Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 23:28

bgfbdf.gif

Différents avis de savants sur ce sujet...

 

Question :

 

Si vous entrez au masjid et que le premier rang de la prière est complet, pouvez-vous tirer quelqu'un derrière pour qu'il puisse prier avec vous (au deuxième rang) ou devez-vous prier seul ?

 

Réponse de Cheikh al-Albany :

 

Si le hadith sur le fait de tirer quelqu'un en arrière du premier rang pour que l'on ne prie pas seul au deuxième rang était authentique, il serait obligatoire de baser l'avis sur celui-ci.

 

Cependant, sa chaîne de narration n'est pas authentique, comme je l'ai expliqué dans Irwa-ul-Ghalil et As-Silsila Ad-Da'ifa (deuxième volume).

 

Donc, puisque ce hadith n'est pas authentique, la personne qui entre au masjid alors que le rang devant lui est complet, doit essayer de s’insérer dans le rang devant lui.

 

C'est possible dans la plupart des cas, en ces temps où une majorité de musulmans a abandonné l'acte de se joindre fermement (en se serrant ensemble) dans les rangs de prière, beaucoup d'entre eux ne sont pas debout serrés dans les rangs.

 

Ainsi s'il constate que la rangée est complète, il doit faire de son mieux pour y trouver un espace vide, même s'il doit faire un geste à celui à côté duquel il veut prier, afin de créer un espace pour qu’il puisse entrer.

 

Mais s'il ne peut faire cela, parce que les gens dans le rang sont étroitement serrés ou parce que certains des prieurs ne lui font pas de place, alors il peut rester debout seul au deuxième rang et sa prière sera valable.

 

Ceci parce que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Pas de prière pour celui qui prie seul dans le rang » seulement en référence à la mesure et à la capacité de chacun, comme pour tout autre acte d'adoration.

 

Nous savons, par exemple, que se tenir debout pour la prière obligatoire est un pilier (de la prière).

 

Donc, si quelqu'un prie assis tandis qu'il a la capacité d'être debout, sa prière n'est pas valable.

 

Cependant, s'il n'est pas capable de se tenir debout, il peut alors  prier assis, comme le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Priez debout.

Mais si vous n'en êtes pas capables, (priez) alors assis.

Mais si vous n'en êtes pas capables, (priez) alors sur votre lit. »

 

De même pour le cas de celui qui prie seul derrière le rang, à la condition qu’il ne puisse pas se joindre au rang qui est devant lui.

 

Ainsi le hadith :

 

« Pas de prière pour celui qui prie seul derrière le rang », s’applique plus probablement à celui qui prend cette question à la légère ou à celui qui se détourne de cette règle.

 

Comme cela est fait par beaucoup de personnes, particulièrement ces mu'adhin qui ne se joignent pas aux rangs, mais prient plutôt seuls, debout près de la porte (du masjid).

 

Donc ces individus sont ceux que le hadith désigne.

 

Quant à l'homme qui entre au masjid et essaye de se joindre au rang, mais n’y parvient pas, même si personne ne vient le rejoindre (dans le deuxième rang), alors il peut prier seul.

 

Et Allah ne charge pas une âme d'une responsabilité, sans qu'Il lui ait donné la capacité d'accomplir cette responsabilité.

 

Ceci est l’avis de Shaikh-ul-Islam Ibn Taimiya.

 

Source : Magazine Al-Asalah (n°10)

Traducteur : Abu maryam

copié de salafs.com

Sans titre 1

Question :

 

Est-il correct de prier seul derrière un rang ?

 

Lui est-il permis de tirer l'un de ceux qui prient dans le rang qui est devant lui pour ne pas prier seul et manquer la prière collective ?  

 

Réponse de Cheikh Ben baz:

 

Il n'est point permis de prier seul derrière un rang.

 

Cette prière n'est pas correcte étant donné que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  


"Pas de prière pour celui qui prie seul derrière le rang."

 

En outre, lorsque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a vu un homme prier seul derrière le rang, il lui a ordonné de refaire la prière.

 

Il doit donc chercher un espace libre pour s'y mettre debout au sein du rang de ceux qui prient.

 

S'il ne trouve pas de place libre, il devra se mettre à droite de l'imam, si cela est possible.

 

Sinon, il devra attendre l'arrivée de quelqu'un d'autre à côté duquel il pourra former un rang, même s'il risque de manquer la prière.

 

Si la prière est achevée et que personne n'est venu, il doit prier seul.

 

Il est indispensable que chaque musulman tienne à assister à la prière collective dans les mosquées suivant la Parole d'Allah (Exalté soit-Il) (traduction rapprochée) :  

 

"Soyez assidus aux Salâts et surtout la Salât médiane" (sourate 2 verset 238) Jusqu'à la fin du verset.

