Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 02:51

  

bfbg.pngQuestion :

 

Dans certains hadiths d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), il est dit  :

 

Personne ne dit cette invocation après la tristesse [sans qu'Allah ne la change par une joie] :

 

 اللَّهُمَّ إِنِّي عَبْدُكَ وَابْنُ عَبْدِكَ وَابْنُ أَمَتِكَ نَاصِيَتِي بِيَدِكَ مَاضٍ فِيَّ حُكْمُكَ عَدْلٌ فِيَّ قَضَاؤُكَ

"ÔSeigneur !

Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur, fils de Ta servante, mon (front, base du départ des cheveux) toupet est dans Ta main.

Ton jugement s'accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste". 

 

La femme doit-elle dire : je suis Ton serviteur ou Ta servante, de même pour d'autres hadiths similaires?

 

Réponse :

 

Il y a la latitude dans ce domaine, si Allah le veut, mais il est préférable pour elle de dire :

 

" ô Seigneur je suis Ta servante fille de Ton serviteur et de Ta servante, etc..".

 

Cette formule lui convient plus; mais il n'y a pas de mal à ce qu'elle emploie la même formule que celle du hadith, si Allah le veut; car, même si elle est une servante, elle fait également partie des serviteurs d'Allah.

 

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 403)

copié de alifta.net

 

    هل يجوز قول المرأة في الدعاء: أنا عبدك

في بعض الأحاديث عن النبي صلى الله عليه وسلم

((ما أصاب عبدا هم ولا حزن ثم قال: اللهم إني عبدك وابن عبدك ناصيتي بيدك ماض فيّ حكمك عدل فيَّ قضاؤك))

إلخ، هل المرأة تقول: عبدك أو أمتك، وفي بعض الأدعية المشابهة لهذا؟ 

الأمر في هذا واسع إن شاء الله، والأحسن أن تقول: اللهم إني أمتك وابنة عبدك وابنة أمتك... إلخ، وهذا يكون أنسب وألصق بها، ولو دعت باللفظ الذي جاء في الحديث لم يضر إن شاء الله؟ لأنها وإن كانت أمة فهي عبد أيضا من عباد الله. 

مجموع فتاوى ومقالات متنوعة الجزء الخامس

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

       

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:44

ytuytr.gif Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit :

 

« Celui qui se préoccupe de l’au-delà, Allah place sa richesse dans son cœur et rassemble les siens autour de lui, et ce bas monde est contraint de venir à lui.

 

Mais celui qui se préoccupe de ce bas monde, Allah place sa pauvreté devant lui et disperse les siens, et il ne recevra pas d’autre part de ce bas monde que celle qui lui est réservée. » (1)

 

Le commentaire du Hadîth

 

« La moindre des choses est que l’adorateur s’attache aux invocations prononcées par l’enseignant du bien et l’imâm des pieux -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- parmi les invocations délimitées comme celles en début et en fin de journée, au coucher et au lever du soleil, après le sommeil, après les prières obligatoires ou les invocations liées à des actions précises comme au moment de manger, boire, s’habiller, avoir un rapport sexuel, en entrant dans la maison, à la mosquée, aux toilettes et en y sortant, lorsque la pluie tombe ou que le tonnerre gronde et autre que cela [...]

 

Ensuite il doit s’attacher aux formulations d’invocation de manière absolue, notamment la meilleure qui soit qui est:

 

BUL020  Lâ Ilâha Illa l-Lâh - لا إله إلا الله

 

Et dans certaines situations, on peut aussi dire :

 

BUL020  Subhâna l-Lâh - سبحان الله

BUL020  Al-Hamdu li l-Lâh - الحمد لله

BUL020  Allâhu Akbar - الله أكبر 

BUL020  Lâ hawla wa lâ quwwata illa bi l-Lâhi - لا حول ولا قوة الا بالله

 

Ensuite, qu’il sache que toute parole prononcée par la langue ou la pensée au fond du cœur et qui peut rapprocher l’adorateur d’Allah, comme l’apprentissage d’une science, l’enseignement d’un savoir, une recommandation au bien et une interdiction d’un mal et autre que cela est un rappel.

 

Voilà pourquoi celui qui se préoccupe de rechercher le savoir bénéfique après avoir accompli les œuvres obligatoires et assiste a des cercles d’études pour y apprendre et comprendre la jurisprudence, ce qu’Allah et Son Messager ont appelé « fiqh » [compréhension], ceci est parmi le meilleur rappel.

 

Ainsi, lorsque tu médites sur cela, tu ne trouves pas dans les propos des premières générations une grande divergence concernant la plus méritoire des œuvres.

 

Et si l’affaire demeure équivoque, il convient à l’adorateur d’accomplir la prière de consultation légiférée car en effet, quiconque consulte Allâh pour une affaire n’aura jamais de regret.

