Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:16

beaute-41193557278-copie-1.jpg

Lorsqu'il est permis à la femme de laisser apparaître sa beauté, et bien celà nécessite certaines conditions.

Voici donc ma sœur quelques règles relatives à ta beauté qui te serviront en quelque sorte de baromètre.

Et si tu constates que ta beauté n'est pas conforme à l'un de ces points alors fais attention qu'elle ne devienne égarement et malédiction !  


femme_107.gif

Traduction relative et approchée :

Dis : « Qui a interdit la parure d'Allah, qu'Il a produite pour ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ? » Dis : « Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie, et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection. » Ainsi exposons-nous clairement les versets pour les gens qui savent. Dis : « Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas " (S7 V32-33 )
 

Il ne faut pas que la parure soit interdite 
de manière catégorique et définie par un texte religieux


femme_109.giffemme_108.gif

Traduction relative et approchée : 

" Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition" (S59 V7)

Ainsi tout ce qu'Allah et Son Messager -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- ont interdit est interdit quand bien même la raison ne le conçoit pas. Allah dit: 

femme_110.gif

Traduction relative et approchée : 

"Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son Messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s'est égaré certes d'un égarement évident " (S33 V36)

Ainsi le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a interdit de se teindre les cheveux en noir :    
 
« Il y aura un groupe de gens qui se teindront les cheveux en noir, à la fin des temps, semblables à des pigeons, ils ne sentiront pas l'odeur du paradis ». (1)

L'imam Nawawi  dit également : 
 
« Chapitre concernant l'interdiction à l'homme et à la femme de se teindre les cheveux  en noir » (2)

Maintenant, si tu n'arrives pas à comprendre pourquoi le noir, en particulier, est interdit, cela reste une question de soumission aux commandements d'Allah et de Son Messager.   

Il faut que la parure soit destinée avant tout au mari
 

Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« La meilleure des femmes est celle qui te plaît lorsque tu la regardes, qui t'obéit lorsque tu lui ordonnes une chose et qui préserve tes biens ainsi que sa personne lorsque tu t'absentes » (3)
 

Pourtant si la parure est catégoriquement interdite, tu n'as pas à la revêtir, pas même pour faire plaisir ou obéir à ton mari, car il ne lui appartient pas de rechercher la satisfaction dans la désobéissance d'Allah. Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Pas d'obéissance dans la désobéissance d'Allah mais uniquement une obéissance dans le bien » (4)
 

De même, si tu t'embellis pour ton mari, c'est avant tout pour conserver l'amour qu'Allah a instauré entre vous. Et comment alors prétendre conserver ce lien étroit en désobéissant à Celui qui les a tissés !
    

Il ne faut pas que la parure ressemble à celle des mécréantes
 

Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Celui qui ressemble à un peuple en fait partie » (5)

Aussi les savants furent-ils interrogés au sujet du vernis à ongle :


Cheikh ibn Baz dit : « Délaisser cela est meilleur, cependant il est obligatoire de l'enlever avant d'effectuer ses petites et grandes ablutions » (6)


Cheikh 'Othaymine dit : « Il n'est pas permis à la femme d'utiliser le vernis alors qu'elle prie car le vernis est imperméable et empêche donc l'eau d'atteindre l'ongle. Et toute chose qui empêcherait l'eau d'atteindre les parties à purifier est interdite pour celui qui s'apprête à accomplir ses ablutions. Par contre lorsque la femme est réglée et donc ne prie pas, rien ne l'empêche de se mettre du vernis si ce n'est la ressemblance aux femmes mécréantes, et donc ceci devient illicite de part la ressemblance faite » (7)    


Il ne faut pas que la parure ressemble à celle des hommes


Cheikh 'Otheymine a dit :    
« Les savants déconseillent à la femme de se couper les cheveux et ont dit qu'il était déconseillé à la femme de se couper les cheveux sauf pour le pèlerinage ou une 'Omra. D'autres savants l'ont interdit formellement et d'autres au contraire l'ont permis sous certaines conditions : ne pas ressembler aux non musulmanes ou aux hommes. En effet ressembler à l'homme est interdit à la femme et ceci s'inscrit dans les grands péchés, tout comme le fait de ressembler aux femmes mécréantes [...] » (8)
 
Cheikh ibn Baz a dit :
« Je ne connais rien au fait de couper les cheveux, ce qui en revanche est clairement interdit  est le fait de se raser les cheveux pour la femme, maintenant si la femme se coupe les cheveux parce qu'ils sont trop longs ou trop épais, je ne connais rien de mal en cela [...] » (9)


Donc ce qui ressort des paroles des savants c'est que se couper les cheveux n'a rien d'interdit à la base, mais ce qui peut le rendre interdit c'est la ressemblance faite aux hommes ou aux mécréantes. 


Il ne faut pas que ce soit une parure qui change la création d'Allah


Allah dit en citant les paroles de chaytan :

femme_112.giffemme_111.gif

Traduction relative et approchée :


" Je leur commanderai et ils altèreront la création d'Allah " (S4-V119)     
 
Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : 
« Maudites soient celles qui tatouent les autres et celles qui se font tatouer, celles qui  épilent les sourcils et celles qui se les font épiler, celles qui se font espacer les dents pour s'embellir, celles qui changent la création d'Allah » (10)
 
Ibn Mas'oud cita ce Hadith puis dis :
« N'est-ce pas que je maudis celles que le Messager d'Allah a maudites, et d'ailleurs ceci (cette interdiction) se trouve dans le Coran ».