 

Allah (Exalté soit-Il) a dit aussi :

 

"Et accomplissez la Salât, et acquittez la Zakât, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent." (sourate 2 verset 43)

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :  

 

"Nulle sera la prière de celui qui entend l’appel sans y répondre à l'exception de celui qui a une excuse valable."

 

On a interrogé Ibn `Abbâs (qu'Allah soit Satisfait des deux) :

 

"Quelle est l'excuse valable ?"

Il a répondu en disant : "La peur et la maladie".

 

En outre, il est authentiquement rapporté qu'un aveugle a dit au Prophète صلى الله عليه وسلم :  

 

- "O Envoyé d'Allah! Je n'ai personne pour me guider à la mosquée.

Autorise-moi à faire la prière à domicile".

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Salam) consentit, mais lorsque l'homme fut sur le point de partir, il l'appela et lui demanda: "Entends-tu l'appel à la prière?".

- "Oui", répondit l'homme.

- "Réponds-y donc".

Rapporté par l'imam Mouslim dans son Sahîh (recueil de Hadiths authentiques).

 

Il y a, en fait, plusieurs Hadiths qui traitent de ce sujet.

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

(Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 221.222)

copié de alifta.net

Sans titre 1

 

هل تصح صلاة المنفرد وحده خلف الصف ؟

لا تصح صلاة المنفرد خلف الصف؛ لأن النبي صلى الله عليه وسلم رأى رجلاً يصلي خلف الصف وحده، فأمره أن يعيد صلاته، رواه الخمسة إلا النسائي، وجاءت بمعناه أحاديث [ رواه الإمام أحمد في " مسنده " ( 4/228 ) ، ورواه الترمذي في " سننه " ( 1/302-306 ) ، ورواه أبو داود في " سننه " ( 1/179 ) ، ورواه ابن ماجه في " سننه " ( 1/320، 321 ) ، ورواه الدارمي في " سننه " ( 1/333، 334 ) ، ورواه البيهقي في " السنن الكبرى " ( 3/104، 105 ) ورواه غيرهم ]

والواجب على من جاء وقد أقيمت الصلاة أن يدخل في الصف إن وجد له مكانًا فيه، أو يدخل عن يمين الإمام إذا أمكن، أو ينتظر حتى يأتي من يصف معه، ولا يصلي وحده خلف الصف؛ للنهي عن ذلك

 

Question :

 

Est-ce que la priere seul derriere un rang est valable ?

 

Réponse de Cheikh al-Fawzan :

 

La prière seule, derrière un rang n'est pas valable, car le prophète صلى الله عليه وسلم a vu un homme prier derrière le rang seul, et lui a ordonné de refaire sa prière.

 

Ce hadith est rapporté par "les 5" excepté an nassa'i , l'imam ahmed dans son mousnad (4/228), tirmidhy sounan 306-1/302) abou daoud sounan (1/179) ibnou maja sounan ( 1/320,321) darami dans sounan (1/333 334), al bayhaqi dans sounan kabirii (3/ 104 105 ) et d'autres qu’ eux...

 

Et l'obligation pour celui qui vient quand la salat est en cours est :


BUL020 qu'il rentre dans un rang, s'il y a une place

BUL020 ou qu'il se mette à la droite de l'imam s'il y a une place

BUL020 ou qu'il attende jusqu'à ce qu'il y ait quelqu'un pour faire un rang avec lui.

 

Et il ne prie pas seul derrière le rang d'après l'interdiction de cela..

 

Fatawa de cheikh al fawzan , prise dans son recueil de fatawa al mountaqa

traduction abou safiya mehdi de roubaix

copié de france-salafi.fr

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:49

 


 
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:39
ryr.gif

icone_video.gif Télécharger la vidéo

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:07

68fad45f.jpg Question :

 

J’ai entendu des gens dire qu’il est prohibé de se coucher après al-`asr.

Est-ce vrai ?

 

Réponse :

 

Se coucher après la prière d'al-`asr est l’une des habitudes adoptés par certains, et il n’y a aucun mal.

 

D’autre part, les hadiths qui renferment l’interdiction de dormir après al-`asr ne sont pas authentiques.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro ( 17915 )

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 148)

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

copié de alifta.net

Comité permanent [des savants] de l'Ifta

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 11:52

praying-rug.jpgQuestion :

 

Lorsqu'un individu a oublié de prier la Râtibah du Fajr et qu'il s'en ait rappelé qu'après un ou deux jours; que doit-il faire? Doit-il la prier ou non? BârakaAllah fîkoum.

