Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:50

Sans-titre-1-copie-8.gif Les savants ont donnés 2 conditions pour qu'un enfant sois considéré comme l'enfant de lait d'une femme, la première que l'allaitement est lieu avant les 2 ans de l'enfant et qu'il ait eu au moins 5 succions. 

En expliquant le hadith : 

" L'allaitement entraîne les mêmes interdits que la naissance " 
( boukhari)


Cheikh Otheimine dit : " Cependant, l'allaitement qui entraîne l'interdiction doit remplir des conditions qui sont :

 Qu'il ait eu au moins 5 succions, si l'enfant n'a tété que 4 fois, la femme qui l'allaite ne devient pas sa mère de lait car Muslim a rapporté que Aicha a dit :

" Au début, il eu la révélation spécifiant qu'il fallait 10 tétées bien distinctes pour que l'allaitement entraîne l'interdit, puis cela fut abrogé par 5 tétées. A la mort du prophète ( le nombre de succions est resté à cinq) " 

 Que l'allaitement ait lieu avant le sevrage, c'est à dire que toutes les 5 tétées aient lieu avant le sevrage. Si elles ont toutes eu lieu après le sevrage ou certaines d'entre elles, avant et d'autres parés, la femme qui l'allaite ne devient pas sa mère de lait." 


Cheikh Fawzan explique également la même chose dans Moulakhasse Al-Fiqhiy

En expliquant le verset :

" Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets" 

Ibn Kathir dit : " Par ce verset, Allah oriente les mères à allaiter leurs bébés jusqu'à ce qu'elles complètent la période prescrite, c'est à dire 2 ans. Au terme de cette période, il ne faut plus prendre en compte l'allaitement. Allah dit ( sens du verset) "qui veulent donner un allaitement complet" c'est à dire que l'allaitement qui impose des interdictions quand il a lieu durant les 2 ans prescrit. Si l'enfant est allaité au-delà de cette période, il n'y aura pas d'interdictions."


Cependant, Il y a eu une minorité de savant qui ont affirmé que si un adulte tétées le sein d'une femme, hé bien cette femme devenait la mère de lait de cette homme, c'est avis était celui de Aicha mère des croyantes ainsi que d'une minorité de sahabas.

Donc pour résumé, la femme devient mère de lait d'un enfant lorsque l'allaitement a eu lieu durant les deux premières années de l'enfant et si l'enfant à tétées au moins 5 fois le sein de cette femme durant cette période, donc le cas de Salim était une exception, voila l'avis de la majorité des savants de la sounnah et cet avis est le plus authentique Incha Allah.

Pour terminer, le fils de lait peut voir sa mère et ses soeurs de lait sans le voile, rester en tête à tête avec elles.....wa lakin un point important l'allaitement n'implique pas les autres droits et devoirs tels que l'héritage, l'obligation des dépenses d'entretien.... voir Moulakhass Al-Fiqhi de vol 2 p 237 de Cheikh Salih Al-Fawzan 
Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:42

D'après 'Umm Sulaym (qu'Allah soit satisfait d'elle),


J'interrogeai l'Envoyé d'Allah   de ce que la femme doit faire si elle voit un songe érotique, tout comme l'homme.

- "Si elle éjacule, répondit le Prophète, elle devra se laver".

Eprouvant un peu de honte, je demandai au Prophète : "Est-ce que la femme éjacule?".

- "Oui, répliqua le Prophète, sinon grâce à quoi son enfant lui ressemblerait-il.

Le liquide émis par l'homme (le sperme) est épais et blanchâtre, tandis que celui de la femme est fluide et jaunâtre.

La ressemblance (de l'enfant à l'un de ses parents) dépend alors de celui des deux liquides qui atteint l'utérus le premier".  