Il  sous-entendait la parole d'Allah :

femme_113.giffemme_114.gif

Traduction relative et approchée : 

" Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition " (S59 V7)
 
Cheikh ibn Baz dit : 
« Il n'est pas permis de s'épiler les sourcils ni même de les émincer, du fait que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a maudit celle qui épile et celle qui se fait épiler, et les savants ont démontré que s'émincer les sourcils revenait à se les épiler ». (11)
 
L'Imam Nawawi dit :
« An-Nams (12)  est interdit sauf s'il pousse à la femme de la barbe ou des moustaches. Dans ce cas les épiler  n'est pas interdit, bien au contraire cela est conseillé ». Al Hafidh ibn Hajar a dit : « Et sa permission (celle de Nawawi) dépend d'une condition : Que ce soit en connaissance et avec la permission du mari.  Sans quoi, ceci devient interdit car ce serait de la tromperie ». (13)
 
Asma bint abi Bakr dit :
« Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-  a maudit celles qui allongent (les cheveux) et celles qui se les font allonger ». (14)
 

Donc, allonger ses cheveux avec d'autres cheveux (ce qui porterait à confusion) est interdit.


Ibn Hajar dit :
« Certains savants ont fait une différence entre ce qui porterait à confusion et entre ce qui serait apparent. Ainsi, certains ont interdit la première catégorie seulement car cela reviendrait au mensonge et à la tromperie ; et leur parole est forte ». (15)

 

L'imam Nawawi rapporte les paroles de al Qadhi 'Iyadh : 
« Quant au fait d'attacher des fils de soie en couleurs ou autres et qui ne ressemblent aucunement aux cheveux, ceci n'est pas interdit et n'entre pas dans le « Wasl » (l'allongement), ni ne s'en rapproche, mais ce n'est plutôt qu'une parure par laquelle la femme s'embellit ». (16)    

 

Il ne faut pas que ce soit une parure qui soit constante et ne puisse plus s'enlever


Cheikh al Albani a dit : 
« En fait ce point se rapproche du précèdent à une différence prés : l'une n'est pas constante et s'estompe avec le temps, l'autre est constante et ne s'estompe pas. Ainsi « al wachm », le tatouage, qui est une parure qui ne s'estompe pas, est catégoriquement interdit ». (17)


« Et si la femme possède un tatouage et qu'il lui serait difficile de l'enlever alors qu'elle le laisse car Allah ne fait supporter à une âme que ce dont elle est capable »; ainsi répondit Cheikh ibn Baz. (18)    


Il ne faut pas que cela cause du tort à l'organisme


Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit: 
« On ne nuit pas et on ne répond pas à un dommage par un dommage ». (19)
 
Cheikh ibn Baz dit : 
« Quant aux produits de beauté, il est important de faire la part des choses : si cela peut embellir sans pour autant nuire, ni être néfaste au visage, alors, il n'y a aucun mal. Mais si au contraire, cela est néfaste pour le visage, alors cela est interdit à cause de cet effet néfaste ». (20)
 
Cheikh 'Othaymine dit : 
« Le maquillage, nous l'interdisons. Même si effectivement il embellit le visage une courte durée, il cause beaucoup de dommage au visage comme cela fut scientifiquement  prouvé. En effet lorsque la femme prend de l'âge, son visage est tellement endommagé que plus rien ni même le maquillage ne peut lui être utile ». (21)  


Il ne faut pas que cela empêche l'eau d'atteindre le corps lors des ablutions
 

Cheikh Fawzan dit :
« Comme le vernis à ongle, par exemple, qui empêche le contact entre l'eau et l'ongle ».
(22)
 

 Il ne faut pas que cela entraîne des dépenses excessives
 

Allah dit :

femme_115.gif

Traduction relative et approchée :

"Car les gaspilleurs sont les frères des diables(S17 V27)
 
Cheikh Salih al Fawzan dit :    
« Mettre des lentilles parce que l'on se trouve dans le besoin de le faire est permis (lentilles de contact). Par contre si la personne n'en a pas réellement besoin (lentilles de couleur), il vaut mieux dans ce cas éviter d'en porter, d'autant plus si ces lentilles coûtent chers, car cela entre dans le gaspillage qui est illicite, sans oublier ce que cela renferme comme mensonge et tromperie ; car l'œil prend alors une couleur qui n'est pas la sienne et ce, sans aucune raison valable ». (23)  
 

Il ne faut pas que cela entraîne une perte de temps excessive


Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Il y a deux bienfaits que les gens ne savent apprécier : la santé et le temps libre ».   (24)
 

Il ne faut pas que cela rende la femme fière et orgueilleuse
 

Al Mousnad a dit :
« Lorsque la femme s'embellit devant d'autres femmes, il faut néanmoins que celle-ci s'impose certaines limites quant à sa parure, même si cette parure est permise et ce, pour des raisons multiples :

*         La femme peut être sujette au mauvais oeil à cause de sa parure et il est demandé à l'individu de réunir les causes le protégeant avant même de s'en remettre à Allah.