 

Il se doit de multiplier cela, ainsi que les invocations car c’est la clé de tout bien et qu’il ne montre pas d’empressement en tenant des propos comme :

« J’ai invoqué mais on ne m’a pas répondu. »

Qu’il se libère dans les temps méritoires comme le dernier tiers de la nuit après les prières obligatoires, après l’appel à la prière, au moment où la pluie tombe et ce qui y ressemble. » 

 

[1] Rapporté par at-Timidhî d’après Anas -qu’Allâh l’agrée-, et rapporté par Ibn Mâdjah et d’autres en termes semblables d’après Zayd Ibn Thâbit -qu’Allâh l’agrée- : Authentifié par al-Albânî.

 

Source : Madjmu‘ al-Fatâwa, volume 5, page 538

copié de alminhadj.fr

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:45

Blank_pages_during_flight_by_theflickerees.jpg

 

 

Il y a plusieurs moments où l'exaucement de l'invocation est propice et parmi eux lorsqu'il pleut.

 

Selon Sahl Ibn Sa'd (radhia Allâhou anhou), le Messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a dit :

 

"Il y a deux choses qui ne sont guère, ou du moins très rarement rejetées :

l'invocation au moment de l'appel (du muezzin)

et l'invocation sous la pluie."

 

authentifié par cheikh al Albany rahimahollah. (rapporté par Al Hakim 2.114 et Abu Dawud 3540)

 

copié de forum-alminhadj.com

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:56

user30092 pic2445 1228928656Rubrique. 1 - Sur l'adoration de nuit - Ces paroles d'Allah : à des moments de la nuit, interromps le sommeil pour une adoration surérogatoire

 

1120 - Ibn 'Abbâs radi allahou anhahou dit que le Prophète sallalahou alayhi we selam lors de ses adorations de nuit, disait:

 

« Ô Allah !

 A Toi les louanges, Toi par qui subsistent les cieux, la terre et les créatures qui s'y trouvent, à Toi les louanges.

Toi la Lumière des cieux, de la terre et des créatures qui s'y trouvent; à Toi les louanges.

Toi le Souverain des cieux, de la terre et des créatures qui s'y trouvent; à Toi les louanges.

Toi la Vérité... Ta promesse est une vérité, Ta rencontre est une vérité.

Tes paroles sont une vérité, le Paradis est une vérité, le Feu est une vérité, les Prophètes sont une vérité, Muhammad est une vérité, l'Heure [suprême] est une vérité.

«Ô Allah !

A Toi je me suis soumis, en Toi j'ai cru et à Toi je m'en suis remis; à Toi je reviens, par Toi je me défends et c'est Toi que je prends pour juge.

Pardonne-moi donc ce que j'ai déjà commis, ce que je commettrai, ce que j'ai gardé en secret et ce que j'ai déclaré.

Toi qui avances et qui retardes.

Il n'y a de dieu que Toi (ou : Hormis Toi, il n'y a pas de dieu). »

 

Suffyân: «'Abd-ul-Karîm Abu Umaya a ajouté : "II n'y a de force et de puissance que par Toi."»

 

Sufyân : Sulaymân ibn Abu Muslim dit l'avoir entendu de Tawûs, et ce d'Ibn 'Abbâs (radiAllahou anha du Prophète sallalahou alayhi we selam

Al-'Isrâ', 79.

Le sahih Al Bukhary Volume 2, page 104


                                     


 
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:55

1ddeb2bb4c2

icone_audio.gif Audio à télécharger

 

"Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand.

« … Gloire à Celui qui a mis ceci à notre service alors que nous n’étions pas capables de les dominer. – Et c’est vers notre Seigneur que nous devons retourner. (sourate « L’Ornement », versets 13 et 14) »

Ô Seigneur !

ous Te demandons dans ce voyage la bonté pieuse, la crainte ainsi que tout acte qui procurera Ta satisfaction.

Ô Seigneur !

Tranquillise-nous dans ce voyage et diminue-nous-en la distance.

Ô Seigneur !

Tu es le compagnon de voyage et le remplaçant dans la famille.

Ô Seigneur !

Je me mets sous Ta protection contre les fatigues du voyage, contre tout paysage source de chagrin, et contre tout mal qui nous frapperait, de retour dans nos biens et nos familles."

 

Au retour, on rajoute : "Nous voilà donc de retour, pleinement soumis et dévoués, et proclamant la Louange de notre Seigneur"."

