Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:16

1candle-animation.gif Cela est une salutation sous forme d'invocation qui signifie : "Qu'Allah prolonge ta vie" (dans Son obéissance). 

 
L'avis de nos savants, tels que Cheikh Ibn Baz, Cheikh Al Outhaymin, le moufti cheikh Al Cheikh autorisent cette forme de salutation. 


En revanche, Cheikh Chinquity  dit que cette salutation est celle dite à l'époque de la jahilya et qu'il est préférable de dire "as salam alaykoum" au lieu de "Ahayak Allah"


copié de sahab.net


Celui qui pose la question :

Quel est le jugement sur le fait de dire(qu'Allah allonge ta présence - أطال الله بقاءك) (que soit allongé ta vie - طال عمرك)?

Cheikh AL Otheymine rahimahu Allah :

On ne doit pas lancer comme çà : "longue existence", car une longue existence peut être bonne, mais elle peut-être aussi mauvaise.

Les pires des gens ce sont ceux qui ont la vie longue et de mauvaises actions.

Et sur ceci, s'il dit  : que ta vie soit allongée dans son obéissance أطال بقاءك على طاعته, ou dans le même genre, il n'y a pas de mal.
question numero 11
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:15
Question :

Certains musulmans négligent ce qu'Allah leur a ordonné de faire et lorsqu'on les blâme à ce sujet, ils disent : « La piété est dans le cœur et non dans l'apparence », en prenant comme excuse la parole du Prophète, prière et salut d'Allah sur lui : « La piété est ici », puis il montra sa poitrine par trois fois.

Nous souhaitons que vous nous montriez si ce qu'ils disent est correct, qu'Allah vous récompense.


Réponse : 

Il n'y a pas de doute que le Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, a dit : « La piété est ici » (1) en montrant son cœur, mais le sens est que, si le cœur est pieux, les membres le seront aussi.

Ce n'est donc pas une preuve ou un argument pour celui qui commet des péchés de dire :
« La piété est ici. »

Nous lui disons : « Si ce qui était ici (ton cœur) était pieux, tes membres le seraient aussi », selon la parole du Prophète, prière et salut d'Allah sur lui : 

« Il y a certes dans le corps une partie, si elle est pieuse, le corps entier sera pieux et, si elle est dépravée, le corps entier sera dépravé et certes, cette partie est le cœur. » (2)

Fatwa de cheikh Otheimine, signée de sa main.
(1) Muslim, chapitre du bon comportement et des liens (2564).  
(2) Al-Bukhârî, chapitre de la foi (52) ; Muslim, chapitre des contrats de location des terres (1599)
copié de fatawaislam.com
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:13
Question : 

Lorsqu'un musulman réprimande un autre sur une mauvaise action, il arrive qu'il lui réponde en disant : « Tu es un curieux » ou « Ne te mêle pas de ce qu'il ne te concerne pas. »
Est-ce que cette réponse est correcte ?
Que doit-on répondre à cette personne ?


Réponse : 

Cette réponse n'est pas correcte, c'est-à-dire que le fait de répondre à celui qui le réprimande en disant : « Tu es un curieux » ou « Ce ne sont pas tes affaires » n'est pas correct, parce qu'Allah nous a ordonné de réprouver le blâmable et d'ordonner le convenable, selon nos possibilités, que cela plaise à celui que l'on conseille ou celui que l'on réprimande ou non.

La réponse à donner à cette personne est de dire :
« Cela me concerne car Allah m'a ordonné que je t'interdise de commettre de mauvaises actions, car le croyant est pour le croyant comme une bâtisse dans laquelle chaque partie supporte l'autre. Donc, ce qui concerne le croyant concerne aussi son frère. »

Fatwa de cheikh Otheimine.
Expressions et compréhensions dans la balance de la Sharî'a, page 31
copié de fatawaislam.com
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:13

Question :

Quelle est la sentence sur une personne qui dit « Je suis libre » ?


Réponse : 

Si la personne libre qui a dit cela a voulu dire qu'elle était libre de l'esclavage des créatures, alors c'est vrai.