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement] : 469


1950072tij357a4fw.gif 1950072tij357a4fw.gif 1950072tij357a4fw.gif 1950072tij357a4fw.gif

 

Anas rapporte que lorsque 'Abdullah bin Salam fut au courant de l'arrivée du Prophète à Médine, il vint à lui et lui dit :

"(...) Pourquoi un enfant ressemble-t-il à son père, et pourquoi ressemble-t-il à son oncle maternel ?"

L'Apôtre d'Allah dit : "Gabriel vient juste de me donner les réponses." (...)

"Pour ce qui est de la ressemblance de l'enfant à ses parents : Si un homme a un rapport sexuel avec sa femme et se décharge en premier, l'enfant ressemblera au père.

Si la femme se décharge en premier, l'enfant ressemblera à elle."

Entendant cela, 'Abdullah bin Salam dit : "J'atteste que tu es l'Apôtre d'Allah" (...)

Numéro du Hadith dans le Sahîh Al-Boukhari - 546

Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:35

emem.gif  
"Il convient de ne pas négliger de le langer et de l'emmailloter même si cela lui est difficile à supporter, jusqu'à ce que son corps soit solide, ses membres forts et qu'il puisse s'assoir.

Quand il devient ainsi souple,on peut ,sans négligence l'entrainer aux mouvements, à se tenir debout doucement jusqu'à ce qu'il puisse faire cela de lui même"

Extrait "les préceptes islamiques relatifs au nouveau-né"de sheykh ibnu qayyim al jaouiziya rahimu allah édition assia P73
Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:33

Baby_Bottle_3.gif

السؤال السابع من الفتوى رقم 5881

Question 7 de la fatwa n° 5881

س7 : هل يجوز تأخير فطام الطفل عن السن المحدودة في القرآن (سنتين) ؟

Question : 

 

« Est-il permis que la période de sevrage d’un nourrisson aille au delà de la période limitée dans le Coran (c'est-à-dire au-delà de 2 ans) ? »


ج7 : يجوز إذا كانت هناك حاجة إلى التأخير ، كما يجوز فطامه قبل تمام السنتين إذا كانت المصلحة في ذلك. 
والأصل أن الرضاع لمدة سنتين ، فلا يعدل عن ذلك إلا لمصلحة طارئة تقتضي العدول . 
وبالله التوفيق ، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم .

Réponse : 

 

« Cela est permis s’il y en a besoin.

Tout comme il est permis que son sevrage s’achève avant que les deux années soient révolues s’il y a un intérêt à cela. 

Et la base, c’est que l’allaitement s’étende sur une période de deux ans, et on y renoncera qu’en faveur d’un imprévu qui nous y pousse. 

C’est Allah qui accorde le succès.

Qu’Allah prie et bénisse notre Prophète Mouhammad, sa famille ainsi que ses compagnons. »

 

اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء 

 الرئيس : عبد العزيز بن عبد الله بن باز 

نائب الرئيس : عبد الرزاق عفيفي 
عضو : عبد الله بن قعود 
عضو : عبد الله بن غديان
Al-Ladjnatou Ad-Daa_ymatou Lil Bouhouthi-l-’ilmiyati wal-iftaa 
Président : ’Abdoul-’Aziz Ibn Baz 
Substitut du président : ’Abdourrazaq ’Afifiy 
Membre : ’Abdoullah Ibn Qou’oud 
Membre : ’Abdoullah Ibn Ghoudayane
copié de fourqane.fr
Comité permanent [des savants] de l'Ifta
Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:32

zz.gif Question :

 

La femme peut-elle allaiter devant les autres femmes ? 

 

A cela, Cheikh Moqbil répond :

 

« Oui, je considère qu’il est permis à la femme d’allaiter devant les autres femmes ».

 

Cassette audio, Fatawal Mar-a.

copié de al.baida.online.fr

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i

Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:29

bc2bcd57e7.gif Question :

 

Quel est l’avis de la législation sur ce que font certaines femmes aujourd’hui lorsque l’une de leurs amies accouche, elles lui offrent une grande somme d’argent qui peut alourdir les dépenses du mari et causer des problèmes entre les deux époux ?