 

اللهُ أكبَر ، اللهُ أكبَر ، اللهُ أكبَر، سُـبْحانَ الَّذي سَخَّـرَ لَنا هذا وَما كُنّا لَهُ مُقْـرِنين، وَإِنّا إِلى رَبِّنـا لَمُنْقَـلِبون، اللّهُـمَّ إِنّا نَسْـأَلُكَ في سَفَـرِنا هذا البِـرَّ وَالتَّـقْوى، وَمِنَ الْعَمَـلِ ما تَـرْضى، اللّهُـمَّ هَوِّنْ عَلَـينا سَفَرَنا هذا وَاطْوِ عَنّا بُعْـدَه، اللّهُـمَّ أَنْـتَ الصّـاحِبُ في السَّـفَر، وَالْخَلـيفَةُ في الأهـلِ، اللّهُـمَّ إِنّـي أَعـوذُبِكَ مِنْ وَعْـثاءِ السَّـفَر، وَكَآبَةِ الْمَنْـظَر، وَسوءِ الْمُنْـقَلَبِ في المـالِ وَالأَهْـل + آيِبـونَ تائِبـونَ عابِـدونَ لِرَبِّـنا حـامِـدون

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:54

Cliquer sur l'image pour télécharger le dossier :

أذكار السباح و المساء              

azkar1.jpg

Question: 

 

Qu'Allah vous préserve! Voici une autre question: quand débute le temps pour effectuer les Rappels [Adhkar] du matin et du soir et quand ce temps finit-il ?

 

Réponse:

 

Les rappels du matin doivent être récités dès l'apparition de l'aube et le meilleur des moments est celui qui précède le lever du soleil.

 

Et quand est-ce qu'il se finit ? 

 

Certains savants ont dit lorsque le soleil s'est levé et d'autres ont dit dès qu'il atteint son zénith.

 

Quant au moment [pour réciter les Adhkar] en soirée, le meilleur de ces temps est à l'approche du coucher du soleil; c'est à dire avant l'appel à la prière du Maghreb.

 

Celui-ci est le meilleur des moments.

 

Cependant, si l'individu récite ses Adhkar après la 'Asr ou après le Maghreb, alors inchaAllah, cela lui sera suffisant et le serviteur en sera récompensé puisque qu'il est dit que ces deux temps ['Asr et Maghreb] font partie du soir.

 

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Traduction : www.sounnah-publication.com

Source : www.ajurry.com

copié de sounnah-publication.com

Cheikh Sa'ad Ibn Nacer Chathry

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:53

ruse_ver_1_by_narcizze-d30ltyw.png « Je prends refuge dans les paroles parfaites de Allah, celles que ne peut transgresser un pieux ni un dépravé, contre tout mal qu'II a créé, façonné et multiplié, contre les méfaits de ce qui descend du ciel et de ce qui y remonte, contre les méfaits de ce qui accroît sur terre et de ce qui en ressort, contre les méfaits des tentations du jour comme de la nuit et contre les méfaits de tout visiteur, sauf s'il est porteur de bien; Ô le Miséricordieux »

(Mousnad Ahmad et Ibn as-Sounni sous le n°637 ; voir Majma az- zawa'jd,10/127 ).

 

أعوذ بكلمات الله التامات التي لا يُجاوزُهنُّ برٌّ ولا فاجرٌ من شرِّ ما خلق، وبرأ وذرأ، ومن شرِّ ما ينزل من السماء، ومن شرِّ ما يعرج فيها، ومن شرِّ ما ذرأ فيا لأرض، ومن شرِّ ما يخرجُ منها، ومن شرِّ فتن الليل والنهار، ومن شرِّ كلِّ طارقٍ إِلا طارقاً يطرق بخيرٍ يا رحمن

 

A3oudhou bikalimati Allahi at-tamati al lati la youjawizou hounna barroun wa la fajiroun min charri ma khalaqa, wa ba-ra'a wa dhara'a, wa min chari ma yanzilou mina as-sama'i, wa min chari ma ya'roujou fiha, wa min chari ma dhara'a fi al ardi, wa min chari ma yakhroujou minha, wa min chari fitani al layli wa an nahari, wa min chari koulli tariqin ila tariqan yatrouqou bi khayrin ya Rahman. 

 

Source: Talbis Iblis, page 48, chapitre: Le fait de demander la protection d'Allah contre Satan le réprouvé

copié de rouqia-chariya.blog4ever.com

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:52
Voici une sounna qui n'est plus trés pratiquée dans la oumma, elle concerne l'éternuement, les hadiths qui vont suivre sont mentionnés dans صحيح الجامع الصغير (sahih el djami') du grand mouhaddith cheykh el albani dans lequel il a regroupé des ahadiths authentiques. 

br.gif

hadith 684 (authentique)
D'aprés Abou Moussa :

"Lorsque l'un d'entre vous éternue et qu'il loue Allah (qu'il dise el hamdoulillah) invoquez Allah pour lui, sinon ne le faites pas" 
 إذا عطس أحدكم فحمد الله فشمتوه و إذا لم يحمد الله فلا تشمتوه حم خد م ) عن أبي موسى ). 
684 ( صحيح ) 

br.gif

hadith 685 
D'aprés Abou Houreyra :