 

Réponse de Sheykh Rabee' Ibn Hâdî Al-Madkhalî (Hafidhahoullah) :

 

Je dis: si le serviteur a oublié une prière; qu'il la prie dès qu'il s'en rappelle. Il n'y a aucun rattrapage pour elle si ce n'est ceci. Et cela englobe aussi bien la prière obligatoire que surérogatoire.

 

Lorsqu'il se rappelle de cette prière oubliée que tu as mentionné; qui est la Râtibah du fajr et qu'il s'en est rappelé que deux jours après, qu'il la prie dès qu'il s'en rappelle.

 

Source: Fatâwah Fadhîlati As-Sheykh Rabee' Al-Madkhalî, Tome 2, page 304

copié de sounnah-publication.com

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 16:21

animeiat_4894d5b639.gif Question :

 

J'ai appris que la prière sans Adhan n'est pas autorisée, car je travaille seul dans la campagne et j'accomplis la prière -Louange à Allah- mais sans faire Adhan [au préalable].

 

Cela m'est-il permis ?

 

Et si ce n'est pas permis, que dois-je faire en ce qui concerne les prières précédentes ?

 

Réponse :

 

La prière sans Adhan est autorisée et valable.

Seulement, l'Adhan est une adoration à part entière.

C'est une annonce de l'arrivée de l'heure de la prière et un slogan de l'Islam.

Il y a un grand intérêt et il convient d'en prendre soin.

L'Adhan se fait toutes les fois que l'heure de la prière arrive, même si la personne est seule, il est louable qu'elle fasse l'Adhan et prie.

Il y a en cela un grand intérêt et une énorme récompense.

Toutefois, si une personne ou un groupe prie sans faire l'Adhan, leur prière est valable,mais ils perdent la récompense de l'Adhan et son mérite.

 

69 Interrogations sur la prière et l'appel à la prière

question 60

(al muntaqa min fatawa al-fawzan, tome 3, page 38)

 Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:15

 

 
 

 

salahnaby0013.jpg 


"Ô Seigneur ! Prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed comme Tu as prié sur Ibrâhîm (Abraham) et sur la famille de Ibrâhîm, Tu es certes digne de louange et de glorification. Ô Seigneur ! Bénis Mohammed et la famille de Mohammed comme Tu as béni Ibrâhîm et la famille d'Ibrâhîm, Tu es certes digne de louange et de glorification."


اللّهُـمَّ صَلِّ عَلـى مُحمَّـد، وَعَلـى آلِ مُحمَّد، كَمـا صَلَّيـتَ عَلـىإبْراهـيمَ وَعَلـى آلِ إبْراهـيم، إِنَّكَ حَمـيدٌ مَجـيد ، اللّهُـمَّ بارِكْ عَلـى مُحمَّـد، وَعَلـى آلِ مُحمَّـد، كَمـا بارِكْتَ عَلـىإبْراهـيمَ وَعَلـى آلِ إبْراهيم، إِنَّكَ حَمـيدٌ مَجـيد

 

Allâhumma salli calâ Muhammadin wa calâ âli Muhammadin kamâ sallayta calâ Ibrâhîma wa calâ âli Ibrâhîma. Innaka hamîdun, majîd. Allâhumma bârik calâ Muhammadin wa calâ âli Muhammadin kamâ bârakta calâ Ibrâhîma wa calâ âli Ibrâhîma. Innaka hamîdun, majîd.  

 

 

                              

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 17:38

The_one_million_masterpiece_by_Muslim_Women.jpgLe récit de celui dont la tête a été transformée en celle d'un âne par Allah, comme rapporté dans l'ouvrage " Al-Qawl al-Mubîn Fî- Akhta Al-Musallîn " p.252 :

    

 " lbn Hajar rapporte d'un traditinniste que celui-ci s'était rendu à Damas afin de prendre des cours de hadiths auprès d'un Shaykh réputé.

 

Ce Shaykh lui transmit un certain nombre de hadith mais de derrière un voile de telle sorte qu'on ne voyait pas son visage.

 

Mais vu que son séjour se prolongeait et que le Shaykh eut observé le soin qu'il portait aux hadiths, il leva ce voile et on put enfin voir son visage : il avait une tête d'âne !

 

Le Shaykh lui dit : " Prends garde mon fils à ne jamais précéder l'imam (dans la prière).