Mais, si elle a voulu dire qu'elle était libre du fait de ne pas vouer d'adoration à Allah, elle a par là mal compris le sens de l'adoration à Allah et elle n'a pas non plus compris le vrai sens de la liberté, car vouer une adoration à autre qu'Allah le Très-Haut est une soumission et un asservissement.

Quant à l'adoration pour le Seigneur, gloire et pureté à Lui, c'est cela la vraie liberté.

En effet, si cette personne ne se soumet pas à Allah, alors elle se soumettra à autre que Lui, et si elle dit : « Je suis libre », elle ne fera que se tromper elle-même, car elle veut dire qu'elle n'est pas contrainte d'obéir à Allah et qu'elle n'obéira pas.

Fatwa de cheikh Otheimine
Recueil de Fatwas et d'Epitres de son éminence cheikh Otheimine, Tome 3 page 81.
copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:10
thumb_msn0089.gif Cette expression est citée dans le Qur'an (sourat Yusuf, v.18) :
 
Ils apportèrent sa tunique tachée d'un faux sang.
Il dit: "Vos âmes, plutôt, vous ont suggéré quelque chose... (Il ne me reste plus donc) qu'une belle patience ! C'est Allah qu'il faut appeler au secours contre ce que vous racontez!"


'Aisha (radhiAllahu'anha) a cité ce verset
 
(C'est Allah qu'il faut appeler au secours contre ce que vous racontez!) lors de la calomnie Al 'Ifk
(cf Sahih Muslim, n.4974)
 
On trouve aussi parfois la traduction "et Allah est le secoureur", "Allah est celui dont nous demandons le secours" 
 
Egalement sans sûratu-l-fâtihah : 
 
iyyâka na'budû wa iyyâka nasta'în
C'est Toi [seul] que nous adorons et Toi [seul] dont nous implorons secours (recours) [1] 
 
[1] Du terme : الا ستعانة /al-isti'ânatu. Le verbe est : إسْتَعان/ista'âna : Chercher secours
copié de fourqane 
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:09

Question :

Le cheikh a été interrogé sur le fait de nommer certaines fleurs : « Adorateur du soleil »
 (1).
On les nomme ainsi parce qu'elles se tournent face au soleil lorsqu'il se lève et lorsqu'il se couche.


Réponse : 

Cela n'est pas permis, car les arbres n'adorent pas le soleil, mais, ils adorent Allah le Très-Haut.
En effet, Allah dit :

 

« N'as-tu pas vu que c'est devant Allah que se prosternent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et beaucoup de gens ! » (2)

Cependant, on peut utiliser une autre expression, qui ne comprend pas le mot adoration, telle que « Celles qui suivent le soleil » ou autre.

Fatwa de cheikh Otheimine
Recueil de Fatwas et d'Epitres de son éminence cheikh Otheimine Tome 3 page 114.

(1) C'est le nom que l'on donne au tournesol en arabe. (عباد الشمس)
(2) Le Pèlerinage, v. 18.
copié de fatawaislam.com
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:07

Le Moubah : المباح 

Qui ne tiens, ni de la prescription (un ordre), ni de l'interdiction. 
Comme par exemple manger la nuit pendant le mois de ramadan. 

Quand on dit "qui ne tiens , ni de la prescription (un ordre)" cela exclut le wajib(l'obligatoire) et le mandoub (le preferable) 

Et "ni de l'interdiction" cela exclut le haram (l'interdit) et le makrouh (le detestable) 

Il ne decoule du moubah ni récompense, ni chatiment 
on l'appel egalement ; halal, jaa'iz (licite, permis) 

J'ai résumé cette définition du livre de cheikh al otheimine rahimahu Allah 
al oussoul min 3ilm al oussoul 

Pour celle qui ont du mal . c'est en fait un acte qui ne t'apporte aucune récompense et aucun chatiment , c'est Moubah.


الواجب : obligatoire

C'est ce qu'a ordonné la législation, dans le sens de l'obligation. Comme les 5 prieres. 

Quand on dit : "c'est ce qu'a ordonné la législation" 
cela exclut : le haram (l'interdit), le makrouh (le detestable) et le moubah 

Et quand on dit :"dans le sens de l'obligation" 
cela exclut le mandoub (le préférable) 

Le waajib : celui qui le fait est récompensé et mérite le chatiment si il le delaisse. 