" quand l'un d'entre vous éternue, que ceux qui l'entourent invoquent Allah pour lui, et s'il éternue plus de trois fois c'est qu'il est enruhmé, il n'est plus necessaire d'invoquer aprés trois fois." 
 إذا عطس أحدكم فليشمته جليسه فإن زاد على ثلاث فهو مزكوم و لا يشمت بعد ثلاث د ) عن أبي هريرة . ) 
685 ( حسن ) 

br.gif

hadith 686 
D'aprés Abou Houreyra :

"quand l'un d'entre vous éternue qu'il mette la paume de ses mains sur son visage et qu'il éternue à voix basse" 
ذا عطس أحدكم فليضع كفيه على وجهه و ليخفض صوته 
   ( ك هب ) عن أبي هريرة ). 
   686 ( صحيح ) 

br.gif

hadith 687 
D'aprés Salim ibnou 'oubeyd el achja'i :

"quand l'un d'entre vous éternue qu'il dise el hamdoulillah rabbi-l-'alamine, et qu'on lui dise yarhamouka llah et qu'il réponde yaghfirou llahou lana wa lakoum
إذا عطس أحدكم فليقل: الحمد لله رب العالمين و ليقل له: يرحمك الله و ليقل هو: يغفر الله لنا و لكم 
( طب ك هب ) عن ابن مسعود ( حم 3 ك هب ) عن سالم بن عبيد الأشجعي . 
   687 ( صحيح ) 

br.gif

hadith 688 
D'aprés 'Ali :

"quand l'un d'entre vous éternue qu'il dise el hamdoulillahi 'ala kouli hal, qu'on lui dise yarhamouka llah et qu'il réponde yahdikoumou llahou wa yousslihou balakoum
إذا عطس أحدكم فليقل: الحمد لله على كل حال و ليقل له من حوله: يرحمك الله و ليقل هو لمن حوله: يهديكم الله و يصلح بالكم 
   حم ت ن ك ) عن أبي أيوب ( ه ك هب ) عن علي ). 
   688 ( صحيح ) 

br.gif

hadith689 
D'aprés Abou Houreyra :

"quand l'un d'entre vous éternue qu'il dise el hamdoulillah, s'il le dit que lui dise son frère ou son compagnon yarhamouka llah, et s'il le dit qu'il ,lui dise yahdikoumou llahou wa yousslihou balakoum
إذا عطس أحدكم فليقل: الحمد لله فإذا قال فليقل له أخوه أو صاحبه: يرحمك الله فإذا قال له: يرحمك الله فليقل: يهديكم الله و يصلح بالكم 

حم خ ه ) عن أبي هريرة ). 
689 ( حسن )

 copéié de fourqane.fr

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:51

Larme_vegetale___Vegetal_tear_by_devknu.jpgIbn Mas`ud qu'Allah l'agrée rapporte que le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) leur enseigné de dire :

 

"Pas un serviteur atteints de : 

 

hazn qui est le regret d'une chose qui est passé 

gham qui est l'actes présent, avoir des angoisses ou des peurs 

ham qui sont des soucis pour l'avenir 

 

Qui dit ensuite : 

 

Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur , fils de Ta servante, mon (front , base du départ des cheveux) toupet est dans Ta main. Ton jugement s'accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T'appartiennent avec lesquels Tu T'es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l'une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l'inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon coeur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis.  

 

 

اللهم إني عبدك ابن عبدك ابن أمتك ، ناصيتي بيدك ، ماض في حكمك، عدل في قضاؤك ، أسألك بكل اسم هو لك ، أو علمته أحدا من خلقك ، أو استأثرت به في علم الغيب عندك ، أن تجعل القرآن ربيع قلبي ، ونور بصري ، وجلاء حزني ، وذهاب همي وغمي

 

Allhoumma ini `abdouk, ibnou `abdik , ibnou amatik , naçyiati bi yadek , ma din fyya houkmouk , `adloun fyia qadaouk , ass alouka bi kouli ismin ouwa lak , ow anzaltahou fi katabik ow `alamtahou ahadin min khalqik aw ista'tharta bihi fi `ilmi l'ghayb `indek , an taj`ala al Coran rabi` qalbi , wa noor çadri , wa jala ahouzni , wa dahaba hammi 

 

Le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) dit que personne ne dit ce du'a après la tristesse sans qu'Allah ne la change par une joie .


Les compagnons lui ont demandé si ils devaient l'apprendre, et il leur a répondu qu'il fallait que toute personne qui entent ce du'a l'apprenne."

