les condamner.

Beaucoup de savants ont émigré de l'Egypte quand s'y installaient les Chiites (Fatimides). 
[2]

L'émigration a donc comme sens le délaissement d'une chose.

Et le fondement même de l'émigration est celle qui est faite pour Allâh - Djalla wa 'Ala - et Son Messager. L'émigration pour Allâh est celle qui est faite avec sincérité et désir pour Lui.

Et l'émigration pour Son Messager est celle qui est faite dans le but de le suivre, et d'appliquer ce avec quoi il est venu.
 [3]

Notes
[1] Coran, 4/97
[2] Kitâb « Charh al-Oussoul ath-Thalatha » du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.183-184
[3] Kitâb « Charh ul-Arba'în an-Nawawiyyah » du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.25
copié de manhajulhaqq.com
Cheikh Sâlih Ibn 'Abdel-'Azîz Âli Ash-Cheikh
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:50

Allâh - Ta'âla - dit :

« Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : Où en étiez-vous ? [À propos de votre religion] - ‹ Nous étions impuissants sur terre ›, dirent-ils. Alors les Anges diront : ‹ La terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? › Voilà bien ceux dont le refuge est l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! A l'exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie : A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allâh est Clément et Pardonneur. » [1]

Al-Bukhârî rapporte d'après 'Abdullâh Ibn Yazîd al-Mouqrî, d'après Hayat et d'autres que lui, qui rapportent de Muhammad Ibn 'Abder-Rahmân Abû as-Aswad qui a dit : On poussa les gens de Médine à former une armée [contre les Syriens].

Une armée dans laquelle je fus inscrit. En rencontrant 'Ikrima, l'affranchi de Ibn 'Abbâs, je le mis au courant de la chose.

Il me défendit absolument d'y participer et me dit : 

« Ibn 'Abbâs m'a rapporté qu'il y avait quelques Musulmans qui étaient au sein de l'armée des polythéistes, augmentant ainsi les rangs de ces derniers contre le Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) et qu'il arrivait que certains d'entre eux étaient abattus à coup d'épée ou par une flèche. » 

Allâh révéla alors : 
« Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes » 
Rapporté par Al-Layth d'après Abî as-Aswad.

Ibn Abî Hâtim rapporte d'après 'Ikrima selon Ibn 'Abbâs qui a dit : Lorsque les gens de la Mecque se sont convertis [à l'Islâm], certains parmi eux cachèrent leur conversion à l'Islâm et ils sortirent avec les polythéistes le jour de Badr, et certains furent atteints par les actions des autres.

Certains musulmans dirent : 
« Et il y a [parmi eux] nos compagnons qui sont eux musulmans » et ils ont ressentit de la répulsion et ils les ont excusés, alors ce verset fut révélé : « Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes » 

'Ikrima a dit : ce verset fut révélé pour les jeunes des Qouraych qui ont parlé sur l'Islâm à la Mecque, et parmi eux il y avait 'Alî Ibn Oumayyah Ibn Khalaf, Abû Qays Ibn al-Walîd Ibn al-Moughayrah, Abû Mansoûr Ibn Hadjâdj et al-Hârith Ibn Ibn Zam'ah.

Adh-Dhahak a dit : ce verset fut révélé pour les personnes hypocrites qui refusèrent de se joindre au Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) et préférèrent rester à la Mecque.

Et ils sont sortit avec les polythéistes le jour de la bataille de Badr et furent parmi les hommes tués ce jour-là. Ainsi, ce verset fut révélé sur tous ceux qui prennent résidence avec les polythéistes sans pouvoir manifester leur foi, alors qu'ils sont capables d'émigrer.

De telles personnes commettent une injustice contre eux-mêmes et tombent dans ce qui est interdit selon un avis unanime et selon ce texte lorsque Allâh - Ta'âla - dit : 

« Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes » [2]

Ce qui veut dire : en délaissant l'émigration [al-Hijrah]

« En disant : Où en étiez-vous ? [À propos de votre religion] » 

Ce qui veut dire : pourquoi être resté ici en délaissant l'émigration

« Nous étions impuissants sur terre - dirent-ils » 

Ce qui veut dire : nous étions incapables de quitter ce pays pour partir ailleurs sur terre - 

« Alors les Anges diront : La terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? ».