Il est appelé : fardan فرضاً, fariida فريضة, hatman حتماً, et laaziman لازماً 

J'ai résumé cette définition du livre de cheikh al otheimine rahimahu Allah 
al oussoul min 3ilm al oussoul 

Pour celle qui ont du mal . c'est en fait un acte qui t'apporte la récompense si tu le fait et un chatiment si tu le délaisse , c'est waajib


Mandoub : préférable 


C'est ce qu'a ordonné la législation, dans le sens non obligatoire . Comme les prieres surégatoires. 

Quand on dit : "c'est ce qu'a ordonné la législation" 
cela exclut : le haram (l'interdit), le makrouh (le detestable) et le moubah 

Et quand on dit :"dans le sens non obligatoire" 
cela exclut le waajib (l'obligatoire) 

Le Mandoub : celui qui le fait est récompensé et n'est pas chatié si il le delaisse. 

Il est appelé : sunna سنة, massnounan مسنوناً, moustahaban مستحباً, naflan نفلاً 

J'ai résumé cette définition du livre de cheikh al otheimine rahimahu Allah 
al oussoul min 3ilm al oussoul 

Pour celle qui ont du mal . c'est en fait un acte qui t'apporte la récompense si tu le fais et pas de chatiment si tu le délaisses , c'est Mandoub

Explications données par oum abdillah forum moutaqiyate

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:05
Ceci est un conseil, incha Allah_ que j'ai écris pour mes frères et soeurs fiLlahi en regroupant les Dalilles que j'ai pus et les Paroles des grands Savants de l'Islam , parmi les anciens pieux prédécesseur et savants contemporains, rahima Allahou el jami3, sur le fait de ne pas dire dieu a la place "d'Allah" pour traduire le Beau nom propre de Notre Créateur et Seigneur " Allah", en espérant incha Allah de trouver des freres et soeurs avec des coeurs qui acceptent ce conseil et délaissent cette traduction qui n'est pas du tout conforme au nom propre du Seigneur des mondes . 
 
 
Tout d'abord je commence, incha Allah par citer la vraie definition du nom propre de notre Créateur "Allah" chez les grands Savants de l'Islam et de l'Imane et de la Sunna et chez les grands Savants de la langue arabe parmi les musulmans, rahimahoum Allah :
 
Asshaykh Mohamed Ibn Sâlih el3Outhaymine a dit dans son livre l'explication des trois fondements page / 11 : 
 
 "Allah" : nom propre pour le Créateur (remarque, incha Allah : si j'ai traduit la parole de chaykh par "pour le Créateur" et non pas par "au Créateur", c'est parce que asshaykh   a dit en arabe :
 
mais il n'a pas dit : .. , et la différence entre "ala" et "li" dans une phrase comme celle-ci est claire incha Allah pour ceux/celles qui comprennent l'arabe correctement

"3alâ .." ici veut dire : .. un nom propre pour appeler (ou pour citer ou montrer seulement) le Créateur..., mais par contre;

"... lilBâry.." voudrait dire : .. un nom propre au Créateur (parmi les autres noms..) et comme vous le savez, incha Allah que l'on peut dire à une personne parmi les créatures : karime, halim, qawi, 3azize, matine... malgré que ce sont des noms à Allah Ta3âla parmi ses Beaux Noms... mais on ne peut pas légitimement et jamais dire sur une personne, ou n'importe quelle créature, ou l'appeller par le nom propre de notre Créateur << Allah >>.

Voilà pourquoi asshaykh 
 a employé ce terme dans cette phrase, wa Allahou ta3âla a3lam.