*         La femme peut susciter l'envie, être imitée, sans compter la jalousie, les dépenses excessives, la rancune que cela peut instaurer. » (25)  

femme_116.giffemme_117.gif

Traduction relative et approchée : 

"Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression " (S5 V2)

Il ne faut pas qu'elle contredise la nature innée
 

D'après Abou Horeyra le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : 
« Cinq choses font partie de la nature innée : raser le pubis, la circoncision, se tailler les moustaches, s'épiler les aisselles, se couper les ongles ». (26)

Cheikh ibn Baz dit : 
« Avoir des ongles longs est contraire à la Sounnah d'après la parole du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui (ci-dessus) et ce, à une fréquence maximum de quarante jours comme le dit Anas :   
« Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous a fixé une date quant au fait de se tailler les moustaches, se couper les ongles, se s'épiler les aisselles et le pubis, et nous a recommandé de ne pas délaisser cela plus de quarante jours, d'autant plus que le contraire revient à imiter les bestiaux et certains mécréants ». (27)

Cheikh ibn Baz dit aussi :
« Il est mieux d'épiler les aisselles et de raser le pubis ».
(28)
 

Cheikh 'Othaymine dit : 
« Il est étonnant de constater que des gens qui revendiquent le progrès et la civilisation soient des personnes qui laissent pousser leurs ongles avec toutes les impuretés que les ongles peuvent contenir, ce qui rabaisse plus l'individu à l'état animal ». (29)
 

Qu'en est-il de l'épilation des jambes et des bras ?
 

Cheikh 'Otheymine répond :
« Si la pilosité est grande, il n'y a pas de mal à s'épiler car cela relève de la malformation. Mais si la pilosité est normale, alors certains savants disent qu'il ne faut pas avoir recours à l'épilation car cela revient à transformer la création d'Allah. Et d'autres disent qu'il est permis car cela entre dans les choses sur lesquelles Allah s'est tût. Et le Prophète  -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
 

« Ce sur quoi Allah s'est tût, est pardon ».
 

Donc ce n'est ni obligatoire pour vous, ni illicite.

Et ces savants-là disent la pilosité se divise en trois parties :
 

1.     Une partie que la législation a interdit de toucher.  
2.     Une partie que la législation a demandé de toucher.  
3.     Une partie sur quoi Allah s'est tût.
 

- Ce que la législation a interdit de toucher, comme la barbe pour l'homme, les sourcils pour la femme et l'homme.  

- Ce que la législation a demandé de toucher : comme les aisselles, les parties intimes et les moustaches de l'homme. 
  

-   Et ce sur quoi la législation s'est tût est miséricorde. Car si Allah ne le voulait pas Il aurait ordonné qu'on les enlève. Et si Allah le voulait Il aurait ordonné qu'on le laisse. Par conséquent le fait de s'être tût sur la question revient à laisser le choix à l'individu ; s'il veut, il l'enlève et s'il veut, il le laisse ». (30)    
 

Il ne faut pas que par cela la femme puisse être reconnue par les hommes
 

Abou Sa'id al Khoudri rapporte que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : 
« Il y avait au temps des Bani Israël une femme de petite taille, alors elle confectionna deux pieds en bois et marchait avec entre deux femmes de petite taille également. Elle prit également une bague en or et y mit à l'intérieur du parfum parmi les meilleurs : du musc. Et lorsqu'elle passait devant une assemblée elle bougeait sa bague et l'odeur s'en dégageait - et dans une autre version - elle avait doté sa bague d'un bouchon et lorsqu'elle passait devant un groupe de gens ou une assemblée elle l'ouvrait et l'odeur s'en dégageait ».  

Cheikh Albany dit : 
« Ce Hadith démontre bien que les femmes perverses ont pour habitude de porter ce qui attire le regard vers elles [...] ». (31)
 

Il ne faut pas qu'à cause de cela la femme délaisse une obligation religieuse
 

Certaines femmes, le jour de leur mariage, par exemple, de peur d'abîmer leur Brushing n'iront pas faire leurs ablutions et par conséquent regrouperont leurs prières ou encore feront leurs ablutions au Tayamoum pour ne pas avoir à se remaquiller ! (la traductrice)

 

(1) Rapporté par abou Dawoud, Nassa-i. Sahih al Jami' (n°815).
(2) Ryad as-Salihine  
(3) Sahih al Jami'as-Saghir (n°3299).
(4) Rapporté par Boukhari et Mouslim.
(5) Rapporté par Ahmad dans son Mousnad, par abou Dawoud. Cheikh al Albani l'a authentifié dans Sahih al Jami' as Saghir (n°6025).
(6) Zinat al Mar-a ; page 31.
(7) Voir Fatawal Mar-a (page 167).
(8) Fatawa Manar al Islam, volume 3, page 862.
(9) Fatawal Mar-a, page 85.
(10) As-Silsila as-Sahiha, n°2792.
(11) Fatawa el Mar-a (page 167).
(12) Ce point est sujet à divergences car ce terme désigne chez certains l'épilation des sourcils, chez d'autres l'épilation du visage et chez d'autres l'épilation du corps.
(13) Fath al Bari  (tome 10, page 377).   
(14) Rapporté par Mouslim, Nassa-i et ibn Majah.
(15) Fath al Bari (tome 10, page 385).   
(16) Charh Mouslim (volume 4, page 835).
(17) Je t'invites à consulter dans Silsila Sahiha de Cheikh al Albany la réponse faite par ce dernier au Cheikh al Ghoumari qui prétend que seul ce qui est constant change la création d'Allah.
(18) Ad-Da'wa 1375.
(19) Hadith Hassan, voir Sahih al Jami' (n°7393) et Silsila as-Sahiha (n°250).
(20) Zinat al Mar-a ; page 23.
(21) Fatawa Manar al Islam (volume 3, page 731).
(22) Tanbihat 'ala Ahkam Takhtas bil Mouminate    
(23) Magazine ad-Da'wa, n°1311.   
(24) Rapporté par Boukhari.
(25) Zinat al Mar-a ; page 72/73
(26) Rapporté par Boukhari, Mouslim, abou Dawoud, Tirmidhi, Nassa-i, ibn Majah.
(27) Fatawal Mar-a, page 167.
(28) Fatawal Mar-a, page 101.
(29) Fatawal Mar-al Mouslima, vol.1 page 243
(30) Majmou' Fatawi wa Rassa-il  (volume 4, page 134).
(31) As- Sahiha (n°486). 
copié de al.baida.online.fr