 

Ahmad(1/391) 

 

 

 

Ibnou Qayyim dit :

 

Ce du'a représente la connaissance de beaucoup de chose comme : 

 

Tawhid 

Adoration 

 

Le serviteur commence la du'a en disant : " O Seigneur ! Je suis Ton serviteur" et je te suis soumis " fils de Ton serviteur" qui lui aussi est soumis a Allah " fils de Ta servante" qui elle aussi est soumis ce qui inclue les parents et tout ceux qui viennent avant jusqu'à Adam wa Hawa. 

 

Et donc tu commence par loué Allah en lui avouant que toi , et tout tes parents étant des serviteurs d'Allah azawajal. Ce serviteur c'est que son salut se trouve auprès d'Allah , dans le bien fait qu'Il tabaraqa wa ta'ala nous accorde, et que si Il nous laisse rien qu'un instant ... on se perd et on s'égare . 

 

Le début du du'a veut dire que le serviteur sait très bien qu'il n'a rien en dehors d'Allah , et qu'Il est le Seul auprès du quelle il peut cherché secours et je ne suis le serviteur de personne d'autre , je ne suis le serviteur que d'Allah tabaraqa wa ta'ala. 

 

Ce qui signifie aussi que je suis géré par quelqu'un , je suis sous ce qu'Il a prédestiné , j'ai des ordres et des interdits a respectés. On ne peut faire des choses qu'en sachant que l'on est sous le commandement d'Allah et on a pas de choix a faire on doit respecté nos prières quotidiennes etc ... . Nous sommes sous l'ordres d'Allah tabaraqa wa ta'ala . 

 

Celui qui gère , Celui qui ordonne c'est le Seigneur , et le serviteur ne peut qu'obéir ,que se soumettre aux ordres de son Seigneur, donc il faut obéir et s'éloigner de ce qui est interdit et s'est ce qui est visée dans la parole d'Allah quant Il parle a shaytan qu'il soit maudit : 

 

17/65."Quant à Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux"

 

On sait que tout le monde est le serviteur, que tout le monde est soumis à Allah : 

 

3/83 "alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur terre"

 

Mais les serviteurs cités dans ce verset sont les soumis qui obéissent et qui s'éloignent des interdits d'Allah tabaraqa wa ta'ala . Allah les désigne aussi dans le verset :

 

25/63. Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre 

 

On voit qu'Allah tabaraqa wa ta'ala s'attribue des gens quant Il dit Mes serviteurs pour montrée qu'ils ont un rang auprès du Lui. Voila un autre verset ou Il s'attribue : 

 

2/23. Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur 

 

17/1. Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur 

 

Les versets dans ce sens sont très nombreux.

 

Lorsque l'on dit je suis Ton serviteur ce qui veut dire s'accrocher fortement (iltizam) à l'adoration d'Allah en sachant qu'Allah est le Seul qui mérite l'adoration , et qu'Il est Celui qu'on adore. Car Il est le Roi , le Seigneur , c'est Lui seul qui donne la vie est la mort , Lui seul qui crée , lui Seul qui donne (rububya) ... 

 

Et c'est pour cela qu'Il mérité toute l'adoration (ululya) , le Seul Adoré en toute vérité qui est Allah tabaraqa wa ta'ala . On s'accroche à cet adoration en se soumettant , s'humiliant en se recueillant , en revenant repentant vers Allah , en Lui obéissant dans Ses ordres et en s'éloignant des Ses interdits et surtout se rappeler que devant Allah on est pauvre , faible etc... 

 

En sachant que Lui Il est le : 

al-Ghani (riche) 

al-Wahab (Celui qui donne sans rien en retour) 

al-Karim(généreux) etc..

 

En se confiant aussi a notre Seigneur , et tout ceci se trouve dans la parole je suis Ton serviteur qui est une parole (khafye) légère sur la langue qui englobe tout cela. 

 

Et le cœur ne doit s'accrocher à personne d'autre qu'Allah dans l'amour, la crainte et l'espoir comme on le fait pour Allah: 

 

Tu n'aime personne comme tu aime Allah 

Tu ne crains personne comme tu crains Allah 

Tu n'espère de personne comme tu espère d'Allah 

 

Et tout ceci ce trouve dans je suis Ton serviteur . 

 

Et on reste le serviteur petit ou grand, vivant ou mort ,jeune ou vieux , quant j'obéis ou quant je désobéis ,que se soit dans l'épreuve ou quant je suis en sûreté , que se soit par l'âme ou par le coeur ,par la langue ou par les membres , tout ceci est soumis a Allah, et la est la définition de Je suis Ton serviteur ce qui veut dire aussi que l'âme et les biens du serviteur appartiennent à Allah , tout est à Allah, et le serviteur n'a aucun bien devant Son Seigneur. 