Abû Dâwoud [...] rapporte d'après Samurah Ibn Joundub que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

 « Quiconque se rassemble avec un polythéiste et réside avec lui est comme lui. » [3]

As-Souddî a dit : Lorsque al-'Abbâs, 'Aqîl et Nawfal ont été emprisonnés, l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) dit al-'Abbâs :

« Sacrifie ton âme et celle du fils de ton frère »
 Il dit : « Ô Envoyé d'Allâh ! Est-ce que l'on ne prie pas devant ta Qiblah, et est-ce que l'on n'atteste pas ce que tu attestes ? » 
L'Envoyé d'Allâh dit : « Ô 'Abbâs ! Vous êtes certes des adversaires, vous êtes des adversaires ! »Puis il lui récita ce verset :
 « La terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste »
Rapporté par Ibn Abî Hâtim.

Allâh dit : « A l'exception des impuissants » Jusqu'à la fin du verset.

Cela constitue pour Allâh une excuse pour eux d'avoir délaissé l'émigration, car ils ne peuvent pas se libérer des polythéistes, et même dans le cas où ils le pourraient, ils ne sauraient où aller.

C'est pour cela qu'Il dit : 
« incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie » Mudjâhid, 'Ikrima et as-Souddî disent que cela signifie : qui ne trouvent pas de chemin.

Allâh - Ta'âla - dit : 
« A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon » 

Ce qui veut dire : qu'il leur est permis [dans ce cas] de délaisser l'émigration et 
« peut » signifie que le pardon sera effectif - « Allâh est Clément et Pardonneur » Al-Bukhârî rapporte d'après Abû Hurayrah qui a dit : l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) faisait une fois la prière du soir [al-'Ichâ] quand il dit :

« Allâh entend celui qui Le loue » [Sami' Allâhu liman hamidah] - Et dit avant de se prosterner :

« Ô Allâh sauve 'Ayâch Ibn Abî Rabî'ah ! Ô Allâh sauve Salama Ibn Hichâm ! Ô Allâh sauve al-Walîd Ibn al-Walîd ! Ô Allâh sauve les impuissants parmi les musulmans ! Ô Allâh soit dur avec la tribu de Moudhar ! Ô Allâh afflige-les des années de disette comme les années de Yûssuf [le Prophète] ! »

Ibn Abî Hâtim rapporte d'après Abî Hurayrah qui a dit que l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) leva les mains en étant devant la Qiblah et il dit :

 

 

« Ô Allâh sauve al-Walîd Ibn al-Walîd, 'Ayâch Ibn Abî Rabî'ah, Salama Ibn Hichâm et les faibles musulmans incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie entre les mains des mécréants ! »

Ce hadîth est attesté dans le Sahîh selon un autre sujet comme précédemment.

'Abder-Razzâq rapporte d'après Ibn 'Unaynah selon 'Abdullâh Ibn Abî Yazîd qui a entendu Ibn 'Abbâs à propos de 
« A l'exception des impuissants » dire : « Ma mère et moi nous étions de ceux qu'Allâh excusa. » [4]

Notes
[1] Coran, 4/97-99
[2] Authentifié par SHeikh al-Albânî dans « Silsila al-Ahâdîth As-Sahîha »
[3] Authentifié par SHeikh al-Albânî dans « Silsila al-Ahâdîth As-Sahîha »
[4] Kitâb « Tafsîr al-Qor'ân al-'Adhîm » de Ibn Kathîr, 1/745-746
copié de manhajulhaqq.com
Imam Al-Hâfidh Abî al-Fadâ Ismâ-îl Ibn 'Oumar Ibn Kathîr
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:41

 

 
 

 

Cet appel téléphonique a été effectué le 16 Safar 1426 correspondant au 26 Mars 2005, puis traduit en français par l e frère Abou Aden Qu'ALLAH le garde et le protège. 
Vous trouverez ci-joint l'enregistrement audio avec une traduction simultanée en français. Debut de l'appel...