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:13

BlackSocks

Question :

Beaucoup de femmes se rendent à la mosquée et prient sans chaussettes.

Réponse
 :

Qu'elles aillent à la mosquée ou qu'elles restent chez elles en priant sans chaussettes, alors la prière n'est pas valide.

 




Question
 : 

Même à la maison ?

Réponse
 : 

Même à la maison, alors que dire de la mosquée !


Question
 :

Et si elles prient (sans chaussettes) mais en couvrant leur pieds ?

Réponse
 :

Tu me donnes un exemple, et là la prière est valide. (Dans le premier cas), les pieds étaient découverts, mais s'ils ont couverts par une tunique (robe) longue et ample (sans chaussettes), la prière est valable à la maison ou à la mosquée. Malheureusement on ne trouve plus ces vêtements longs chez les femmes.


Question
 :

Les chaussettes (suffisent) pour cacher la '
awra ?

Réponse
 : 


Elles cachent et en même temps elles ne cachent pas. Elles cachent la couleur de la peau, mais elles ne cachent pas la forme du membre. Et fait partie des conditions du vêtement pour les hommes et les femmes, qu'il ne soit pas transparent et ne soit pas moulant. Le vêtement est autorisé seulement s'il réunit ces deux conditions.



Question
 : 

Les chaussettes montrent la forme du corps, alors comment peut-on dire que la femme doit obligatoirement porter des chaussettes dans la prière ?


Réponse
 :

Je n'ai pas dit cela, je dis qu'elle doit couvrir ses pieds avec un voile (tunique) ample et large, et quant aux chaussettes elles cachent et ne cachent pas, ma parole est claire



Question
 : 

Porter des chaussettes est meilleur ?

Réponse
:

Si le vêtement est long et ample et qu'il couvre les pieds, la prière est valable qu'elle porte ou non des chaussettes. Et le corps n'est vraiment caché que si on ne voit ni la forme du membre, ni la couleur de la peau. Les chaussettes, portées seules sans habit au-dessus, montrent la forme du corps mais cachent la couleur de la peau, et cela ne suffit pas, le vêtement doit obligatoirement cacher la forme du membre et la couleur de la peau.



Question
 : 

Concernant le fait que la prière ne soit pas valide (si on ne couvre pas les pieds), (la plupart des femmes ne le savent pas.

Réponse
 :

Celui qui n'a pas de science doit apprendre. Mais si elles l'apprennent et négligent cela par la suite, la prière n'est pas valide. ».


Shaikh Al-Albani précise à d'autres endroits qu'il n'est pas grave que la paume des pieds apparaisse lors de la prosternation.


Les preuves sont nombreuses, du Qur'an et de la sunna


Allah dit : 

« Qu'elles ne frappent pas le sol 
afin que l'on sache ce qu'elles cachent comme parure » (An-Nur : 31)

Dans les tafasirdu Qur'an on trouve à l'explication de ce verset qu'il est une preuve montrant l'obligation pour la femme de couvrir ses pieds, sinon il leur aurait été permis de montrer ce qu'elles cachaient comme parure, c'est-à-dire les bracelets de chevilles (khalkhal).


Shaikh Al-Albani explique également que frapper le sol de cette manière était l'habitude des mécréantes, donc elles cachaient elles aussi leurs pieds par de longues robes.

 

On trouve aussi dans la sunna de nombreux hadiths, dont celui rapporté par Ibn 'Umar, le prophète (salallahu' alayhi wasalam) a dit :

« Celui qui laisse traîner son vêtement par orgueil, Allah ne le regardera pas au Jour de la Résurrection ».

Umm Salama dit : « Comment doivent faire les femmes avec leurs robes ? »
il dit : « qu'elles laissent dépasser d'un empan (la distance entre le pouce et l'auriculaire (petit doigt) lorsque la main est écartée),
elle dit : « alors on verra leurs pieds »,
il dit : « Qu'elles laissent dépasser d'une coudée et n'ajoutent rien à cela »
 
(Al-Bukhari n°5791)

Ainsi lorsqu'on interrogeait Umm Salam sur le vêtement de la femme dans la prière, elle disait :

« Elle doit prier avec un khimar (ce qui couvre les cheveux, le cou et la poitrine) et une robe (dir') ample qui couvrira le dos de ses pieds. »
(rapporté par l'imam Malik dans 
Al-Muwata 1/142)

On a également demandé à l'imam Ahmad : dans combien de vêtements la femme doit elle prier ?

Il dit :
« Au minimum une robe et un khimar et elle doit couvrir ses pieds, la robe doit être large et couvrir ses pieds. »
(Masa'il Al-Imam Ahmad 286).