 

Quant je dis Je suis Ton serviteur je sais que tout mes biens faits ne viennent que d'Allah , ce qui veut dire que je ne peux utilisé et dépensé ses biens que selon l'ordre d'Allah. Je suis Ton serviteur veut dire aussi "je ne possède ni bien, ni mal , ni mort , ni vie , ni résurrection . 

 

Si le serviteur dit Je suis Ton serviteur avec tout cela , en sachant tout cela il a dit Je suis Ton serviteur dans son vraie sens et en toute vérité , et la est la vraie définition de serviteur. Ensuite le serviteur dit mon (front , base du départ des cheveux) toupet est dans Ta main qui veut dire Tu fais ce que Tu veux de moi et moi je ne peux rien faire pour moi . 

 

Et comment pourrait se gérer lui même un homme donc le commandement est entre les mains d'Allah ? 

 

Un homme dont le cœur est entre les doigts du Miséricordieux . Sa vie , sa mort , sa réussite ou le fait qu'il soit châtié tout se trouve entre les mains d'Allah et de personne d'autre. 

 

Cet homme est plus avili que le serviteur devant son maître (sur terre) . Cet homme ne peut rien faire , mon toupet est dans Ta main cet homme est soumis à Allah, soumis a al-Qahar qui est le Dominateur Suprême 

 

Lorsque le serviteur dit mon toupet est dans Ta main alors il se mets au niveau du serviteur , il sait qu'il ne peut rien faire , il sait qu'il n'est qu'un petit esclave ... 

 

Lorsque les hommes disent mon toupet est dans Ta main leurs cœurs et leurs espoirs ne s'accroche qu'à Allah tabaraqa wa ta'ala. 

 

Si l'homme sais réellement que son toupet est entre les mains d'Allah ,et que il ne peut rien faire sans l'ordre d'Allah tabaraqa wa ta'ala il ne peut resté accroché qu'à Lui , tu ne peux demandé qu'à Allah tabaraqa wa ta'ala , tu ne peux rester que sur le tawhid , et sur le [tawakul] le fait de placer ta confiance qu'en Allah tabaraqa wa ta'ala . 

 

C'est pour cela que Hud a`lihi salam dit a son peuple : 

 

11/56. Je place ma confiance en Allah, mon Seigneur et le votre. Il n'y pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin.

 

Ensuite on dit Ton jugement s'accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste.

 

Ceci implique 2 choses : 

 

Ce qui s'accomplit sur moi été déjà décrété ,prédestine et il s'est passé , et Allah l'avait déjà décidé avant 

 

Ton décret sur moi est juste qui veut dire que ce qu'Il a prédestiné pour le serviteur est juste , et sa ne se passe qu'en toute justice ,quelque soit ce que je fait, ce n'est que la justice d'Allah qui se produit par Sa Sagesse [hikma]. 


A Lui la royauté et à Lui la louange qui est le sens de la parole de Hud (a'lihi salam) qui dit : 

 

Il n'y pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Et ensuite Hud (a'lihi salam) poursuit en disant : Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. Donc tout ce que fait Allah tabaraqa wa ta'ala , qui fasse : 

 

vivre 

mourir 

donne a mangé ou pas 

blesse ... ou quoi que se soit , tout ceci n'est fait que part miséricorde et justice d'Allah tabaraqa wa ta'ala . 

 

Allah est : 

 

al-Malik (le Roi, Celui qui possède ce monde) 

al-Qahar (le Dominateur Suprême) 

al-Moutaçarrif (Celui qui gère comme Il veut) et tout ordres reste Ses mains et Il reste Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. Le chemin droit sur lequel est Allah est [al-`adl] la justice .

 

Ce qui veut dire qu'Allah est le juste dans ce qu'Il : 

 

dit 

fait 

dans ce qu'Il a prédestiné

dans Notre destin 

dans Ses ordres et Ses interdits 

dans ce qu'Il donne et se qu'Il retient 

dans Sa miséricorde ou Son châtiment 

dans ce qu'Il nous a informé ... tout cela ne se fait qu'en toute justice , et toute vérité . 

 

Tout ce qu'Allah tabaraqa wa ta'ala a prédestiné, Il ne l'a fait qu'en toute justice . Et tout cet prédestiné n'est qu'un bien fait de Sa part . 

 

Quant Il ordonne quelle chose , s'est qu'il y a un bien fait derrière , qu'on voit se bien fait ou pas. 

 

Et quant Allah tabaraqa wa ta'ala interdit quelque chose , c'est qu'il y a un [feçad] méfait derrière , et s'est pour cela qu'Il nous l'a interdit . 

 

Et la récompense d'Allah tabaraqa wa ta'ala est pour celui qui la mérite et par grâce , miséricorde d'Allah. De même que le châtiment est pour celui qui le mérite. Par justice , miséricorde et sagesse d'Allah tabaraqa wa ta'ala. 