Lorsque j'ai lu le hadith (1) j’étais loin d’imaginer que celà puisse arriver, alors j’ai precede l’imam et ma tête est devenue celle que tu la vois”

 

(1) Ndt : reference au hadith rapporté par Abu Hurayrah dans Sahih Al Bukharî n°691 :

le prophète (sallallahou 'alaihi wa salam) a dit :

 

" L'un de vous ne craint-il pas, en relevant sa tête avant l’imam, qu’Allah lui transforme la tête en une tête d’âne – ou qu’Allah lui transforme la face en une faced d’âne"

 

Source : al-qawl al mufid, leçons de tawhid

Leçon 34 : le danger de se moquer du coran, de la sunna, ou de ceux qui y prêchent, ainsi que de s’y oppose.

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Yamani Al-Wassabee

Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 04:24
Question :

J'ai lu "la description de la prière" de shaykh Al Albânî (رحمة الله).
Et dans le chapitre de l'inclinaison, shaykh Al Albânî (رحمة الله) voit que lorsque il se relève de l'inclinaison, il place ses mains sur sa poitrine.
Et j'ai lu dans un épitre de shaykh Ibn Bâz (رحمه الله) que lorsqu'il se relève de l'inclinaison, il laisse tomber ses mains (ses bras) (1).
Que suis-je censé faire ?

Réponse 
: 

Prie selon ce que tu vois le plus serein pour ton coeur.
Si tu veux, tu replaces tes mains sur ta poitrine et si tu veux tu laisses.
Chacun d'eux a compris ceci de la preuve.
Et c'est une divergence de compréhension.
Chacun des deux est un imam mujtahid
(2)
Et tu n'as pas de péché en cela si Allah veut.


(1) NdT: c'est plutôt l'inverse, shaykh Al Albânî voyant le fait de laisser les mains et shaykh Ibn Bâz de les placer sur sa poitrine.
(2) NdT: qui est capable de faire un effort d'interprétation avec les preuves.

copié

Cheikh Abou Abderrahman Yahya Al Hajouri Al Yamani
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 04:23

 


Le ministre et savant SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu'Allâh le préserve) a expliqué que la majorité des gens de la Sounnah sont d'avis que celui qui délaisse la prière par paresse ou négligence ne peut être considéré comme musulman qui prononce l'attestation qu'il n'y a de divinité si ce n'est Allâh et que Muhammad est l'Envoyé d'Allâh.

Il ne peut être rattaché à l'Islâm, parce qu'il est sur un grand péché.

Et quant au fait qu'il serait sur une mécréance mineure, ceci est le dire d'un petit nombre de savants des gens de la Sounnah.

La majorité des gens de la Sounnah disent que le délaissement de la prière par paresse ou négligence est de la mécréance, et que celui qui délaisse ainsi la prière n'a pas d'Islâm, même s'il donne la Zakât, jeûne le mois du Ramadhân et fait le pèlerinage.

Ceci est le dire authentique qu'indiquent le Livre d'Allâh et la Sounnah sur le sujet.

Les compagnons sont unanimes sur le fait que les actions délaissées ne constituaient pas un acte de mécréance en dehors de la prière.

Comme l'a dit 'Abdullâh Ibn Chaqîq :

 
« Il n'y a pas une action dont l'abandon de celle-ci était vu comme une mécréance par les Compagnons de l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam), si ce n'est la prière. »

La prière représente donc une mécréance pour celui qui la délaisse, comme l'indique la Parole d'Allâh - Djalla wa 'Ala :

« Qu'est-ce qui vous a acheminés à Saqar ? Ils diront : Nous n'étions pas de ceux qui faisaient la prière » [1]

Jusqu'à la fin du verset.

De même, dans le Sahîh Muslim, le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : 

« Entre l'homme et le polythéisme - et dans une autre version : Entre l'homme et la mécréance, il y a le fait de délaisser la prière. »
 

Dans les quatres sounans ainsi que dans le Mousnad et autre, avec une chaîne de transmission authentique, le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : 

« Le pacte qu'il y a entre nous et eux, c'est la prière, et celui qui la délaisse aura certes mécru. »
 

Cela indique, avec le hadîth précédent, que ceci constitue une mécréance majeure.

Sur cette base, la règle concernant le terme 
« mécréance » comme rapporté dans les textes, fait référence à deux aspects :

- 1) Une mécréance déterminée (bien connue)

Et

- 2) Une mécréance blâmable sans description

Lorsque la mécréance est blâmable, elle prend le sens d'une mécréance mineure.

Et lorsque c'est une mécréance déterminée avec le « Alim Lam » (précédent le mot) comme dans le hadîth :

« Le pacte qu'il y a entre l'homme et la mécréance »
, et bien c'est une mécréance majeure. [2]

Notes

[1] Coran, 74/42-43
[2] Kitâb « Charh ul-Arba'în an-Nawawiyyah » du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.65-68
copié de manhajulhaqq.com

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh
Repost 0
Published by Abdelrahim Médine - dans Prière - الصلاة
commenter cet article