Ensuite il dit, "et c'est le nom (Allah) duquel tous les autres Noms (d'Allah) dépendent, si bien que dans ses Paroles Ta3âla Ta3âla :
 
الَر كِتَابٌ أَنزَلْنَاهُ إِلَيْكَ لِتُخْرِجَ النَّاسَ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ بِإِذْنِ رَبِّهِمْ إِلَى صِرَاطِالْعَزِيزِ الْحَمِيدِ 
اللّهِ الَّذِي لَهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ وَوَيْلٌ لِّلْكَافِرِينَ مِنْ عَذَابٍ شَدِيدٍ 

traduction relative et rapproché du sens du verset : 

1. "Alif, Lam, Ra . (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que - par la permission de leur Seigneur - tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange, 
2. Allah, à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et malheur aux mécréants, pour un dur châtiment [qu'ils subiront]." {sourate Ibrahim,1-2} 
 
On ne dira pas que lafdh eljalâla (Allah) est un adjectif, mais par contre on dira qu'il est apposé, pour qu'il n'ait pas la fonction d'adjectif épithète.. 

 L'Imam Mohamed Ibn Sâlih el 3Outhayminne   a dit aussi (dans son livre; charh kachfi asshhoubouhatt / page; 18) :
 
"... et c'est pour cela que les Savants ont dit que le plus déterminé des noms est le terme << Allah >> car il n'indique autre qu'Allah ..." 
 
 Et asshaykh   a dit aussi en commentant les paroles de shaykh l'islam Mohamed Ibn 3abdelwahhâb  (dans son livre; les faâtwas de la 3aqida / page; 9) :

".. bien plus, il est le nom propre le plus distingué des autres noms propres et le plus determiné des noms dans l'absolu ..." 
 
 L'Imam Ibn elqayyim   a dit :

".. en réalité "Allah" dérive du mot "el ilah" qui prend le sens de "el malouh" qui veut dire " " "el ma3boud" (l'adoré)."

[fath el majid charh kitâb at_tawhid / page ; 7] 

 L'Imam Ibn Jarir atTabari   a dit : << Allah >> son origine est :

", on a supprimé le hamza < ء < qui était au debut du mot avant le lam < ل > qui a fait que les deux lam < > se sont rencontrés avec une shadda sur le deuxieme lam < لّ > et un soukoune sur le premier lam < لْ > qui a donné dans la prononciation un seul lam avec une shadda".
[fath el majid / page ; 7]
 
 Ibn 3Abâss  a dit au sujet de la définition du nom propre d'Allah << Allah >>,

"Celui que toute chose et toute créature adorent".
[fath el majid charh kitâb at_tawhid / page; 7] 

 L'Imam AsSardy   a dit (dans son tafssir page 945) : << Allah >> c'est ;

"el malouh" (qui veut dire); "el ma3boud"; celui à qui appartient la divinité et l'adoration de toute la création, en raison des attributs (siffat) de l'adoration; lesquels sont (ses attributs) les attributs de perfection avec lesquels Allah s'est caractérisé". 

 
 El Kissa-y et El Farrâ-ou, rahimahouma Allah (parmi les grands savants de la langue arabe) ont dit,

<< Allah >> son origine est "el ilah"...
[fath el majid / page ; 7] 
 
 Sibawih   (un très grand Savant dans tous les domaines de la langue arabe) a dit :

"<< Allah >> est le nom le plus déterminé parmi tous les autres noms déterminés".
[taysir el 3aziz el hamid fi charh kitâb at_tawhid / page ; 13] 

A_Zarkashy   cite dans son livre (Rissalat ma3na la ilaha illa Allah / page 102) que Sibawih   a rendu le nom propre << Allah >> le plus distingué des autres noms propres. Et par la suite il (Sibawih) a vu un beau rêve dans lequel il a obtenu des grands biens (certains disent qu'il a obtenu le pardon d'Allah...). 


Et après vous avoir rapporté, bi fadhliLlah la définition du nom propre de notre Seigneur << Allah >> à travers les paroles de nos très grands savants de l'Islam et la Sunna et de ceux qui sont spécialisés dans la langue arabe et la grammaire, rahima Allahou el jami3, je vous rapporte maintenant, incha Allah, les définitions du terme "dieu" chez les savants {kouffars} de la langue française à travers leurs dictionnaires [Larousse / page 257, Petit Larousse / page 340] afin que vous sachiez, incha Allah (pour ceux qui ne savaient pas) les différents sens que prend le mot "dieu" chez eux : "Je cite" : 

1 - Etre supreme, Créateur et conservateur de l'univers.
2 - divinité du paganisme {paganisme = nom pour les chrétiens, religion des païens, culte polithéiste}
3 - personne, chose qu'on affectionne, qu'on vénère.
4 - Etre superieure .
5 - personne, chose à laquelle on a un attachement passionné .