Cheikh Salem Attawil : oui !

Al Qalam : Salam Alykom

Cheikh Salem Attawil : oui !

Al Qalam : Cheikh Salem Attawil ?
 
Cheikh Salem Attawil : oui ! oui !

Al Qalam : Cheikh j'appelle du Canada et j'ai une question. Voudriez-vous bien me répondre ?

Cheikh Salem Attawil : oui !

Al Qalam : Qu'ALLAH vous récompense Cheikh ! C'est une soeur qui vous demande conseil. Elle dit avoir envoyé ses deux enfants âgés de 4 et 5 ans dans une école non musulmane. Elle dit : « Deux mois après leur entrée, ils avaient oublié tous les bons principes qu'elle leur a enseignés ». Jusqu'au jour où l'un d'eux lui a demandé de ne plus l'accompagner à l'école en Niqab et Jilbab. Alors elle a enlevé ses enfants de cette école.

La soeur vous demande de donner un consei
 
l à toutes celles qui laissent leurs enfants fréquenter les écoles des mécréants, aussi à celles qui ne songent pas à l'urgence de quitter les pays des mécréants vers les pays musulmans en cas de capacité.

Cheikh j'enregistre votre réponse ! Qu'ALLAH vous protège.

Cheikh Salem Attawil : D'où téléphones-tu ?

Al Qalam : Je téléphone du Canada, qu'ALLAH vous protège !

Cheikh Salem Attawil : oui ! oui !... bien ! Louange à ALLAH, Seigneur de l'univers. Prières et salut d'ALLAH sur le dernier envoyé, sur sa famille et ses compagnons. Je parle avec vous du Koweït. Je suis Cheik Salem Bin Saad Attawil. Nous sommes le 16 Safar 1426 correspondant au 26 Mars 2005.
Vous m'avez informé qu'une soeur avait envoyé ses enfants dans des écoles non musulmanes alors en peu de temps ils ont subi des influences et ceci est
 
naturel.
Il n'y a pas de doute que la personne est influençable par les autres. Sans doute les enfants ne réalisent pas : les principes, les croyances, la moralité et la discipline musulmane. Ainsi ils sont influencés par l'ambiance dans laquelle ils vivent. Car être influencé fait partie de la nature humaine.
Il ne peut pas combattre et résister à la masse de fréquentation.
Il est sans doute voué à être influencé.
Pour cela le prophète - Prières et Bénédiction d'ALLAH sur lui - a interdit la résidence du musulman entre les polythéistes et a ordonné de s'en éloigner le plus possible.
Il a interdit - Prières et Bénédiction d'ALLAH sur lui -de côtoyer le mauvais compagnon d'entre les musulmans alors que dire des mécréants, qui n'adorent pas ALLAH - Unique sans associé -, ne prient pas, ne font pas l'aumône, ne réclament pas la religion de vérité.

Al Qalam :
 Oui !
 

Cheikh Salem Attawil : Le prophète - Prières et salut d'ALLAH sur lui -, n'a pas dit ça par légèreté.

Il a appris cela par révélation d'ALLAH - Gloire à Lui - La personne est influencée par les autres et délaisserait sa religion, délaisserait sa prière, délaisserait la bienfaisance envers ses parents, délaisserait le lien de parenté et les autres lois de l'Islam à cause de la mixité avec les polythéistes dans leurs écoles, leurs marchés.
Pour cela mon conseil pour chaque soumis(e) à Allah (muslim et muslimah) : Ne pas rester entre les polythéistes dans leur pays.

Al Qalam :
 Oui !

Cheikh Salem Attawil : En cas de ca
 
pacité d'émigration. S'il émigre et lui arrive une difficulté financière, ceci est préférable à la perte de sa religion. Une baisse du niveau de vie est préférable à une baisse du niveau de religion. La religion est le capital. La religion est le capital. Il faut le sauvegarder.