Ce genre de cadeau a-t-il une origine dans la législation islamique ?

 

Réponse :

 

Il n’y a pas de mal à offrir un cadeau au nouveau-né, car à l’origine, les cadeaux et toutes les transactions sont licites et permis, sauf lorsqu’on établit la preuve du contraire.

 

Par conséquent, si la coutume à l’occasion d’une naissance consiste pour certaines personnes à offrir une somme d’argent de la part des proches au nouveau-né, il n’y a aucun mal à le faire.

 

Cependant, ceci doit être considéré comme un respect des us et coutumes et non pas comme une adoration à Allah, qu’Il soit élevé, car en effet, je ne connais à ce jour aucune preuve émanant de la Sunna qui incite à offrir pareil cadeau.

 

Ce n’est qu’une tradition connue et familière pratiquée par les gens aujourd’hui.

 

Toutefois, si cette tradition apporte un mal quelconque, il faut alors s’en écarter.

 

Si, comme il est précisé dans la question, cette coutume alourdit les charges de l’époux sur qui l’épouse insiste pour qu’il lui donne une somme d’argent conséquente, afin de l’offrir aux parents du nouveau-né, alors ceci est déconseillé en raison du mal et de la gêne que subit le mari.

 

Par contre, il n’y a pas de mal s’il s’agit d’offrir un petit cadeau qui maintient les liens d’amour et de fraternité.

 

Fatwa de cheikh Otheimine,

Nûr calâ ad-Darb (Lumière sur la voie), page 34, 35

copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:25

8b32e518.gif

حدثنا ‏ ‏أبو بكر بن أبي شيبة ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الأعلى ‏ ‏عن ‏ ‏معمر ‏ ‏عن ‏ ‏الزهري ‏ ‏عن ‏ ‏سعيد ‏ ‏عن ‏ ‏أبي هريرة  ‏ 
‏أن رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏ما من مولود يولد إلا نخسه الشيطان فيستهل صارخا من نخسة الشيطان إلا ‏ ‏ابن مريم ‏ ‏وأمه ‏ 
‏ثم قال ‏ ‏أبو هريرة ‏ ‏اقرءوا إن شئتم ‏ 
‏وإني أعيذها بك وذريتها من الشيطان الرجيم ‏ 
‏و حدثنيه ‏ ‏محمد بن رافع ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الرزاق ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏معمر ‏ ‏ح ‏ ‏و حدثني ‏ ‏عبد الله بن عبد الرحمن الدارمي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏أبو اليمان ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏شعيب ‏ ‏جميعا ‏ ‏عن ‏ ‏الزهري ‏ ‏بهذا الإسناد وقالا ‏ ‏يمسه حين يولد فيستهل صارخا من مسة الشيطان إياه ‏ ‏وفي حديث ‏ ‏شعيب ‏ ‏من مس الشيطان ‏
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (salla ALLâhu 'alayhi wa sallam) a dit :
"Aucun enfant n'a été mis au monde sans avoir été, au moment de sa naissance, touché par le diable; (c’est pourquoi) il commence par crier à cause de cet attouchement dont il est l'objet de la part du diable.
Mais, il n'y a eu d'exception que pour Marie et son fils". 

Hadith dans le Sahîh de Muslim : 4363

Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 00:01

bb.jpg

 

إن أهلي قد تبنوا بنت خالتي لتكون بنتاً لنا؛ لأن الله لم يرزق والديَّ بأطفال كثيرين؟ وجهوهم، جزاكم الله خيراً.