Remarque : Subhâna Allah el 3Adhim !!! peut-il le Musulman droit et pieux et la Musulmane droite et pieuse après avoir pris connaissance de tout ce qu'on a pu citer _bi fadhliLlah_ continuer à dire "dieu" à la place d'<< Allah >> ? !!! 

Aucun des sens qu'ils ont cités ne définissent le vrai sens du nom propre de notre Créateur << Allah >> que je vous ai rapporté à travers les paroles de nos grands savants de l'Islam et de la langue arabe, car ils ont été unanimes sur la signification du nom propre << Allah >> qui est : < l'Adoré et Celui que toute chose et créature adorent >; mais par contre les kouffars (mécréants), comme vous avez pu le constater, l'emploient pour plusieurs êtres ou choses

3oudhou biLlah.

Et lorsqu'ils veulent l'employer religieusement, ils ne parlent à aucun moment d'adoration ou de "l'adoré" mais par contre de "créateur et conservateur" et ceci n'est pas du tout le sens du nom propre de notre Créateur << Allah >> comme vous avez pu le voir plus haut wa liLlahi el hamdou wa el minna.

Et comme je vous ai informé aussi à travers les paroles de l'Imam a_shaykh el3Outhaymine et d'autres, rahimahoum Allah, que le nom << Allah >> est le plus défini et que l'orsqu'Il est employé, il ne peut définir qu'Allah Ta3âla et ceci n'est pas du tout le cas pour "dieu" wa Allahou el mousta3âne wa ilayhi at touklane. 

Voici donc tout ce que j'ai pu regrouper comme argument qui prouve de ne pas dire "dieu" à la place d'<< Allah >> en espérant _ incha Allah_ que beaucoup de nos freres et soeurs fiLlahi cesseront de dire "dieu" et de faire du jidal (controverse) sans aucune science et sans aucun argument, car notre Messager (sallaLlahou 3alayhi wa salam) a dit : "un peuple ne s'est égaré apres avoir été sur la bonne voie, qu'à cause du jidal [Sahih sunnan Ibn Majâh vol / 1 page / 15 hadith / 45]. 


Ne pas traduire le beau nom d'Allah Ta3ala "as salam" par : ( le salut)

Un des beaux noms d'Allah Ta3âla "as salâm" le traduire par : "salut", et dire saluer !!! 

Allah Ta3âla a dit : 
 
هُوَ اللَّهُ الَّذِي لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ الْمَلِكُ الْقُدُّوسُ السَّلَامُ الْمُؤْمِنُ 
الْمُهَيْمِنُ الْعَزِيزُ الْجَبَّارُ الْمُتَكَبِّرُ سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يُشْرِكُونَ

traduction relative et rapproché du sens du verset :

"C'est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui; Le Souverain, le Pur, L'Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L'Orgueilleux. Gloire à Allah! Il transcende ce qu'ils Lui associent." {sourate Al-hashr / 23}

Le salut ou la salutation en arabe c'est : "at_tahiyyah" 

Allah Ta3âla a dit :

 
وَإِذَا حُيِّيْتُم بِتَحِيَّةٍ فَحَيُّواْ بِأَحْسَنَ مِنْهَا أَوْ رُدُّوهَا إِنَّ اللّهَ كَان عَلَى كُلِّ شَيْءٍ حَسِيبًا) َ) 

" Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure; ou bien rendez-la (simplement) . Certes, Allah tient compte de tout." { sourate An_nissâ / 86 } 

Et c'est pour cela que vous entendez souvent des chouyoukhs dire au début de leurs discours : "nouhayyikoum bi tahiyyati el Islam" : "nous vous salueons par la salutation de l'Islam", ensuite ils disent : "as salâmou 3alaykoum..." et non pas "salut"...!!!