Sa perte fait partie de la plus grande perte.
ALLAH - Le Très Haut - nous a créés seulement pour l'adorer - sans lui associer qui que ce soit - pour n'avoir de religion que l'Islam.
Par contre dans les affaires de la vie nous devons acquérir la croyance absolue : ALLAH a prescrit les fortunes et les délais.
Rien ne nous échappera de ce qu'ALLAH nous a prescrit quel que soit le pays ou la terre où l'on se trouve.
ALLAH dit : Et quiconque craint ALLAH, Il lui donnera une issue favorable Et lui accordera Ses dons - par des moyens - sur lesquels il ne comptait pas.

Et il est fondamental qu'il y ait soit un besoin dans la religion, soit un besoin dans la vie d'ici-bas.
Laissons ce besoin pour cette vie d'ici-bas
 
qui finira un jour et veillons sur notre religion du mieux que nous pouvons.
J'implore d'ALLAH la guidée au bon sens, qu'il nous épargne les pertes de raisons apparentes et cachées.

Al Qalam :
 Qu'ALLAH vous récompense Cheikh !

Cheikh Salem Attawil : Qu'ALLAH vous bénisse.

Fin de l'appel.

      

  

 


copié de sounna.com

Cheikh Salem Bin Saad Attawil
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:39
800px-Flag-map_of_Morocco.svg.png
الرد على من يفضل فرنسا على المغرب - للشيخ زيد المدخلي
 
أحسن الله إليكم يقول السائل أخُ في بلجيكا يقول للإخوة بعدم الهجرة إلى المغرب لأنه هناك قبور تعبد ويقول إن حال فرنسا أفضل من حال المغرب؟

المغرب بلد إسلامي، وإن كان فيه أوثان تعبد، لأنهم ليسوا على التفاف واجتماع على عبادة الأوثان، فيها علماء وفيها المساجد السليمة من المقابر، وفيها إسلام، فهذا ليس مبرر،كل بلد إسلامي وإن كان فيه شيء من القوانين أو المخالفات، لا يعتبر بلاد كفر، بلاد الكفر هيا التي حكمها حكم الكفر، حكم المحضر، لا يهتم بشيء من شريعة الإسلام فيها، ولا يوجد شيء من أصول الإسلام، يقبل بهي فيها، فقول الأخ هذا غير سديد، أطلبُ العلم، أم البلاد الأخرى فهيا بلاد كفار، الحكام والمحكومون وما فيها إلا جاليات قليلة من المسلمين، يا شيخ هل يترتب عليه حكم كونه فضل بلد كافر؟
يكونُ في خطر هو...

بارك الله في الشيخ زيد المدخلي و جزاه الله خيراً و نسألُ الله أن يهدي ذاك الشخص الذي أحب و فضل بلاد الكفار على بلاد المغرب الشقيقة و على إخوتنا المغاربة المسلمين و الله المستعان.


icone_audio.gif Audio à télécharger

Essai de traduction

Question :

Qu'Allah vous récompense en bien

La question dit : Un frère en Belgique dit aux frères de ne pas faire la hijra (fait de quitter un pays de mécréance vers un pays d'islam) au Maroc car il y a des tombes qui sont adorées là bas et dit que la situation en France est mieux qu'au Maroc ?

Réponse :

Le Maroc est un pays musulman même s'il y existe l'adoration des tombes par ce qu'ils (Ndt : il s’agit des gouverneurs et gouvernés) ne sont pas réunis sur l'adoration des tombes, il y a des savants, des mosquées dépourvues de tombes et il y a l'Islam, ceci n'est point une excuse.

Tout pays musulman, en dépit des lois et erreurs, ne peut être considéré autant que pays de mécréance.

Le pays de mécréance est le pays dont la loi (appliquée) est celle de la mécréance pure et dure où aucune loi islamique n'est pratiquée ni base islamique est acceptée non plus.

Ce que dit ce frère là n'est pas juste, cherche(z) la science, concernant l'autre pays (la France) est un pays de mécréants, gouverneurs et gouvernés et il n'y existe que quelques communautés minoritaires de musulmans.