Traduit par les salafis de l'Est
copié de salafs.com

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany
Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:12
Question :

Au sujet de la femme qui utilise du maquillage de couleur rouge et autre... 
Est-ce que son utilisation devant les amies est permis ? 

Réponse du Noble Chaykh 'Abdu-l'Azîz Ibn 'Abd-Allâh Ibn Bâz - rahimahu-llâh -:

Il n'y a pas de péché (haradj) à s'embellir (tadjmîl) entre les femmes, auprès de son mari et de ses mahârim [en ayant recours] au kuhl [pour les yeux] et tout ce qui peut y ressembler mais il faut faire attention à cela devant les étrangers (adjânib) ainsi qu l'exhibition des charmes (tabarrudj) mais [pour ce qui est de se faire belle] entre les femmes, auprès du mari et des mahârim, il n'y a pas de mal [en cela].

Traduction : L'équipe MUKHLISÛN
copié de mukhlisun.over-blog.com

Lien de la fatwah
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:08

Question 184 au cheikh ibn 'Uthaymin rahimahouALLAH 

Question :

Le jugement concernant le fait que la femme teigne ses cheveux en blond et brun, par exemple, mais pas noir ?
 


Réponse :

La règle de base à ce sujet est la permission (voir note en dessous), sauf si cela arrive au stade de ressembler aux mécréantes, libertines et devergondées, alors cela est interdit. 

Note : Parce que cela fait partie des habitudes et non des adorations. La règle de base concernant cela est donc la permission. Bien plus, que la femme se fasse belle pour son mari fait partie des choses recommandées, du moment qu'elle n'en arrive pas au stade de ressembler aux mécréantes. 

Tiré du livre "recueil de fatwas concernant les femmes P 193 

Question 185 au cheikh 'AbduLLAH al Mani' 

Question :

Une soeur questionne au sujet de teindre des mèches de cheveux pour se faire belle, cela est il permis ? 


Réponse :

Louange à ALLAH. Il echappe guère que parmis les conditions des ablutions figure le fait d'enlever tout ce qui empêcherait l'eau de toucher la peau. Si cette teinture contient un élément qui couvre le cheveu en sorte que l'eau ne l'atteint pas durant le lavage ou le frottement de la tête durant les ablutions, cela n'est pas permis car cela empêche de parfaire la purification. Son jugement sera identique au vernis à ongles. Par contre, si cela ne couvre pas le cheveu et le teint uniquement comme le hénné, je ne vois alors aucun mal dans son autorisation et la validité des ablutions. 

Note : il faut ici tenir compte d'un autre élément important qui est que par une telle teinture, il ne doit pas y avoir de tromperie en cas de demande de mariage. Soit la femme s'en abstient lorsque les femmes proches du prétendant la regardent, soit elle les informe de la couleur (naturelle) de ses cheveuxet que ce qu'elles voient d'elle est une teinture et des mèches. 

Tiré du meme livre "recueil de fatwas concernant les femmes" p 193/194 

Question 186 au cheikh Salih Al Fawzan 

Question :

Quel est le jugement relatif au fait de teindre les cheveux complètement en quelque couleur que ce soit, rouge, jaune, blanc, doré ? Quel est le jugement relatif aux mèches : c'est une mode qui est venue de l'occident et qu'ont acceptéé nos femmes. il s'agit de teindre des èches de cheveux eparpillés en une couleur autre que celle des cheveux, soit blanche, rouge ou dorée en sorte que les cheveux soient teints en partie, une autre gardant la teinte naturelle ? 


Réponse :

Teindre les cheveux comporte les détails suivant : 

- Il est recommandé de teindre les cheveux blancs, en dehors du noir, avec du henné, du pastel, du carthame et du jaune, mais les teindre en noir n'est pas permis car le prophète  a dit : 
 
غيروا هذا الشيب و جنبوه السواد 
"Changez ces cheveux blancs mais évitez-leur le noir" 
(rapporté par ahmad, t.3 p 316, 322 et 338; Muslim, t. 4 p. 1663 ; Abû Dâwud, n°4204 et al-Nasâ'î, t. 8, p. 138.) 

Aussi, cela est général pour l'homme et la femme. 

- si ce ne sont pas les cheveux blancs, il faut les laisser tels qu'ils sont sans les changer (il n' y aaucune preuve à ce sujet. Au contraire, la règle de base appuie la permission comme l'ont dit cheikh ibn 'uthaymin et cheikh al-mani') sauf si la couleur enlaidit, ils seront alors teints en sorte de remedier à cette diformité en donnant une couleur adéquate. Quant aux cheveux naturels, sans la moindre difformité, il faut les garder naturels car il n' y a aucune raison de les changer. 

- Enfin, si teindre les cheveux se fait d'une façon comportant une ressemblance aux mécréantes et à suivre des habitudes importées, il ne fait aucun doute que cela est illicite, que ce soit en une teinte unie ou sous forme de mèches. 

Tiré du même livre "recueil de fatwas concernant les femmes" p 194/195
Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:06

Question :

Elle vit dans une région où règne l'ignorance, et elle a commencé à mettre le hijeb avec une amie.
Elles rencontrent souvent des problèmes et des difficultés.
Elle demande une orientation de votre imminence.