Car "salut" n'est pas "salâm" et ne veut pas dire non plus "salâm" et ce n'est pas la salutation qu'Allah Ta3âla et son Messager
 nous ont demandé de propager entre nous contrairement aux kouffars (mécréants) ou aux hypocrites qui disent autre terme que le "salâm" dans leurs salutations comme nous a informé à leur sujet Allah Ta3âla : 
 
وَإِذَا جَاؤُوكَ حَيَّوْكَ بِمَا لَمْ يُحَيِّكَ بِهِ اللَّهُ ...... 

traduction rapprochée : 

"et quand ils viennent a toi, ils te saluent d'une façon dont Allah ne t'a pas salué..." [sourate el Moujâdalah / 8] 
 
et Allah Ta3âla nous a informé aussi que le "salâm" sera la salutation des croyants aux Paradis Incha Allah :

{تَحِيَّتُهُمْ فِيهَا سَلاَمٌ … } 

traduction rapprochée :

"Et là ,leur salutation sera "salâm" (paix) [sourate Ibrahim/ 23]. 

Si l'on se tait et ne réplique pas sur de telles traductions, bi idhniLlah il ne faudra pas s'étonner d'entendre certains de nos frères ou soeurs se dirent entre eux "salut" au lieu de "Salâm", si bien que cette façon de dire les empechera d'acquérir les hassanâtes dont cite le hadith suivant :
 
D'après 3Imrâne Ibn Houssayne   dit :

"un homme est venu vers le Prophète (sallaLlahou 3alayhi wa salam) en disant : as_salâmou 3alaykoum;
le Prophete 
 dit : dix (dix hassanâtes),
ensuite un autre homme est venu en disant : as_salâmou 3alaykoum wa rahmatouAllah;
le Prophete 
 dit : vingt (hassanâtes),
ensuite un autre arrive et dit : as_salâmou 3alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakâtouhou;
le Prophete
 dit : trente (hassanâtes)
[sahih sunnane at_tirmidhy; hadith n' / 2842] . 

Et pour finir, incha Allah je conseille mes frères et soeurs fiLlahi Ta3âla en leur rappelant la parole du tâbi3y Mohamed Ibn Sirin 
 lorsqu'il dit :

"certes que cette science est une religion, donc verifiez chez qui vous prenez votre religion."

Donc faite attention, incha Allah chez qui vous prenez les enseignements de votre religion . 
 
و الصلاة و السلام على رسول الهدى و النبي المجتبى و على آله و صحبه أجمعين و آخر دعوانا أن الحمد لله ربّ العالمين.

( a suivre prochainement incha Allah ) 

Votre frère: Abou 3abdi_Râhman Farid el makky assalafy el athary
copié de darwa.com
                                                                                              Farîd el Makky
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:04
Question :

Concernant le terme "Hasard", m'est-il permis de dire : " En me rendant au marché j'ai rencontré untel par Hasard ". 
Le terme " Hasard" est-il interdit ou cela constitue une forme de polythéisme ? 
Et que puis-je dire à la place de ce terme ? 
Veuillez-me répondre qu'Allah vous récompense par le bien. 

Réponse :

Le fait qu'une personne dise "j'ai rencontré untel par Hasard" n'est pas interdit et cela ne constitue également pas une forme de polythéisme, car ce qui est voulu par cette expression c'est le fait que tu aies rencontré cette personne sans au préalable vous être fixé de rendez-vous ni mis d'accord pour vous rencontrer, cette signification ne contient donc aucun mal. 


Sources : Majmou Fatawa Lajna Daîma Wa l-Ifta Vol 3 p 539 
copié de fourqane.fr

Comité permanent [des savants] de l'Ifta
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:03
Question :

Je recherche une preuve du coran ou de la sounnah ou une parole de savant pour savoir si nous devons dire "hamdoullillah" ou "al hamdoullillah"
Beaucoup de personnes ne disent pas l'article "al", mais est-ce que cet article a de l'importance ?
Pouvons nous dire l'un ou l'autre ou les deux ?