 

Et dans ce du'a on voit que le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a fait une différence entre Ton jugement et Ton décret. Ce qui est compris dans Ton jugement est tout ce qui est légiféré dans notre religion et aussi tout ce qui est légiféré dans l'univers . 

 

Ce qui a pour effet sur le serviteur la soumission au deux points précités. On reste toujours soumis a Ses lois, jugement qu'Il décide quoique l'on fasse, on ne peut y échappé. Exemple : quant il pleut , on ne peut rien faire , rien changé ... 

 

Autre exemple: Un homme de couleur aussi, il ne peut rien faire ni rien changé ... 

 

Quant au loi, législation légiféré on a le choix de se soumettre ou de désobéir , mais on ne doit pas oublié qu'il y aura jugement avec récompense ou châtiment . On a le choix si on veut on se soumet , et si on veut on refuse. Contrairement au premier jugement, car quant Allah décide qu'il doit pleuvoir, et bien il pleut , et quant arrive l'heure du fajr (priere de l'aube) et bien l'homme a le choix de prié , ou de ne pas prié ...Mais en tout les cas on reste soumis , quoi que l'on fasse . 

 

Le jugement est la complétude d'une chose qui s'est accomplie , et Ton décret sur moi s'est produit, accomplie en toute justice .Et ce que Tu as prédestiné pour moi n'est fait qu'en toute justice. 

 

Donc le jugement est ce qu'Allah a légiféré, prédestiné que se soit dans la religion ou dans l'univers .

 

Et dans la religion le jugement est une chose qui dure jusqu'à l'eternité pour tout les hommes qu'ils le veulent ou non. Et l'homme a le choix de se soumettre ou de s'en écarté. Et lorsque l'on dit Ton décret sur moi est juste cela inclue toute chose qui se passe sur une personne comme : 

 

maladie ou la santé 

richesse ou pauvreté 

la douceur 

espoir 

la vie ou la mort 

la récompense ou la châtiment ... tout cela ne se passe qu'en toute justice . 

 

Allah dit : 

 

42/30 Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis.

 

Tout vient d'Allah , et l'homme reste toujours la cause de ce qu'il lui arrive. 

 

La Justice d'Allah tabaraka wa ta'ala veut que l'homme récolte de ce qu'il sème .

 

Allah dit: 

 

42/48 mais si un malheur les atteint pour ce que leurs mains ont perpétré..., l'homme est alors très ingrat 

 

On voit que l'homme ne fait que récolté se qu'il a semé. 

 

Et tout ce qu'Allah subhanahou wa ta'ala a décrété, prédestiné ne se passe qu'en toute justice... 

 

Ensuite on dit Je Te demande par les noms qui T'appartiennent avec lesquels Tu T'es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l'une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l'inconnu ce qui est [at-tawassul*] demandé par l'intermédiaire de Ces noms parfaits , de tout Ces noms , ce que l'on connait, et ce que l'on ne connait pas.

 

Allah dit: 

 

7/180 C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez- Le par ces noms



*Il y a 2 types d'intermédiaires [tawassul],il y en a un qui est halal et l'autre qui est haram: 

 

Ce qui est haram et le fait de prendre un intermédiaire mort par exemple , une tombe , une statut , un ange , un arbre etc ...

 

Ce qui est autorisé et [tawassul] avec Ses noms , ou bien dire je te demande ya Allah par l'amour que j'ai envers Ton Prophete , je te demande ya Allah par mes bonnes actions (comme il est arrivé pour les 3 compagnons emprisonnés dans la caverne, le recit se trouve dans ryad as-salihin) Et c'est le meilleur intermédiaire [tawassul] que l'on peut avoir avec Allah , qui est de l'invoquer par Ses qualites et Ses actions qui montrent les noms d'Allah. 

 

Et le serviteur implore Allah qui fasse que le Coran le printemps de mon c½ur En arabe le printemps [rabi`] se definie comme la pluie qui fait revivre. Et Allah nous dit que le coran fait revivre le coeur, comme la pluie fait revivre la terre . 

 

Car il nous fait revivre le coeur comme la pluie fait revivre la terre . 

 

Et Allah suphanaou wa ta'ala a comparé cet pluie bienfaisante au coran qui vient illuminée les coeurs comme l'eau pour la terre . 

 

Allah nous dit : 

 

2/17 Ils ressemblent à quelqu'un qui a allumé un feu; puis quand le feu a illuminé tout à l'entour, Dieu a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien. 

 

Allah tabaraqa wa ta'ala compare ceux qui ont troqué le droit chemin contre l'égarement , à un homme qui a allumé un feu pour éclairé les alontours de sorte qu'il puisse observer ce qui l'entour. Une fois le feu éteint, il se trouve dans l'obscurité total sans pouvoir en sortir. 