Réponse :

Il est obligatoire à la croyante de craindre Allah dans toutes choses, et parmi elles, le hijeb, car ALLAH soubhanah dit :

" ... Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos cœurs et les leurs ..." (El Ahzab 53)

Et cela n'est pas spécifique aux mères des croyants comme le disent certains, mais c'est général, car la pureté est demandée à tout le monde, aux mères des croyants et aux autres croyantes, comme dans cet autre verset :

"... Et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris ..." (An Nour 31)
 
Il est donc demandé à toutes de se couvrir, de ne pas s'exhiber et de ne pas se montrer aux étrangers. Chacune des croyantes doit se couvrir, mettre le hijeb, ne pas être complaisante dans son langage avec les étrangers et ne pas s'exhiber. Tout ça est connu, il est donc obligatoire à la croyante d'espérer la récompense et de patienter même si on lui fait du mal à cause de cela, même si on se moque d'elle.
Les criminels se sont moqués des Prophètes, Prière et Paix sur eux, et se sont moqués des croyants sans que cela ne leur fasse de mal, il est donc obligatoire au croyant et à la croyante de persévérer dans la crainte d'Allah et d'accomplir leurs obligations et de délaisser ce qu'Il a interdit, même si les gens s'en moquent, ou leur font du mal. Allah Jalla wa 'Ala dit à son Prophète sallallahou 'aleyhi wa sallem :

"Endure donc (Muhammad), comme ont enduré les messager doués de fermeté; et ne te montre pas trop pressé de les voir subir (leur châtiment)..." (Al Ahqaf 35)

Et Il dit soubhanah :

"les endurants auront leur pleine récompense sans compter" (Az Zumar 10)

Et le Prophète sallallahou 'aleyhi wa sallem a dit : 

"Celui qui endure, ALLAH lui accorde la patience, et il n'a été accordé à personne une chose bénéfique et vaste comme la patience".

Il est donc obligatoire à notre sœur en Allah Nawel (Note d'Assounnah : celle qui a posé la question) et aux autres sœurs de patienter et d'endurer le mal des autres, les moqueries de ceux qui rient du fait de s'attacher à la religion d'Allah et de la droiture suivant l'ordre d'Allah, que cela concerne le hijab ou autre chose. On demande à Allah la réussite et la hidaya (guidée) pour tous.
 

Source originale
copié de assounnah.com

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:04

Ibn 'Abbas dit : 

« J'ai assisté à la prière de l'Aïd (de rupture du jeûne), avec le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, abou Bakr, 'Omar, 'Othman, et tous effectuaient la prière, après quoi ils faisaient le prône. Alors le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- descendait, et c'est comme si je le voyais faire asseoir les hommes de sa main  puis il se sépara d'eux pour se rendre auprès des femmes avec Bilal, puis il récita :

 

Traduction relative et approchée : {Ô Prophète ! Quand les croyantes viennent te prêter serment d'allégeance, [et en jurent] qu'elles n'associeront rien à Allah, qu'elles ne voleront pas, qu'elles ne se livreront pas à l'adultère, qu'elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu'elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds...Jusqu'à ce qu'il finisse le verset entièrement, (1)
Puis il dit : C'est bien sur quoi vous êtes, 
Une seule femme de répondre: Oui ô Messager d'Allah !
Puis il dit : Alors donnez l'aumône, Bilal étendit alors son vêtement, et les femmes y déposèrent des alliances et de grosses bagues » (2) 
Et dans une autre version :  « Elles y déposèrent leurs boucles d'oreilles » (3).

Autant de Hadiths nous prouvent que les femmes des compagnons se paraient de bijoux. 


 

 

Qu'en est-il de l'or rond ?


Cheikh al Albani a dit dans Adab az-Zifaf (comportement relatif au mariage) page 222:

« [Chapitre] 39-  L'interdiction de la bague en or :

Sachez qu'il est interdit aux femmes comme aux hommes de porter des bagues en or de même que les bracelets et les chaînes » Puis il énumère de nombreuses preuves à ce sujet dont la suivante :

« Quiconque aimerait mettre un cercle de feu à son bien-aimé(e), qu'il lui mette un cercle [c'est à dire une bague] en or ; et quiconque aimerait mettre une chaîne de feu à son bien-aimé(e), qu'il lui mette une chaîne en or ; et quiconque aimerait mettre un bracelet de feu à son bien-aimé(e), qu'il lui mette un bracelet en or ; mais prenez plutôt l'argent et jouez avec, jouez avec, jouez avec. » (4) 

Concernant l'alliance de mariage Cheikh al Albani (pn°212) a dit :

«Certains hommes portent une bague en or qui se nomme bague de fiançailles (ou alliance), et ceci, en plus de ce que cela représente comme ressemblance aux mécreants, car cette coutume est originaire des chrétiens, est une violation flagrante des textes authentiques qui interdisent le port de l'or pour l'homme ainsi que pour la femme... »
 Quant à Cheikh ibn Baz, il a dit :

« Nous ne connaissons pas dans la religion une origine à cela. Et le mieux est de le délaisser, que l'alliance soit d'argent ou autres... » (5)

Peut-on percer les oreilles ou le nez d'une fille pour l'embellir ?