Question :

Cheikh est-ce qu'un jugement peut lui être fait pour avoir préféré un pays mécréant à un pays musulman ?


Réponse du cheikh :

Lui, il est en danger.

Qu'ALLAH bénisse cheikh zayd elmadkhali et qu'ALLAH le récompense en bien et qu'ALLAH guide le frère en question qui a préféré le pays de mécréance au cher Maroc et à nos frères marocains musulmans et l'aide provient d'ALLAH. 

Traduit par Abou Hmid

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhal

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:36

ZZZ.gifQuestion :

 

''Est-ce le hajj ou la hijra qui est à faire en premier ?''

 

Réponse :

 

A cela le Cheikh Sâlih Ibn Ghânim As-Sadlân hafidallah dit que l' émigration du pays mécréant vers un pays musulman est prioritaire au hadj et que c'est dangereux de rester dans un pays mécréant (par rapport à la difficultée de pratiquer la religion). 

 

icone_audio.gif Audio à télécharger

Cheikh Salih Ibn Ghânim As-Sadlân
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:12

Voici les commentaires de plusieurs savants sur le passage concernant l'émigration du prophète (صلى الله عليه وسلم) du livre de Shaykh Al Islam Muhammad Ibn 'Abd Al Wahhâb An Najdi -surnommé Imâm Ad Da'wah en Arabie Saoudite- : "Les trois bases et leurs preuves".

Livre court dans lequel Allah (تعالى) a mis beaucoup de bénédiction, au regard du grand nombre de commentaires, et à Lui la louange.

Voici le passage:


Ensuite, il lui fut ordonné d'émigrer vers Al Madînah.

Et la hijrah, c'est le déplacement à partir d'une terre d'association vers une terre d'Islam.

Et l'émigration est obligatoire à cette communauté, de la terre d'association vers la terre d'Islam, et demeurera jusqu'à ce que l'Heure se lève.

Et la preuve est Sa parole (تعالى):

 

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنْتُمْ قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الْأَرْضِ قَالُوا أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُوا فِيهَا فَأُولَئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَاءَتْ مَصِيرًا (97) إِلَّا الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَاءِ وَالْوِلْدَانِ لَا يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلَا يَهْتَدُونَ سَبِيلًا (98) فَأُولَئِكَ عَسَى اللَّهُ أَنْ يَعْفُوَ عَنْهُمْ وَكَانَ اللَّهُ عَفُوًّا غَفُورًا

Ceux dont les anges reprirent les âmes -injustes envers eux-mêmes- en disant: Où en étiez-vous?! Ils répondirent: Nous étions impuissants sur la Terre. Ils dirent: La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour que vous y émigriez?! Voilà ceux dont le refuge est la Géhenne et quelle mauvaise destination! * Si ce n'est les faibles parmi les hommes, les femmes et les enfants qui ne peuvent se débrouiller et ne trouvent pas de chemin.* Ceux-là, il se peut qu'Allah leur pardonne, et Allah est Clément et Pardonneur. [4:97-99}

Et Sa parole (تعالى):
 

                                                                             يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ آَمَنُوا إِنَّ أَرْضِي وَاسِعَةٌ فَإِيَّايَ فَاعْبُدُونِ

Ô Mes serviteurs qui avez cru! Ma terre est vaste, adorez-Moi donc ! [29:56]

Al Baghawî (رحمه الله تعالى) a dit: La cause de la desente de ce verset est les musulmans qui n'émigrèrent pas de Makkah. Allah les appela du nom de la foi.

Et la preuve de l'émigration dans la Sunnah est sa parole (صلى الله عليه وسلم): "L'émigration ne cessera que lorsque cessera le repentir, et le repentir ne cessera que lorsque le soleil se lèvera de l'Ouest."