 

Se feu qui représente[nour al-iman] la lumiere de la foi, de la science qui est le Coran et la parole d'Allah 'azawajal . 

 

Et Allah dit aussi : 

 

24/35 Allah est la Lumière des cieux et de la terre.

 

Donc le serviteur fait ce du'a en implorant Allah qu'Il fasse revivre son coeur par le Coran , et qu'Il illumine sa poitrine avec . 

 

Qu'Il fasse revivre son coeur et son corps qui sont 2 vie .

 

Allah dit : 

 

6/122: Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est-ce qu'il est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir ? 

 

La mort qui est visée ici dans le verset représente les ténèbres de l'égarement .

 

Et ensuite Allah lui a assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens et Allah poursuit le verset en disant est-ce qu'il est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir ? Cette lumière éclair la poitrine, car elle est plus grande, plus large que le coeur et qui l'illumine entièrement. 

 

Ce Coran qui fait revivre le coeur comme la pluie fait revivre la terre "rendre le Coran le printemps de mon coeur" on voit que tout part de la, ensuite la lumière de ma poitrine pour que tout les fait et actes de se serviteur devienne bon, comme la terre donne de ses fruits . 

 

Et comme [hazn-gham-ham] tout ceci s'oppose à la vie du coeur, et distrait le serviteur et il ne pense plus à l'au-delà. 

 

Et ce serviteur demande à Allah que le Coran fasse pertir ses 3 points [hazn-gham-ham] .Avec la demande de le changé par le Coran, ces points sont plus a même de ne plus revenir. 

 

Car si le serviteur demande à Allah que ces 3 points [hazn-gham-ham] disparaissent par un bien fait mondain (femme pieuse ou enfant pieux, par un honneur ou un prestige...) alors ce méfait reviendra quant le bien fait qui nous a été accordé partira. 

 

Contrairement au Coran qui lui reste dans le coeur de serviteur, alors que les biens mondain disparaissent 

 

source : الفوائد - ابن قيم الجوزية 

المؤلف : محمد بن أبي بكر أيوب الزرعي أبو عبد الله 

الناشر : دار الكتب العلمية - بيروت  

الطبعة الثانية ، 1393 -1973
copié de fourqane.fr
 Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:50

1qcira9g Invocation de protection lorsqu'on rentre dans un lieu (tel qu'un endroit qu'on redoute, un endroit où il est susceptible de nous arriver un mal etc..), lorsqu'on s'arrette dans un endroit pour y passer la nuit etc...

 

Dans le recueil du Sahih Muslim :

 

" Quiconque s'arrête à un endroit (pour camper) et dit : 

 

 

" Je recherche refuge auprès des paroles parfaites d'Allah contre le mal qu'il a crée."

 

أعوذ بكلمات الله التامّات من شرّ ما خلق

 

A'oudhou bi Kalimati Lahi At-tâmâti Min Chari Ma Khalaq

 

Rien ne pourra le nuire jusqu'à ce qu'il quitte ce lieu ! " 

 

Contre le mal qu'il a crée : C'est à dire toute créature qui pourrait causer du mal à la personne, que se soit un animal, un jinn, un humain, un vent, une pluie, un tonerre bref toute chose susceptible de nuire. 

 

Rien ne pourra le nuire jusqu'à ce qu'il quitte ce lieu ! : Ceci parcequ'il est sous la protection d'Allah tout puissant. Cependant, la condition pour l'exaucement de cette invocation est de la pronnoncer avec sincerité, de placer sa confiance en Allah et d'être assidus à sa récitation lorsque l'occasion se présente. 

 

Al Qourtoubi a dit au sujet de ce hadith : 

 

" Il s'agit d'une information authentique et d'une parole véridique, la preuve (La Hadith) et l'experience nous ont demontré la véracité de cette invocation.

Depuis que j'ai pris connaissance de ce Hadith, je le met en pratique et rien ne m'a jamais nuit.

Un jour alors que j'avais oublié de reciter cette invocation je me fis piquer par un scorpion, après avoir bien réfléchis je me rendis compte que j'avais oublié de formuler cette invocation de protection." 

 

Allah ordonne donc au musulman de revenir à Lui et de n'invoquer que lui en se mettant sous sa protection et de ne pas faire comme ceux avant la venue de l'Islam, qui lorsqu'ils voulaient camper ou dormir dans un endroit ou autre demandaient la protection des Jinns. 

 

Références principales : Tayssir l-Aziz l-Hamid p 214 de Soulaymane Ibn Abdillah et Fiqh l-Ad'iyat wal adhkar du Sheikh Abdurazaq Al Abbad tome 3 p 278 
copié de fourqane.fr

Cheikh Abdrazzaq Ibn Abdelmohsin Al Badr

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Invocation - دعاء
commenter cet article