A la question : « Peut-on percer les oreilles ou le nez d'une fille pour l'embellir ? »,

Cheikh 'Otheymine répond : 

« Ce qui est correct de dire, c'est que se percer les oreilles n'a rien de mal car il fait partie de la parure permise. Car il a été rapporté des femmes des compagnons qu'elles portaient des boucles à leurs oreilles. Et le mal causé est infime ; d'autant plus si les oreilles sont percées dès le très jeune âge, le mal guérit très vite. Quant au fait de se percer le nez, je ne connais aucune parole des savants à ce sujet. Mais je considères que cela revient à déformer la création et peut-être que d'autres que moi le considèrent autrement. En somme, si la femme se trouve dans un pays dans lequel se percer le nez fait partie de la parure et de la beauté, alors il n'y a aucun mal à se percer le nez pour y accrocher une boucle d'oreilles ». (6) 



Il est permis de mettre des chaînes aux pieds 
(al Khalkhal)

 Cheikh ibn Baz dit à ce sujet :

« Il n'y a pas de mal à porter cela devant le mari, les femmes et les Maharims car cela fait partie des bijoux que la femme peut mettre à ses pieds » (7)

N'oublies pas le droit d'Allah sur tes bijoux même sur ceux que tu portes


Cheikh ibn Baz dit :

«  Il y a divergences au sujet de la Zakât à verser pour les bijoux de la femme lorsque ceux-ci atteignent le taux (an-Nissab) et qu'ils ne sont pas à usage commercial : ce qui est juste c'est que la Zakât est obligatoire lorsque le Nissab est atteint quand bien même ces bijoux seraient utilisés comme parure uniquement. [...] Et la Zakât à verser pour chacun est de 2,5 %» (8). 

 Cheikh 'Othaymine a dit :

« Nous avons estimé le Nissab pour l'or à 85 grammes et pour l'argent à 56 rials saoudiens » (9) 

Et l'argument prouvant l'obligation de la Zakât pour les bijoux de la femme (or et argent) est la parole du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- : « Il n'y a pas un propriétaire d'or et d'argent qui ne verse pas la Zakât sans que le Jour de la Résurrection, il ne soit brûlé par des planches de feu au flanc,  à la tempe et au dos, le Jour dont la durée sera de cinquante mille ans, et ce, jusqu'à ce que les hommes soient jugés ; après quoi il saura quelle est sa place ou bien au paradis ou bien en enfer... » (10). 

 


(1)
Sourate « L'Eprouvée », verset 12
(2) Rapporté par Mouslim, abou Dawoud, ibn Majah, Tirmidhi
(3) Rapporté par Mouslim, abou Dawoud
(4) Rapporté par abou Dawoud (2/199) et Ahmad (2/378), d'après abou Houreïra d'après le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-
(5) Fatawa Islamiya  tome 3, page 165
(6) Al Fatawal Jami'a, page 913
(7) Fatawa al Mar-a  page 85
(8) Fatawa al Mar-a  page 41
(9) Fatawa an-Nissa-iya  page 13
(10) Rapporté par Mouslim.

copié de al.baida.online.fr

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 03:03

Le-niq--b-de-la-femme-tel-qu---il-est-connu-aujourd---hui-----PROPRIETE-MUKHLISUN.png

Le « niqâb » tel qu'il était connu à l'époque de notre bien-aimé -Prière et Salut d'Allâh sur lui - est différent de celui d'aujourd'hui.

Cette fatwâ s'adresse aux femmes qui portent ce faux « niqâb » (voir dessins ci-contre) seul sans dissimuler le visage entièrement.

Laisser apparaître les yeux est attirant et c'est de cela que le Chaykh fait allusion lorsqu'il dit : « ... il se peut même qu'il soit [un objet] qui attire les regards vers les femmes ainsi qu'une incitation des gens à la tentation (iftitân). ... »

Après, il y a quelques femmes qui le portent avec un voile par dessus (connu sous le nom de « sitâr ») et d'autres, sont obligées de le porter seul à cause du port de lunettes, car elles ont du mal à voir avec le voile en plus de ces dernières... wa-llâhu a'lam. 

 

Au nom d'Allâh le Tout Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.
La louange est à Allâh et puis ; J'ai présenté ces styles variés de niqâb et de burqâ' à son Eminence le Chaykh Sâlih Ibn Fawzân Al-Fawzân, membre du corps des Grands Savants et du Comité Permanent pour l'Avis Juridique.


La réponse fut la suivante - Qu'Allâh le récompense par tout bien - : 

Que la Paix et la Miséricorde d'Allâh soient sur vous ainsi que Ses Bénédictions et puis.

Antérieurement, j'ai déjà répondu à plusieurs reprises sur l'interdiction (tahrîm) pour la femme de porter le niqâb tel qu'il est connu aujourd'hui auprès d'elles et ce, sous tous ses styles (achkâl) car il est une modification (tahawwul) du hidjâb légiféré [par Allâh] (char'î) pour un hidjâb stylé (chaklî) et [cela] est une progression (tadarrudj) vers l'exhibition [des charmes] (sufûr) et il se peut même qu'il soit [un objet] qui attire les regards vers les femmes ainsi qu'une incitation des gens à la tentation (iftitân).

Donc, s'il est ainsi, il n'est pas autorisé de permettre aux femmes de le porter, de le commercialiser et de le répandre et il a été annoncé dans certains journaux que le Ministère du Commerce a prohibé sa fabrication, de même que sa vente dans les marchés d'après la fatwâ du Comité Permanent de l'Avis Juridique et ceci est une mesure saine.

Nous sollicitons Allâh [pour] qu'Il réalise [cette opération] et la parachève afin que les musulmans se tranquillisent de ce trouble (fitnah) et de ses maux. 

Qu'Allâh accorde le Succès à nos Détenteurs de l'Autorité dans ce qu'il y a de bien pour la Communauté, son bon état (salâh) et sa réussite (falâh).