Réponse :
 
Allahou TA3âlâ dit dans Son Livre :

وقل الحمد لله الذي لم يتخذ ولدا ولم يكن له شريك في الملك ولم يكن له ولي من الذل وكبره تكبيرا 

Traduction rapprochée du sens :
 
Et dis : «Louange à Allah qui ne S'est jamais attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en la royauté et qui n'a jamais eu de protecteur de l'humiliation». Et proclame hautement Sa grandeur. (Sourate 17 ; verset 111)

Et IL "TA3âlâ" dit :

قل الحمد لله وسلام على عباده الذين اصطفى آلله خير أما يشركون

Traduction rapprochée du sens :
 
Dis : «louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu'Il a élus ! » Lequel est meilleur : Allah ou bien ce qu'ils Lui associent ? (Sourate 27 ; verset 59)

Et IL "TA3âlâ" dit :

وقل الحمد لله سيريكم آياته فتعرفونها وما ربك بغافل عما تعملون

Traduction rapprochée du sens :
 
Dis : «Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez». Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites. (Sourate 27 ; verset 93)

فإذا استويت أنت ومن معك على الفلك فقل الحمد لله الذي نجانا من القوم الظالمين

Traduction rapprochée du sens :
 
Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l'arche, dis : «Louange à Allah qui nous a sauvés du peuple des injustes.» (Sourate 23 ; verset 28)

Et IL "TA3âlâ" dit :

وقالوا الحمد لله الذي أذهب عنا الحزن إن ربنا لغفور شكور

Traduction rapprochée du sens :
 
Et ils diront : «Louange à Allah qui a écarté de nous l'affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. (Sourate 35 ; verset 34) 

Et IL "TA3âlâ" dit :

وقالوا الحمد لله الذي صدقنا وعده وأورثنا الأرض نتبوأ من الجنة حيث نشاء فنعم أجر العاملين

Traduction rapprochée du sens :
 
Et ils diront : «Louange à Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait hérité la terre ! Nous allons nous installer dans le Paradis là où nous voulons». Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente ! (Sourate 39 ; verset 74)

والحمد لله رب العالمين

et louange à Allah, Seigneur de l'univers ! (Sourate 37 ; verset 182)


Les Hadîhs Sahihs maintenant incha Allah :

الحَمْـدُ لِلّهِ الّذي أَحْـيانا بَعْـدَ ما أَماتَـنا وَإليه النُّـشور

Traduction :
 
Louange à Allah qui nous a rendus à la vie après nous avoir fait mourir, et tout retourne à Lui 
( réf : sahih el Boukhâry wa Mouslim )

الحمدُ للهِ الّذي كَساني هذا (الثّوب) وَرَزَقَنيه مِنْ غَـيـْرِ حَولٍ مِنّي وَلا قـوّة

Traduction :
 
Louange à Allah qui m'en a vêtu et me l'a accordé, sans que ma propre force ni ma puissance n'y soient pour quelque chose
( Irwâ el Ghalîl de l'Imâm elAlbâny  v/7 , page/47 )

الحمدُ للهِ الذي عافاني في جَسَدي وَرَدّ عَليّ روحي وَأَذِنَ لي بِذِكْرِه

Traduction :
 
Louange à Allah qui m'a rendu la vie, m'a préservé dans ma santé et m'a permis de Le mentionner 
( réf : Sahih a_Tirmidhy v/3 , page/144 )

الْحَمْـدُ للهِ الَّذي أَطْعَمَنـي هـذا وَرَزَقَنـيهِ مِنْ غَـيْرِ حَوْلٍ مِنِّي وَلا قُوَّة

Traduction :
 
Louange à Allah Qui m'a accordé cette nourriture et me l'a octroyé sans pouvoir ni force de ma part. 
( réf : sahih a_Tirmidhi , v/3 ,page/159 )

الْحَمْـدُ للهِ على كُـلِّ حال

Traduction :
 
La louange est à Allah en toutes circonstances
( réf : Sahih el Jâmi3 ,v/4 , page/201 )

الْحَمْـدُ للهِ الَّذي بِنِـعْمَتِهِ تَتِـمُّ الصّـالِحات

La louange est à Allah de par la grâce de qui se réalisent les bonnes choses 
( réf : Sahih el Jâmi3 ,v/4 , page/201 )

Voilà ! donc il faut dire " el Hamdou liLlah " comme dans les versets et les hadiths , et non pas Hamdou liLlah...
 
copié de france-salafi.fr
Farîd el Makky
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Expression - التعبير
commenter cet article