التبني لا يجوز في الإسلام كل أنسان يدعى لأبيه ذكراً كان أو أنثى قال الله -تعالى-: ادْعُوهُمْ لِآبَائِهِمْ هُوَ أَقْسَطُ عِندَ اللَّهِ فَإِن لَّمْ تَعْلَمُوا آبَاءهُمْ فَإِخْوَانُكُمْ فِي الدِّينِ وَمَوَالِيكُمْ[الأحزاب:، وكان التبني في الجاهلية معروفاً، كان زيد بن حارثة يدعى زيد بن محمد -رضي الله عنه- فلما أنزل الله الآية نسب إلى أبيه زيد بن حارثة، واستقرت الشريعة بأنه يجب أن ينسب الناس إلى آبائهم، وأنه لا يجوز التبني لأي إنسان، أما التربية فلا بأس إذا ربوا ولد غيرهم وأحسنوا إليه على أنه ينسب لأبيه لا إليه فلا بأس بذلك، أما أن يقال: ولد فلان، وليس ولد فلان فلا يجوز مطلقاً

 clipart_fleches_0198.pngLien vers l'original

 

Essai de traduction :

 

L'adoption en Islam est interdite.

 

Toute personne, masculine ou féminine, doit se réclamer de son père

 

 ادْعُوهُمْ لِآبَائِهِمْ هُوَ أَقْسَطُ عِندَ اللَّهِ فَإِن لَّمْ تَعْلَمُوا آبَاءهُمْ فَإِخْوَانُكُمْ فِي الدِّينِ وَمَوَالِيكُمْ - الأحزاب

"Appelez-les du nom de leurs pères: c’est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés." (alahzab 5)

 

L'adoption, pendant la période pré-islamique, était répandue.

 

Zayd Ibn Hârithah se faisait appeler Zayd Ibn Mohamad, qu'Allah l'agrée, et lorsque ce verset est descendu, il s'est affilié à son père, Zayd Ibn Hârithah.

 

Et la législation islamique a confirmé qu'il était obligatoire de s'affilier à son père et qu'il était interdit de s'affilier à qui que ce soit.

 

Quant à l'éducation, il n'y a pas de mal à ce qu'ils éduquent un enfant qui n'est pas le leur tant qu'il n'affilie pas cet enfant à eux-même mais à son [vrai] père.

 

Mais de là à dire fils d'untel alors que ce n'est pas le cas, ceci est strictement interdit. 

 

 

Question posée à cheikh an-Najmi :

 

« Qu'Allah vous accorde le bien.

Ce questionneur de france aussi demande : Nous est-il permis d'aopter un enfant par le biais d'association comme le secours islamique en France ? » 

 

Réponse :

 

« Il n'y a pas de mal (à cela) si tu n'as pas d'enfants et que tu veux adopter cet enfant pour le prendre comme enfant.

Mais, il ne te sera pas affilié.

Il n'est pas permis qu'il te sois affilié ou à ta femme.

On ne dit pas de lui « Fils d'untel ». 

Egalement, s'il grandit, il ne sera pas un mahram pour ta femme, sauf si elle l'allaite lorsqu'il est petit. » 

 

copié de fourqane.fr

 

 

لا يعتبر من المحارم إلا إذا أرضعته المرأة فتصير أمه بالرضاعة .

ثم إن التبني ممنوع في الإسلام ؛ ولكن تربيه على أنه أخوهم في الإسلام ؛ فإذا أرضعته هي
أو أرضعته أخت المرأة مثلاً ؛ فتصير هي خالته ؛ وعندئذ يصبح محرماً لها .

 

Cheikh 'Ali Redha répond :

 

Il ne fait pas partie des Mahrams sauf si la femme l'a allaité, [dans ce cas] elle devient sa mère par l'allaitement.

 

Puis l'adoption est interdite en islam, cependant elle l'éleve en etant son frère dans l'islam , et si elle l'a allaité ou la soeur de la femme l'a allaité par exemple, elle devient sa tante et dans ce cas elle devient un mahram.

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Cheikh Al-'Allaamah Ahmad Ibn Yahya An-Najmi

Cheikh 'Ali Redâ

Repost 0
Published by abdelrahim.medine.over-blog.com - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
commenter cet article