La louange est à Allâh Seigneur des Mondes et que la Prière et le Salut d'Allâh soient sur notre Prophète Muhammad, sa Famille et ses Compagnons. 

Et que la Paix et la Miséricorde d'Allâh soient sur vous ainsi que Ses Bénédictions. 

Votre frère :Sâlih Ibn Fawzân Al-Fawzân 
Autorisation du Chaykh de répandre cette fatwah plus sa signature. Le 01/2/1419

H.. Traduction : L'équipe MUKHLISÛN
copié de mukhlisun.over-blog.com
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan
Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 02:50
Question :

Quel est votre avis sur le bruit fait par les chaussures ou les sandales ?
Sachant que tous les types de chaussure font du bruit quand on passe devant les hommes.
Est ce considéré comme les chevillières (bracelets se portant aux chevilles) qui font du bruit ?

Réponse :


On peut dire que cela est indépendant de sa volonté, contrairement aux chevillières.

Quoiqu'il en soit, il est préférable pour l'homme et la femme d'utiliser ce qui ne fait pas de bruit (en parlant des chaussures), si cela est possible.

Surtout la femme car cela va attirer les regards et capter sur elle l'attention de ceux qui l'entendent.

Elle doit donc choisir des chaussures qui ne font pas de bruit, et ceci est obligatoire, car d'une certaine manière cela ressemble aux chevillières.

Et même si ça n'est pas le cas, cela attire les regards vers elle et pousse les gens à se retourner sur elle, et peut-être qu'ainsi un homme verra quelque chose d'elle (de son corps). Elle doit donc prendre des chaussures qui ne font pas de bruit.

Tout comme les chevillières elles doivent être immobiles afin qu'elles ne fassent pas de bruit lors de ses sorties au marché, ou devant les étrangers dans sa maison comme les frères et les oncles de son mari etc.

C'est-à-dire qu'elle doit s'éloigner de tout ce qui peut causer une fitna (tentation) que ça soit à la maison ou au marché.

 


L'animateur :


Et si ce type de chaussure, qui ne fait pas de bruit, est rare ou inexistant ?


Le Chaykh :


Alors craignez Allah autant que vous le pouvez. Elle doit essayer, wa Allah wa li tawfiq.

Source originale
copié de assounnah.com

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 02:48
Question :

Quel est le jugement concernant le fait d'avoir de longs ongles et de les vernir, en sachant que je fais mes ablutions, et que le vernis reste 24 heures et que je l'enlève après ce délai ?


Réponse :

Le fait d'avoir de longs ongles contredit la Sounnah, il a été rapporté de manière authentique que le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit :

« La fitra est de cinq choses, la circoncision, se raser le pubis, se tailler les moustaches, s'épiler les aisselles et se couper les ongles. »

Et
il n'est pas permis de les laisser sans les couper plus de quarante nuits, car il a été rapporté authentiquement qu'Anas, qu'Allah l'agrée, a dit :

« Le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, nous a donné une durée à ne pas dépasser concernant le fait de se tailler les moustaches, de se couper les ongles, de s'épiler les aisselles et de se raser le pubis,
cette durée de quarante nuits

Car le fait de dépasser cette limite est une ressemblance des animaux et certains mécréants.

Et concernant le fait de vernir ses ongles, il vaut mieux délaisser cela, et il faut l'enlever avant de faire les ablutions car il empêche l'eau d'atteindre l'ongle.

Source originale
copié de assounnah.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 02:45

Shaykh Ibn Baz (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

Nous ne connaissons rien qui interdit à la femme de se couper les cheveux.

Ce qui est interdit est de les raser.

Vous ne devez pas raser vos cheveux mais vous pouvez les couper et réduire leur longueur ou volume; nous ne connaissons rien mal en cela.

Mais cela doit être fait d'une façon appropriée qui vous plaira ainsi qu'à votre mari.

Vous devez parvenir à un accord avec lui sur une coupe de cheveu qui ne ressemble pas aux coupes des mécréantes, parce que si vous les laissez longtemps, il sera difficile de les laver et peigner.


Ainsi si les cheveux sont très longs ou épais et que la femme les coupe pour réduire leur longueur ou volume, il n'y a aucun mal.

En couper un peu les rend plus jolis, ce qui plaira à la femme et à son mari. Donc nous ne connaissons pas de raison de rejeter cela.

Mais le rasage n'est pas permis, sauf dans le cas de maladie. Et Allah est le détenteur du succès.

Voir Fatawa Al-Mar'a Al-Muslima, partie 2, p. 515.


Shaykh Salih Al-Fawzan (qu'Allah le préserve) a dit :

Il n'est pas permis à une femme de couper ses cheveux courts dans le dos et de laisser les côtés plus longs, parce que c'est une défiguration et une bêtise pour ses cheveux qui font partie de sa beauté et cela implique aussi une imitation des mécréantes.

Cette prohibition s'applique aussi aux coupes qui sont nommées d'après des mécréantes ou des animaux, comme la coupe "Diana", du nom d'une mécréante, ou la coupe "lion" ou la coupe "souris", parce qu'il est interdit d'imiter les mécréants ou d'imiter les animaux et parce que cela implique de faire des bêtises avec les cheveux d'une femme qui font partie de sa beauté.

Fatawa Al-Mar'a Al-Muslima, 2/516,517

Article tiré du site theclearpath.com
Traduit en français par les salafis de l'Est
copié de salafs.com
Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan
Repost 0