Commentaires du passage des "trois bases" sur l'émigration


clipart_fleches_0198.png Commentaire de Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine
 
clipart_fleches_0198.png Commentaire de Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

clipart_fleches_0198.png Commentaire de Cheikh  Abou Abdassalam Hassan Bin Qassim Al Hassani Arrimi

clipart_fleches_0198.png Commentaire de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz


clipart_fleches_0198.png Commentaire de Cheikh Al-'Allaamah Ahmad Ibn Yahya An-Najmi

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 00:06
GIF_JPG_-_90.gif Question :

As-salamu alaykum
Par la grace d'ALLAH, ma femme et moi sommes mariés depuis 3 ans.
Mais ma femme a toujours du mal à s'adapter à sa nouvelle vie.
Nous étions tout deux muslim avant notre mariage.
Sa foi est plus faible que jamais.
Je lui ai dis que je voulais faire la hijrah au yemen pour étudier, cela l'attriste et elle me dit qu'elle ne sait pas si un jour elle arrivera a vivre ce genre de vie, et ajoute que si je suis pret je peux prendre les enfants et partir sans elle.
Je ne veux pas la divorcer car je sais que shaytaan veut celà de nous, et qu'il l'utilise elle pour m'avoir moi, afin que nous soyons tout deux affligés.
Yaa shaykh, j'ai vraiment besoin de serieux conseils, donc conseillez moi.
Aidez-moi à aider ma femme.
J'ai essayé avec des paroles venant d'ALLAH 
 et des ahadith du prophet Muhammad  , lui rappelant que ce sont les "étrangers" qui récoltent le succès.
Mais c'est une femme et sa force est différente de la mienne.
Que puis-je faire afin qu'elle aime sa nouvelle vie et qu'elle veuille bien faire la hijrah au yemen.

Reponse :

La dependance d'Allah  , se fis à Lui (Allah   ), la récompense à chercher la science, à rechercher la satisfaction d'ALLAH, cela inshALLAH augmentera la foi.

"O les croyants! soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez ALLAH, afin que vous réussissiez." (Aal Imran 3:200)

Si elle te retient de sorte que tu ne peux aller chercher la science, il ne t'es pas permis de lui obéir.

"Quand les meneurs désavouerons les suiveurs à la vue du chatiment, les liens entre eux seront bien brisés !" (Al-Baqarah 2:166)

Qu'Allah   t'aide, te guide, et arrange toutes tes affaires selon le livre d'Allah   et la sunnah de Son messager.

En vérité, soit certain qu'Allah 
 ne mettra pas à l'étroit les obeissants.

"Et quiconque craint ALLAH, il lui donnera une issue favorable." (v-2)

"et lui accordera SES dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en ALLAH, il (ALLAH) lui est suffisant. ALLAH atteint ce qu'il se propose. Et ALLAH a assigné une mesure à toute chose.
(v-3) Sourat At-Talaq.

ALLAH dit:

"O vous qui avez cru! craignez ALLAH et croyez à son messager pour qu'il vous accorde deux parts de sa miséricorde, et qu'Il vous assigne une lumière à l'aide de laquelle vous marcherez, et qu'Il vous pardonne, car ALLAH est pardonneur et miséricordieux."(Al Hadid 57:28)

Nous devons craindre ALLAH, dépandre d'ALLAH, et nous devons aussi nous hater a faire de bonnes oeuvres en obeissance à ALLAH. Nous conseillons à l'épouse d'obeir à son époux.
Rassullullah   a dit:

"Si je devais ordonner (si celà était permis)à une personne de se prosterner devant une autre, j'aurais ordonnés à l'épouse de se prosterner devant son époux" (ici la traduction est approximative car il n'ont pas mis la referrence).

Ceci est un example du problème qu'il y a à rester en terre mécréante.

La femme n'obeit pas à son mari.

Vivre en terre mécréante est amère, la vie y est amère, la vie y est amère.

Il t'y es difficile de baser ta relation avec elles sur le commandement d'ALLAH et de Son messager.

Shaykh Abee Abdur-rahman Yahya Al Hajooree
copié de darwa.com
Cheikh Abou Abderrahman Yahya Al Hajouri Al Yamani
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Emigration - الهجرة
commenter cet article